Behaviorisme et Finance Comportementale

Crony Capitalism : Aux US comme en Europe les politiques et le secteur de la finance font très bon ménage….

Crony Capitalism : Aux US comme en Europe les politiques et le secteur de la finance font très bon ménage….

– Le Financial Times révèle que Timothy Geithner, le secrétaire d’État américain au Trésor, est de plus en plus proche de la firme BlackRock.

« Quand Tim Geithner, le secrétaire américain au Trésor, veut un témoignage de première main sur la façon dont les marchés financiers interprètent les politiques gouvernementales ou réagissent à la dernière crise, l’homme vers lequel il se tourne le plus souvent est Larry Fink de BlackRock », relate le Financial Times dans son édition de vendredi.

Laurence D. (Larry) Fink est le président et chef de la direction de BlackRock, qu’il a cofondée en 1988. La firme est le plus important gestionnaire de portefeuille au monde avec 3 600 G$US sous gestion, note Le Monde

Le Financial Times s’est particulièrement intéressé à l’emploi du temps du secrétaire d’État. Accessible au public, l’agenda enregistre toutes les démarches officielles, y compris avec des représentants de l’administration, des conseillers  et dirigeants d’entreprises. Au cours des 18 derniers mois, les deux hommes se sont entretenus au moins 49 fois, soit une fois tous les 11 jours. Une fréquence beaucoup plus importante qu’avec d’autres chefs d’entreprise.

Les appels et rencontres avec Larry Fink tout au long de l’année 2011 et jusqu’à la fin de juin 2012 sont plus nombreux que les appels et réunions avec les chefs des six plus grandes banques américaines. Ils sont également plus nombreux que ceux qu’ils pourraient avoir avec des cadres de groupes d’investissement tels que Pimco, Fidelity ou AllianceBernstein.

PLUS DE COLLUSION BANQUES/ETATS :  Le deuxième interlocuteur le plus important de Tim Geithner dans le monde des affaires est son ancien patron, Robert Rubin, l’ancien secrétaire d’État au Trésor. Ce dernier est désormais à Centerview Partners, une entreprise spécialisée dans les conseils stratégiques et financiers d’investissement. Au cours de la même période, Tim Geithner lui a parlé 33 fois.

La proximité entre le secrétaire d’État au Trésor et le chef de BlackRock n’a rien de surprenant. « Non seulement les deux hommes se connaissent depuis l’époque où Geithner dirigeait la banque centrale de New York (entre 2003 et 2009), mais surtout BlackRock a joué un rôle de conseil non négligeable au moment du sauvetage de mastodontes tels AIG, Citigroup, Fannie Mae et Freddie Mac, au plus fort de la crise financière », rappelle Le Monde.

D’autant que la position de BlackRock permet à la firme d’avoir une vue d’ensemble sur la situation économique et financière mondiale.

« Ces informations sur les « connexions » du secrétaire au Trésor alimentent un peu plus les spéculations, qui vont bon train depuis déjà plus d’un an, sur la succession de Tim Geithner. Le nom de Larry Fink est régulièrement évoqué, tout comme celui du fiscaliste Erskine Bowles, ou encore celui de l’ancien président de la Banque mondiale, Robert Zoellick », poursuit le journal.

D’un autre côté, on sait que certains éminents responsables de l’ancien gouvernement ont rejoint BlackRock, alors que Tim Geithner envisage de quitter son poste après l’élection présidentielle en novembre.

Source le Financial Times/ Le Monde/F&I oct12

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s