Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Brèves de Trottoirs du Samedi 28 Septembre 2013: News d’Europe, de France et de Navarre…

Brèves de Trottoirs du Samedi 28 Septembre 2013: News d’Europe, de France et de Navarre…

Il est parfois bon de s’arrèter sur les bas cotés…

Le nouveau rôle central de DSK/ Dirty Squale Kamarad devient Lazy Squale Kamarad

Anatevka. Le groupe luxembourgeois également présent en Suisse sera rebaptisé Leyne, Strauss-Kahn & Partners.

L’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Khan devient banquier d’affaires. Il devrait tout prochainement prendre la tête de la société financière luxembourgeoise Anatevka, cotée à la Bourse de Paris. A cette occasion, cet établissement fondé en 1994 par le financier Thierry Leyne, va être rebaptisé Leyne, Strauss-Kahn & Partners ou LSK.

La société est présente dans la gestion d’actifs, le capital risque, l’assurance et l’intermédiation financière. M. Strauss-Khan sera officiellement adoubé le 18 octobre prochain lors d’une assemblée générale. Ce jour-là il deviendra président du conseil d’administration de LSK.

«Grâce à sa vision globale et son expertise unique, nous allons développer un pôle de banque d’affaires, tout en privilégiant notre culture entrepreneuriale internationale», s’est réjoui M. Leyne. Ce pôle regroupera le conseil aux Etats, aux sociétés et aux entrepreneurs pour leur développement stratégique international, leur financement, la restructuration de leur dette et les acquisitions et cessions d’entreprises, précise le groupe, qui compte une centaine de collaborateurs répartis dans six pays (Luxembourg, Belgique, Monaco, Israël, Suisse et Roumanie).

/////////////////////////////////////////////////

Bonus des Banksters: Londres saisit la justice européenne

Le gouvernement britannique a annoncé  avoir saisi la Cour de justice de l’Union européenne contre le principe d’un plafonnement des bonus des banquiers, qui avait été adopté par le Parlement européen en avril en dépit de l’opposition de Londres.

La Cour a été saisie vendredi 20 septembre, a indiqué  un porte-parole du Ministère britannique des finances.

«La Grande-Bretagne a été en première ligne dans les réformes à travers le monde pour rendre le secteur bancaire plus responsable, y compris en réduisant fortement les bonus versés en liquide et en les liant à la réussite à long terme», souligne le ministère.

«Ces nouvelles règles de l’UE sur les bonus, passées hâtivement sans évaluation de leur impact, vont saper tout cela en poussant les salaires fixes des banquiers à la hausse, ce qui rendra les banques plus dangereuses au lieu de les rendre plus sûres», a-t-il poursuivi.

Le Parlement européen avait adopté en avril le plafonnement des bonus des banquiers, dans le cadre de nouvelles règles destinées à tirer les leçons de la crise financière.

Ces règles, issues d’un compromis entre le Parlement et les États, ont été adoptées à une très large majorité.

La rémunération variable des banquiers ne pourra désormais plus excéder le montant de leur rémunération fixe. Elle pourra toutefois atteindre le double de cette rémunération, uniquement si les actionnaires sont d’accord. Une partie de la rémunération variable des dirigeants des banques, jusqu’à 25%, pourra faire l’objet d’un versement différé d’au moins cinq ans.

///////////////////////////////////////////////////////////////////

55 euros pour dormir comme Angela Merkel

L’ancien deux-pièces d’Angela Merkel à Berlin-Est est proposé à la location pour 55 euros par nuit sur le site de location entre particuliers Airbnb. La chancelière allemande y vécut quatre ans, jusqu’à la chute du Mur en 1989. «Tout le monde peut maintenant louer l’appart d’étudiante de la jeune Angela Merkel», annonce mercredi Bild, qui consacre une page entière, photos de l’appartement à l’appui, à cette petite annonce pas comme les autres.  L’annonce est proposée par la propriétaire, sous le titre «Wohnen wie die Kanzlerin».

