Cycle Economique et Financier

L’Edito du Dimanche 31 Aout 2014 : Non le Système ne va pas à la catastrophe, mais vous, vous y allez! Par Bruno Bertez

L’Edito du Dimanche 31 Aout 2014 : Non le Système ne va pas à la catastrophe, mais vous, vous y allez! Par Bruno Bertez

Cet article expose une position éditoriale de fond. Il part de l’idée que les dominants règnent par la peur et que tous ceux qui se font les apôtres du catastrophisme et du millénarisme sont complices sans le vouloir de ces mêmes dominants.

La réalité que nous essayons de rendre visible est que la crise et la peur sont des moyens utilisés par le Système pour se reproduire, pour s’enraciner, pour boucher ses failles. Bref pour se renforcer.

Dans le non-conventionnel, dans les mesures scélérates, il n’y a pas de retour en arrière, tout au plus des pauses. Cette tactique profite de l’absence de culture et de mémoire des citoyens. Nous soutenons que ralentir, faire la pause, ce n’est pas revenir en arrière, c’est consolider, comme en Bourse.

Permalien de l'image intégrée

Beaucoup de gens plus ou moins autorisés expriment des points de vue que nous qualifions de millénaristes ou catastrophistes. Dans le genre : « Nous allons dans le mur, tout va s’écrouler, les monnaies ne vaudront plus rien » etc. Il y a de nombreuses variantes au millénarisme, depuis la déflation, l’hyperinflation à l’implosion du système pour ne rester que dans le registre économique et financier.

Nous sommes désolés de les contredire, mais nous nous devons de défendre notre ligne qui est tout sauf celle d’un Cassandre millénariste. Nous nous spécialisons dans l’analyse de la crise depuis fort longtemps et notre jugement est pessimiste. Cela veut dire que nous pensons que cela ira plus mal avant d’aller mieux et surtout que les remèdes que l’on applique sont des faux remèdes. Faux remèdes dans le sens où ils ne produiront pas les résultats que l’on prétend poursuivre, pour la bonne raison que les objectifs ne sont pas ceux que les élites affirment: Sortir de la crise ! Il en va du monde global comme de l’Europe, ce qui est en cours ce n’est pas le traitement de la crise, mais la mise en place d’une autre Europe contre l’avis des peuples.

Nous nous efforçons de vous montrer que peu à peu le Système mute, s’adapte afin de préserver les intérêts des dominants et de leurs alliés: On modifie les comportements par la propagande et les lois nouvelles, on contrôle, on affaiblit les rebelles, on ment pour imposer, on écoute, on épie et on arme jusqu’à la police contre les citoyens au prétexte d’ordre social. Le terrorisme, les menaces de guerre, la prédation fiscale culpabilisante, la crise, tout cela fait partie de la panoplie pour obtenir la résignation des peuples vieillissants, peureux et lâches.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Notre originalité est là, dans ce refus de propager la peur, refus de contribuer à l’asservissement. Les Cassandre jouent le jeu des Pouvoirs, car nos peuples vieillissants se contrôlent par le peur, la frilosité, la paralysie, le « à quoi bon ».

Depuis longtemps nous popularisons l’idée que la crise est un enjeu, un défi à relever! La résignation conduit à laisser le champ libre aux dominants, à leur laisser imposer le système neuf qui, à la fois garantira et renforcera leur statut, mais en même temps scellera votre nouvelle servitude béate.

L’enjeu est économique car c’est l’économie, la production qui impriment leur marques à tout, les idéologies, les théories, les mœurs, les moyens de lutter et de dire non.

Mais l’économisme est une erreur, car le véritable enjeu, c’est la liberté, le sens de votre vie, l’autonomie, la non dépendance; tout ce que vous pouvez mettre sur ces mots et qui va dans le sens que j’indique, celui de la recherche d’une vie authentique, la vôtre pas celle du Système. Car ne vous y trompez pas, ils vont, vous l’avez vu ces derniers mois, jusqu’à vouloir construire un homme nouveau, ni homme ni femme, ni déterminé, ni identifié; bref ils veulent un tableau noir sur lequel ils pourront vous écrire et vous formater. Les frontières qu’ils veulent modifier ce ne sont pas seulement celles de l’histoire et de la géographie, mais aussi celles de votre être, de vous, en tant que sujet. Tout se tient, c’est une entreprise totalitaire.

