Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Le 24 octobre dernier, le gouvernement français a annoncé son intention de garantir à hauteur de 7 milliards d’euros les émissions obligataires 2013-2015 de Banque PSA Finance. La motivation de cette garantie d’Etat était d’éviter à la banque captive de se voir dégradée et de ne plus pouvoir se refinancer sur les marchés. Raté ! Standard & Poor’s vient de confirmer les notes long terme et court terme de Banque PSA Finance, à respectivement « BBB- » et « A-3″, avec une perspective maintenue à « négative ». Le profil de crédit « intrinsèque » de Banque PSA-Finance est abaissé de « bbb » à « bbb- ». La garantie de l’Etat français n’est visiblement plus suffisante aux yeux des agences de notation pour considérer son bénéficiaire comme solvable… Pauvre France !

Trois banques voient leur note abaissée, dix sont sous surveillance

Trois établissements bancaires français voient leur note abaissée…

Voir l’article original 403 mots de plus

Catégories :Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s