///////////////////////////////////////////////////

Suisse -Commerces: les magasins de villages resteront ouverts le dimanche

Les magasins des régions périphériques devraient ouvrir le dimanche. Le Conseil national a accepté hier une motion PDC par 105 voix contre 67 demandant une modification de la loi sur le travail à cette fin. La gauche a dénoncé une «tactique du salami», après le «oui» du peuple dimanche dernier à l’ouverture des shops des stations-service la nuit.  «Il s’agit de coller aux besoins de la population», a clamé Yannick Buttet (PDC/VS). Le texte veut mettre les consommateurs des campagnes sur un pied d’égalité avec ceux des villes, qui peuvent faire leurs achats dominicaux dans les magasins situés dans les gares, ceux des stations-service, dans les boulangeries ou les kiosques.  Le motionnaire souhaite également donner un coup de pouce aux petits commerces de proximité et améliorer l’offre dans les villages. – (ats)

/////////////////////////////////////////////////

Les statistiques sont inquiétantes. Le nombre des nouvelles implantations d’entreprises en Suisse a reculé de 20% en 2012.

En termes d’emplois, la chute atteint 40%, selon les statistiques publiées par la Conférence des directeurs cantonaux de l’économie. Par rapport à 2010, le nombre des implantations a diminué de moitié. La NZZ, qui publiait l’information, a rencontré des entreprises qui ont renoncé à investir en Suisse et d’autres qui promettent de quitter le pays si le peuple accepte l’initiative 1:12, le salaire minimum ou les droits de succession au niveau fédéral. Le déclin ne peut être entièrement attribué à ces initiatives, mais elles font partie d’un climat franchement hostile au profit (souvent suspect) et à la concurrence (qualifiée de déloyale). Selon Remo Daguati, du Switzerland Global Enterprise, l’intérêt des entreprises étrangères pour la Suisse demeure élevé. Dans le choix entre plusieurs sites d’implantation, la Suisse figure souvent au sein des finalistes, mais c’est le Royaume-Uni ou l’Irlande qui a l’avantage lors de la décision finale et qui crée les emplois.

//////////////////////////////////////////////

L’immobilier belge largement surévalué

Le marché immobilier belge serait surévalué de 49%, soit l’un des taux les plus élevés au monde, selon des données de l’OCDE, dont fait état Le Soir.

Les données de l’OCDE mesurent le rapport entre le prix des logements et les revenus, mais aussi le rapport entre ces prix et les loyers. Dans les deux cas, la Belgique se situe nettement au-dessus de la moyenne, à respectivement 49% et 63%.

Ces données viennent confirmer de précédentes analyses émises par la Banque centrale européenne, l’agence de notation Standard & Poor’s et l’hebdomadaire The Economist, qui ont tous conclu à l’existence d’une bulle immobilière en Belgique, sans toutefois s’accorder sur la taille de celle-ci.

//////////////////////////////////////////////

Premier satisfecit européen au projet de Budget français : Maitre Rehn est content de son vassal!

Maitre Rehn sur un euro perché tenait dans son bec un contribuable…..

Les objectifs du projet de budget 2014 de la France sont conformes aux recommandations européennes, a déclaré jeudi le commissaire aux affaires économiques et monétaires, Olli Rehn,

Pour cette année, il a précisé que la Commission européenne dirait le 5 novembre si la réduction des déficits réalisée par la France était elle aussi conforme à ces recommandations.

Pour honorer les échéances de sa dette et financer son déficit, la France prévoit de lever 174 milliards d’euros d’obligations à moyen et long termes sur les marchés en 2014, soit légèrement plus que les 170 milliards d’euros prévus en 2013.

Selon les nouvelles règles européennes, les pays membres de la zone euro doivent soumettre à la Commission leur projet de budget 2014 avant le 15 octobre. L’exécutif européen peut alors formuler des critiques et des recommandations, que les pays peuvent choisir de ne pas suivre, au risque de se voir infliger de lourdes amendes si leur déficit dérape.

////////////////////////////////////////////////////////////

Laisser un commentaire