Permalien de l'image intégrée

Cette entreprise est balbutiante, elle progresse par essais et erreurs. Erreurs qui ne leur coûtent rien puisque c’est à vous qu’ils les font payer! Erreurs qui les renforcent car à chaque fois au lieu de corriger, ils disent nous n’en avons pas fait assez, il faut en faire plus de tout ce qui conduit à votre ruine… 

Les dominants n’ont pas le pouvoir de résoudre les problèmes, ils ont le pouvoir de repousser les échéances et pendant ce temps de faire en sorte que ce soit vous qui supportiez les charges, vous qui vous vous affaiblissiez en tant que classe. Le meilleur exemple est le chômage, ils construisent un système de mise en concurrence des travailleurs qui structurellement, fondamentalement produit du sous-emploi et ensuite ils se servent de ce sous-emploi qui affaiblit la classe des salariés pour les laminer. On met en place une machine systémique à produire du sous-emploi, puis on met les salariés en concurrence, dans l’Arène Mondiale, on leur dit battez-vous, que le meilleur gagne et pendant ce temps on profite du rapport de forces ainsi créé pour confisquer les gains de productivité, confisquer le progrès. Cela fait 30 ans que les salaires réels ne progressent plus, 20 ans qu’ils s’octroient les dividendes de la paix et de la chute de l’URSS.

La crise financière est une étape. Ce n’est ni une fin, ni une apocalypse. Ils ont le pouvoir de retarder et de repousser, de gagner du temps, beaucoup de temps. Les outils nouveaux qu’ils se sont donnés vont être pérennisés, le non-conventionnel est durable. En passant, vous comprenez le sens de notre analyse du prix des assets, et ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons que cette fois, c’est différent et qu’il n’y a pas de bulles. Le nouveau statut des assets, c’est la déconnexion. Ils flottent comme les monnaies, comme le dollar.

Permalien de l'image intégrée

Le Système n’échappe pas à la Loi de la Valeur et à la rareté, mais il s’est donné les moyens de tricher, voilà le grand secret qui lui permet de durer et de muter au profit des dominants. Quand la prochaine crise arrivera, soi-disant crise notez-le, alors ils franchiront une étape. La FED aura touché ses limites, elle sera surexposée, elle ne pourra liquéfier et solvabiliser le Système comme elle l’a fait en 2008/2009, et c’est le FMI des élites, non démocratique, des guelfes noirs, non nationales, qui prendra le relais! C’est lui qui fournira les liquidités sans contrôle, sans surveillance, dans le plus grand secret. Déjà, à trois reprises, les SDR sont venus au secours du dollar, c’était un rodage, une répétition.

Permalien de l'image intégréeUNDER INVESTIGATION

Tout est dans les cartons, avec les lois scélérates qui permettront d’amputer les dépôts bancaires et les avoirs des citoyens ordinaires.

BRUNO BERTEZ Le Dimanche 31 Aout  2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

17 réponses »

  1. Votre théorie fait peur, mais elle suppose la permanence d’un noyau de personnes supérieurement intelligentes et capables d’agir à leur guise sans que jamais rien ne les atteigne. Je ne crois ni à l’un ni à l’autre postulat.
    Le système actuel n’est pas éternel, tous les empires se sont effondrés, que leurs dirigeants soient apparents ou masqués. L’empire américain est fragile, il ne vit que par la confiance et la peur du reste du monde, et tout cela est en train de disparaître.
    A notre échelle nous avons l’impression qu’il y a des dirigeants omnipotents et une foule impuissante et résignée, parce que nous sélectionnons des faits et nous n’en voyons pas d’autres qui sont pourtant en train de se produire. Ceux qui pensent aujourd’hui diriger le monde seront un jour balayés eux-mêmes comme des fétus de paille.

