Behaviorisme et Finance Comportementale

De la déflation à l’inflation par Pierre Leconte

De la déflation à l’inflation par Pierre Leconte

FEDERAL RESERVE SCHOOL: LOOKING GLASS NOTE

Qu’il s’agisse de la zone dollar US (avec les Quantitative Easings et les Twists pratiqués depuis plusieurs années par la Federal Reserve) comme de la zone euro (avec les LTRO et les achats directs ou indirects d’obligations d’Etat des PIIGS pratiqués plus récemment par la BCE et qui vont prochainement passer à la vitesse supérieure), les banques centrales occidentales se sont engagées dans des politiques de création monétaire ex nihilo massive à terme fortement inflationnistes pour éviter temporairement la faillite des grandes banques privées et des Etats c’est-à-dire du Système monétaire actuel dans son ensemble qui croule sous les dettes. Mais aussi pour favoriser le maintien des marchés d’actions et d’obligations aux plus hauts niveaux possibles afin d’éviter toute fuite des investisseurs hors de la monnaie fiduciaire de papier vers les actifs réels.

Pour le moment, l’inflation n’a pas encore nettement augmenté puisque les taux d’intérêt manipulés par les mêmes institutions restent en général proches de zéro voire négatifs et puisque la vitesse de circulation de la monnaie ne s’est pas encore accélérée. Mais cette reprise de l’inflation est inévitable dès que l’environnement global (à savoir la forte hausse des prix des matières premières agricoles et de l’énergie comme d’autres phénomènes connexes tel le risque de guerres ou d’explosions politico-sociales avec leurs cortèges de pénuries) la favorisera naturellement. L’évolution récente des prix des métaux précieux (en parallèle avec la chute des obligations US à long terme) qui sont enfin sortis de leur léthargie estivale et devraient nettement monter d’ici la fin de l’année 2012, démontre que la déflation touche à sa fin.

 

Nous restons évidemment longs métaux précieux qui sont les actifs les plus prometteurs parce qu’actuellement les plus sous évalués. D’autant que le dollar US devrait s’affaiblir beaucoup plus et les marchés d’obligations aussi (les investisseurs ayant tendance à demander des taux d’intérêt plus hauts pour compenser l’érosion de leur pouvoir d’achat), ce qui est favorable aux métaux. Les marchés d’actions européennes pour ce qui concerne les grandes capitalisations seulement, elles aussi bon marché du fait de la sous évaluation de l’euro, devraient progresser, ce qui explique nos achats de l’ETF Euro Stoxx 50 (en euros) en plus de l’or et de l’argent-métal (exprimés en dollars US). Pour ce qui concerne les actions américaines, nous restons sans position en l’attente de savoir si Ben Bernanke annoncera ou pas un 3éme Quantitative Easing à Jackson Hole le 31 août.

Tous nos dollars US sont maintenant arbitrés puisque Merkel ayant donné son feu vert à Mario Draghi pour que la BCE se lance dans une politique similaire à celle conduite jusqu’ici par la Federal Reserve, il n’y a plus à craindre d’explosion généralisée de la zone euro pendant plusieurs mois même si plusieurs Etats disent vouloir en sortir. Puisque les dirigeants européens n’ont pas voulu se lancer dans le démantèlement ordonné de l’euro ou la sortie forcée de ses États-membres en situations les plus difficiles, ce sont les tous les contribuables européens qui feront les frais du sauvetage de l’euro, des grandes banques et des PIIGS eux-mêmes, soit par l’augmentation à venir de leurs impôts, soit par l’augmentation de l’inflation, soit par la persistance d’une faible croissance pesant sur leur emploi, soit enfin par une combinaison des trois. Mais suffisamment de temps aura été gagné en repoussant l’heure de vérité à plus tard et, paradoxalement, l’euro en sortira renforcé contre le dollar US…

Lire:  http://www.forum-politique.org/europe/voie-plus-sage-est-mettre-fin-euro-t111254.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/16/le-choix-de-l-inflation-par-la-bce-est-desastreux-pour-la-jeunesse-europeenne_1746770_3232.html#xtor=AL-32280516

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/44a3c4b6-df20-11e1-9f99-3d673eb119cb/Imprimer_des_dollars_jusqu%C3%A0_linfini

http://www.moneynews.com/Markets/Schork-crude-oil-prices/2012/08/17/id/448913

http://www.bloomberg.com/news/2012-08-15/israel-would-strike-iran-to-gain-a-few-years-oren-says.html

http://www.bloomberg.com/news/2012-08-15/paulson-steps-up-gold-bet-to-44-of-firm-s-equity-assets.html

http://www.bloomberg.com/news/2012-08-14/paulson-soros-add-to-gold-hoard-as-prices-drop-most-since-2008.html

http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1989593&http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1989593

http://www.moneynews.com/StreetTalk/us-treasury-foreign-debt-record/2012/08/16/id/448848

http://www.bloomberg.com/video/soros-and-paulson-on-track-as-gold-may-top-2-000-UgVtzc0iTe~1BdClHV~Xlg.html

SOURCE ET REMERCIEMENTS : FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=6597

3 réponses »

  1. Pierre Leconte nous annonce l’hyperinflation depuis des lustres
    Il confond dans son artilce inflation et stagflation
    regarder le Japon avec sa création monétaire, jamais un gramme d’inflation.

    Il parle des taux manipulé,s soit le libor, mais les taux longs ne montent pas non plus

    Il va y avoir une déflation qu’il le veuille ou non

    J'aime

  2. l`euro est sous evalue ??? cela fera 5 ans qu`il est surevalue , inondant l`UE de produits imports du reste du monde, decimant les usines en UE , sauf l`allemagne, industrie de niche , le pire cest l`euro de trichet et merckel jusqua 1, 61 , crucification de la zone euro , actuellement surevalue de 24 centimes face a la zone dollar et synonyme de suicide economique

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s