Art de la guerre monétaire et économique

Le Deal « Secret » US Avec les Saoudiens se retourne contre eux Après que le ministre Saoudien du Pétrole ait affirmé que « les US devraient réduire leur production d’abord » (Zerohedge)

Le Deal « Secret » US Avec les Saoudiens se retourne contre eux Après que le ministre Saoudien du Pétrole ait affirmé que « les US devraient réduire leur production d’abord »(Zerohedge)

26 Novembre 2014
 Alors que le WSJ rapporte qu’un compromis est sur le point d’être trouvé :

« Les Membres de l’OPEP proches d’un compromis sur la réduction de l’offre de pétrole »

« Les pays membre de l’OPEP seraient sur la voie d’un accord pour réduire légèrement leur production de pétrole… Lors de sa réunion prévue jeudi à Vienne, l’OPEP ne devrait pourtant pas réduire officiellement ses quotas de production, fixés à 30 millions de baril par jour depuis 2011, selon des sources proches du cartel, citées par le ‘Wall Street Journal’.

En revanche, les membres du cartel d’exportateurs pourraient s’engager fermement à respecter ces quotas qui dans les faits, sont régulièrement dépassés, notamment par l’Arabie saoudite, le membre le plus influent du groupe. Riyad et d’autres pourraient ainsi accepter de s’en tenir strictement à leurs quotas à l’avenir, selon une source dans le Golfe proche de l’Arabie saoudite, citée par le quotidien financier américain.

La baisse des cours se poursuit avant la réunion de l’OPEP, jeudi . Ces informations interviennent alors que mardi, une réunion informelle entre des représentants de l’Arabie saoudite, du Venezuela, ainsi que du Mexique et de la Russie (tous deux non membres de l’OPEP) s’est achevée sans accord, ce qui a entraîné une nouvelle glissade des cours du brut. »

Et vient de titrer :

« Prix ​​du pétrole en légère hausse avant la réunion de l’OPEP » :

« »Le problème auquel fait face l’OPEP,est structurel et non temporaire. Les gouvernements occidentaux sont déterminés à réduire la croissance de la demande de combustibles fossiles et ils sont déterminés à promouvoir des alternatives respectueuses du climat qui viennent en plus de la croissance de l’offre de pétrole conventionnel et non conventionnel. Réduire la La production ne va pas résoudre le problème »

http://online.wsj.com/articles/oil-prices-up-slightly-before-opec-meeting-1416999735

Zero Hedge donne un autre point de vue, et met en évidence les tensions :

Qui aurait pu le voir venir ? Avec des prix du pétrole qui sont maintenant a un plus bas de 4 ans, mettant une lourde pression sur environ la moitié de la production de schiste des États-Unis , le deal «secret» des États-Unis avec l’Arabie saoudite pour écraser la Russie via une offre excédentaire de pétrole dans un monde où la demande s’effondre rapidement semble se retourner contre eux , John Kerry et son équipe de Stratégistes. Capable de résister à des prix nettement plus bas pendant plus longtemps, le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite Ali al-Naimi a proclamé que « personne ne devrait réduire la production et le marché va se stabiliser, » ajoutant, ce qui est plutôt inquiétant (pour l’économie américaine et les taux HY), «Pourquoi l’Arabie Saoudite devrait réduire sa production ? Les États-Unis sont un gros producteur maintenant : Doivent-ils réduire ? « 

Comme le rapporte Reuters ,

Le Chef de file de l’OPEP , l’Arabie saoudite a signalé mercredi qu’il était peu probable qu’elle fasse pression pour un changement majeur dans la production de pétrole lors de la réunion du groupe de producteur de cette semaine , un jour après que la Russie a refusé de coopérer à toute réduction de la production. Le Ministre saoudien du Pétrole Ali al-Naimi a dit qu’il s’attendais à ce que le marché du pétrole  » se stabilise par la suite. »

Le Ministre iranien du Pétrole Bijan Zangeneh a dit que certains membres de l’OPEP, mais pas l’Iran lui-même, se préparaient à une bataille pour les parts de marché et a insisté sur le fait que les producteurs non membres de l’OPEP devaient participer à une réduction de la production, si decidée par l’OPEP- .

« La chose la plus importante pour nous tous , c’est l’unité et la solidarité de l’OPEP , et dans cette situation, je crois que nous devons avoir la contribution des producteurs non membres de l’OPEP pour la gestion du marché « , a déclaré aux journalistes Zangeneh.

« Certains membres de l’OPEP estiment que c’ est le moment où nous devons défendre nos parts de marché … Tous les experts dans le marché pensent que nous avons une offre excédentaire sur le marché ,et l’année prochaine, ce sera pire « a t-il ajouté.

Ce Qui a conduit le ministre saoudien a commenter …

« Pourquoi l’Arabie Saoudite devrait réduire sa production ? Les États-Unis sont un gros producteur maintenant. Doivent-ils réduire leur production ? « 

* * *

Et la réaction n’est pas bonne – bas de 4 ans

* * *

Voici qui va etre problématique …

* * *

Avec des prix qui devraient tomber à 60 $ si il n’y a aucune réduction de la production, peut-être que ce qui est considéré comme une  
bonne nouvelle « sans équivoque « pour l’économie américaine, la baisse des prix pétroliers, devrait être repensé ..

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-26/us-secret-deal-saudis-backfires-after-oil-minister-says-us-should-cut-firsthttp://online.wsj.com/articles/opec-members-nearing-compromise-on-supply-cuts-1416937145 – 

SOURCE: LE BLOG DE LA RESISTANCE

 http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/11/26/le-deal-secret-us-avec-les-saoudiens-se-retourne-contre-aux-apres-que-le-ministre-du-petrole-dit-que-les-us-devrait-reduire-leur-production-dabord-probleme-technique-2/

3 réponses »

  1. D’après Michel Juvet, Les producteurs de gaz de schiste ont un poids très important dans le marché du high yield US et ils sont pas bien. Il y a un risque de contamination et il vaut mieux se tenir à l ‘écart de ce type de papier. FWIW

    J'aime

  2. Formidable… les « régulateurs » sont en panique… ce seraient ils encore pris les pieds dans le tapis ??

    Etrangement, si on en juge par l’article, ce serait la Russie qui s’opposerait à une réduction de la production alors cette hausse de la production fait du tort à son économie .. autant dire que la stratégie des « maîtres » de produire jusqu’à vendre l’or noir au marché noir, pour asphyxier la Russie… et bien, c’est encore un coup dans l’eau..
    A moins que la Russie ne soit que dans la posture de « frime » et joue la provocation.. dans tous les cas, la Russie hausse ou baisse de la production décidées par l’Opep, elle s’en fout, elle s’est tournée vers la Chine, un des pays à la plus forte demande..

    A vouloir gagner sur tous les tableaux, les « mafieux » en sont encore pour leur compte…

    J'aime

    • On peut aussi voir cette question sous un autre jour que le prix du baril… Si Poutine s’oppose à la réduction de la production, c’est sans doute parce qu’il sait qu’elle est inévitable, et que les pays de l’Opep ne pouvant stocker leur production, il va les acculer à écouler à bas coût.. c’est de bonne guerre après tout, les « maîtres » jouent à ce jeu là avec le gaz russe.. ils veulent acculer la Russie par des restrictions de sorte que la Russie ne pouvant stocker, finisse par vendre à bas coût également… Qui va craquer en 1er dans ce bras de fer ???

      Dans tous les cas, c’est pas à la pompe qu’on ressent vraiment cette baisse du prix du baril… Ils nous la jouent la TIPP dans l’autre sens.. Bingo pour les schmurtz

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s