    J'aime

    • Je rejoins bon nombre d’assertions dans ce pamphlet:

      Effectivement, cette crise est parfaitement accompagnée, dans le cadre de cycles finissant et convergeant, et, comme dans l’aikido on accompagne la force adverse pour en tirer le meilleur parti. Le fait est qu’une oligarchie parfaitement bien organisée orchestre les évenements economiques et géopolitiques a la faveur de la maitrise des rouages du systeme… systeme qui ne vit qu’au dépend d’une energie spoliée par des moyens divers et variés, dont on reconnaitra l’extreme efficacité. Si rien nous semble éternel, il est au moins une chose qu’il le soit: l’HYBRIS. Hors, nous assistons, à mon sens, à la naissance d’un nouvel ordre mondial dont on peut voir sur les nombreux axes couverts par leur stratégie les premisses. Cette naissance, aux forceps, implique une tres longue gestation (à l’échelle d’une vie), elle est douloureuse pour les peuples et pourtant le « mieux » n’est pas caché derriere l’horizon temporel puisqu’au contraire se construit un systeme totalitaire ou la place de l’homme devient problématique (robolution, I.A, déclin energetique…).

      Mais je me permettrai de rajouter quelques menus détails:

      Les références du passé s’estompent à mesure que le rouleau compresseur de nos maitres produit ses effets.
      Pour ceux qui sous estimeraient le potentiel d’action des maitres, au service duquel une myriade de métayers agissent au grand jour, eux meme servis par de zélés kapos, je rappellerais quelques faits notoires, qui, comme des pieces de puzzle ne demandaient qu’à etre assemblés et vérifiés:
      En 1988, le « new economist » titrait sur l’emergence d’une future monnaie synthétique pour dans 30 ans: le PHOENIX… c.à.d 2018! mais ce n’est pas tout, puisqu’en 2012, nos maitres alchimistes du reel et mystificateurs haut gradés, si fiers et assurés de leur reussite, vont aux J.O de Londre -berceau de la City- scénariser une cloture des jeux du cirque par l’apparition, là aussi, d’un PHOENIX, au dessous duquel une mosaique, tel un nid de torches est disposé (digne des défilés aux flambeaux des nazis) à l’interieur de laquelle on discerne les anneaux olympiques -les races du monde- Mais là encore ce n’est pas tout, puisque des « zombis » (personnes dont on ne peut deviner le sexe, grimés comme des cadavres (gris matiné de noir) executent une pyramide devant laquelle ils se prosternent dos à elle (ils n’en pas dignes) avant de la démonter!.
      Ceci laisse songeur, non?

      La nature de cette crise, c.à.d SYSTEMIQUE et HORS NORME avait déjà eté anticipée… depuis 1995 par jan van Helsing dans son livre tres « conspirationiste » sur « les societes secretes et leur pouvoir au XXeme siecle » :

      P250- « Plutot que de provoquer de petites crises economiques isolées, les banquiers internationaux declencheront, cette fois-ci, une CRISE ECONOMIQUE MONDIALE QUI SERA LA PLUS GRAVE DE TOUS LES TEMPS, ils se serviront de cette crise pour INSTAURER UN SYSTEME MONETAIRE MONDIAL ET FONDER UNE BANQUE MONDIALE QUI DETIENDRA LE CONTROLE ABSOLU. ILS LANCERONT SIMULTANEMENT ET EN EXCLUSIVITE LE SYSTEME DE PAIEMENT SANS ARGENT LIQUIDE. »(1) in fine, l’auteur precise que c’est le controle absolu sur les activités humaines et ce qu’ils sont, intimement, qu’ils desirent maitriser.. cela impliquera par la fameuse voie du PROGRES des implants RFID pour tous puisque « nul ne vendra ni n’achetera sans le chiffre de la bete  » qui comme on le sait est un chiffre d’Homme: 666; 666 étant tout à la fois la somme que recevait Salomon en talents d’or au titre de l’impot, mais c’est aussi ce chiffre qui correspondait aux anciens claviers de portables avec les lettres « m, n, o »… le « nom » constituant effectivement l’identité de la personne. Pour rappel, la symbolique est un langage d’initié à destination d’eux meme, ce qui fut démontrer lors des J.O de 2012.

      Je pourrais encore approfondir, en particulier sur la mystique qui anime nos maitres, leur nihilisme… mais cela prendrait trop de place et de temps.

      RMQ: Je suis, m.Bertez, avec un tres fort interet vos analyses puisqu’elles me servent à conscientiser des réalités auquelles j’insere mes propres connaissances. Nous vivons plus que jamais dans la fameuse caverne de Platon!!

