Commentaire de Marché

Droit de seigneuriage du capitalisme financier: 5 $ de profit sur le dos des investisseurs

Droit de seigneuriage du capitalisme financier:  5 $ de profit sur le dos des investisseurs

Le New York Times rapporte que l’économiste en chef (sur le départ) de la Commodity and Futures Trading Commission a relevé une pratique bien controversée sur le trading à haute fréquence.

Sergei Kirilenko a indiqué, dans une étude à paraître, que les traders à haute fréquence tirent en moyenne un bénéfice de 5,05 dollars chaque fois qu’ils se calquent sur les ordres des petits investisseurs. L’étude porte sur les e-mini futures sur le S&P 500, des contrats très populaires, dont la valeur correspond à un multiple de 50 de l’indice de référence. Ce contrat avait été lancé en septembre 2007 par le Chicago Mercantile Exchange car le future sur le S&P500 avait vu sa valeur devenir trop chère pour de nombreux investisseurs.

Selon l’étude, 32 millions de e-mini futures sur le S&P500 sont traités par jour. Le trading à haute fréquence représente 54% de ces volumes. Kirilenko et les autres auteurs du rapport ont identifié 65 traders HFT.

Kirilenko vient jeter un pavé dans la mare avec cette étude, car jusqu’ici, personne n’avait démontré que les traders à haute fréquence génèrent du profit sur le dos des investisseurs particuliers.

Dans l’étude de Kirilenko, selon le New York Times, l’économiste fait la distinction entre les ordres agressifs (ceux qui retirent le prix) et les ordres passifs (ceux qui font le prix). Les premiers génèrent un bénéfice moyen par transaction de 1,92 dollars contre les investisseurs institutionnels et de 3,49 dollars contre les particuliers. Ce sont les ordres passifs qui rapportent le plus (5,05 dollars).

D’après l’étude (non finalisée) , on apprend aussi que:

– Les traders agressifs gagnent en moyenne  45.267 dollars par jour tandis que les traders passifs ou mixtes (agressifs et passifs) gagnent en moyenne moins (2,460 dollars et 19.466 dollars respectivement). 

Mais aussi que:

-La persistance des profits des HFT dans le temps est attribuable à d’autres facteurs que simplement la chance

– Les nouveaux entrants dans le HFT commencent à sous-perfomer les plus expérimentés après trois à quatre mois de transactions.

-Il y a une relation entre la vitesse et le profit.

Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, j’avais entendu lors d’une conférence des traders à haute fréquence se plaindre que leur activité n’était pas si rentable… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s