      J'aime

    • Cette théorie est tout simplement réelle:
      Avec un maximum d’argent et la capacité de vivre des intérêts des intérêts des intérêts… il est tout à fait possible de créer des surhommes. Qui iront étudier dans les meilleures des meilleures universités du monde.
      ….
      L’argent corrompt les hommes, c’est très connu.

      Pourtant, il faut bien des chefs, le capitalisme n’est pas le communisme de marx, ou tous pourraient être chefs.
      On peut appeler çà l’imbroglio de la concurrence mondiale, entre élite.

      Vous ne vivez pas dans le monde Fabuleux de Mickey, ni des bisounours (quoique beaucoup y croient), mais bien dans un monde de compétition.

      J'aime

  2. La France est devenue le 17ème Land de l’Allemagne.

    Lundi 1er septembre 2014 :

    Un libéral polonais proche de Merkel pilotera le Conseil européen.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203737116938-un-liberal-polonais-proche-de-merkel-pilotera-le-conseil-europeen-1037567.php

    L’Allemagne avait choisi comme candidat Donald Tusk.

    ET DONC le candidat de l’Allemagne a été choisi à l’unanimité.

    Lisez l’article Wikipedia de Donald Tusk :

    « Dans ses positions politiques, Tusk se dit libéral en économie et partisan de l’orthodoxie budgétaire ; son programme est conservateur en matière sociétale : s’il est contre la peine de mort, il n’est favorable ni à l’avortement, ni à l’euthanasie, ni au mariage homosexuel. Par ailleurs, il est europhile et affiche volontiers ses sympathies pro-allemandes. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Tusk

    Comment fonctionne l’Union Européenne ?

    Réponse :

    L’Allemagne décide, les autres exécutent.

    J'aime

    • Et la seule chose qui nous reste, entre pauvres et nécessairement créatifs,

      C’est l’envie de travailler. Envie nécessairement difficile, car chaque jours, nous perdons

      relativement par rapport aux plus aisés.

      Cela s’appelle l’effet boule de neige, ou la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf.

      Elle enfla tellement, quelle éclata ! Voilà notre destin, camarades. Et voilà notre mission, survivre

      dans une concurrence inégale de partout, c’est simple comme bonjour, c’est la vie, et pour nous,

      pauvres mais créatifs, nous aurons le devoir de faire au mieux, pour protéger nos Seigneurs.

      Est ce si terrible ?

      J'aime

  3. nous allons dans le mur , les monnaies ne vaudront plus rien…..les monnaies , en dollards en euros , en or ou en papier , ça ne se mange pas ; en revanche , les légumes que l’on plante , dans un jardin , sur son balcon , ça c’est nourissant ; tournez vous vers la terre , travaillez la , prenez soin d’elle , elle vous le rendra au centuple ; éssayez de chouchouter votre banquier , lui il vous volera tout comme le font les dirigeants ;

    J'aime

    • @Minotorian

      Vous faites un contresens, ma théorie ne suppose pas …
      Peut-être êtes vous un nouveau lecteur .

      Dans un prochain article de fond il y aura un paragraphe pour vous
      cet article traitera des « constructions parallèles » ne le manquez pas.

      J'aime

  4. Un libéral polonais ??? c’est vrai qu’un dirigeant sorti de la finance, c’est vachement libéral tout ça…
    Marrant qu’on ne parle jamais du « communisme »… allez allez, faut les débusquer un peu ces « grands idéologues » qui depuis 65 ans sévissent en France… Ras le pompom de cette chienlit qui refourgue ces magouilles et ses conséquences sur le Libéralisme…
    J’ai envie d’hurler cette fois…

    http://henrymakow.wordpress.com/2013/03/10/le-nouvel-ordre-mondial-est-du-communisme/

    J'aime

  5. Tout à fait d’accord avec votre article : « c’est de notre propre faiblesse que nous laissons les prédateurs le soin de nous enchainer ».

    Et je rajouterai que les USA et la finance internationaliste ne sont pas les seuls acteurs de notre malheur.

    Car il y a toute une classe post soixante-huitard hédoniste allié aux grandes familles bourgeoises rapaces dont leurs collaborations avec l’Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale les avaient mis momentanément en sommeil à la libération ont depuis ont retrouvé leurs hégémonies .

    Ce sont ces deux classes qui sont à mon avis responsable du marasme de notre pays, ils savent très bien jouer leurs partitions respectives afin de nous endormir, mon dieu que le réveil va être douloureux !!….

    J'aime

  6. Au sujet de l’Allemagne :

    Charles de Gaulle rêvait de construire une Europe des Etats indépendants, une Europe des Etats souverains. En revanche, l’Allemagne rêvait de construire une Europe allemande !

    Entre 1965 et 1969, Charles de Gaulle est de plus en plus violent lorsqu’il parle de l’Allemagne.

    Je recopie un passage de l’historien Eric Roussel, dans son livre « De Gaulle », édition Tempus, tome 2, page 575 :

    A mesure que le temps passe, de Gaulle semble de plus en plus enclin à faire cavalier seul sur le plan international, à aller jusqu’au bout de la logique exposée dans Le Fil de l’épée. Henry Kissinger en a eu la preuve lors d’un dîner à l’Elysée. Ayant demandé au général comment il pensait éviter que l’Allemagne ne domine l’Europe dont il rêvait, il s’est entendu répondre, très calmement : « Par la guerre. » « Il faudra leur rentrer dans la gueule », dira le général peu après à l’amiral Flohic, soucieux d’avoir son avis sur le même sujet.

    J'aime

    • Depuis, l’eau a coulé sous les ponts.

      De Gaule à toutes les sauces, oui, mais sortie du contexte et de l’époque, non.

      Ce n’est pas parce que la France est en échecs, qu’il faille se trouver un prétexte à nos turpitudes.

      Il y a des centaines de manières de faire la guerre aujourd’hui. Et la France n’a rien vu venir aussi bien sur le plan offensif que défensif.

      Pire, elle s’entête devant les évidences. Cela dit, avec Mocovici aux finances européennes, c’est peut-être l’arme fatale de destruction rapide pour l’entente franco-allemande.

      De toute façon, l’Euro est dans sa phase de putréfaction avancée, cette monnaie coûte plus cher qu’elle ne rapporte… et les Allemands sont certainement plus aptes que les Français pour surmonter la transition à venir…

      Les règles du jeu, c’est toujours le plus fort qui les dicte…

      J'aime

  7. Bas les masques, contre-offensive Allemande

    Au lendemain des élections Européennes, les européistes ont promis de tenir compte du résultat de la constitution et de faire machine arrière afin de moins piétiner les souverainetés nationales.

    Nous avons dit, « paroles, paroles, que tous ce mots-là, ils se moquent de nous : ils vont faire une Grande Coalition scélérate du type UMPS ou CDU-CSU-SPD afin au contraire d’imposer l’inverse, c’est à dire plus d’Europe. Et c’est ce que nous voyons quotidiennement, avec comme cerise sur le gâteau de la scélératesse, les marchandages médiocres sur la répartition des postes, des dépouilles au sein de l’eurocratie. C’est le « passe-moi le poivre, je te passe le sel » généralisé, sans logique, sans autre ligne directrice que les calculs honteux de partage du butin. Il y a deux logiques dans les nominations Européennes.

    -La première est le partage des dépouilles et prébendes
    -La seconde c’est le marquage, comme au football. Quand une personne est nommée on en nomme, en face, une autre qui a les idées opposées afin de garantir la poursuite des dysfonctionnements.

    Nous vous rappelons que la seule logique de tout Système est … de survivre et de se reproduire. Même avec la théorie du genre et le mariage pour tous, cela n’a pas changé!

    Dans le FT, Schauble ne dissimule plus rien de la volonté de dépossession des nations. Il vient de demander la nomination d’un Commissaire Européen au Budget qui aurait le pouvoir de veto sur les budgets nationaux.
    Par ailleurs Der Spiegel rapporte que Merkel aurait interpellé Draghi sur le sens de ses récents propos, elle lui aurait demandé de s’expliquer, soutient-il oui ou non encre les politiques de réduction des déséquilibres budgétaires. Le porte-parole de Merkel a bien sur démenti.

    J'aime

  8. Quand vous parlez des lois déjà prêtes, Mr Bertez, je suppose que vous faites référence à la
    directive BAIL-IN qui entrera en vigueur 01/01/16?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s