Art de la guerre monétaire et économique

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mardi 9 Décembre 2014: Chute en Chine, la PBOC purge et prends les devants Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mardi 9 Décembre 2014: Chute en Chine, la PBOC purge et prends les devants Par Bruno Bertez

La Chine crève la bulle.

Nous avons presque solennellement attiré l’attention sur les craquements de la périphérie et les effets de contagion provoqués par les destructions en chaîne des valeurs centrales globales et celles des collatéraux qu’elles soutiennent.

Nous sommes quasi le seul dans la presse à y insister et à offrir cette analyse. Normal, les idiots utiles croient à l’intelligence et au machiavélisme des Maîtres Américains, Saoudiens, Néocons, et de leurs supplétifs, harkis européens. Nous détournons le terme Harki pour sa connotation méprisante, pas pour son sens historique.

Il y a en ce moment une destruction en chaîne de collatéraux majeurs de l’économie mondiale. Destruction majeure et subreptice car tout cela se passe dans l’ombre, dans le shadow et même dans l’argent noir. Dans ce que l’on appelle le « trans ».

C’est colossal. Tout comme est colossal l’effet multiplicateur, nous sommes dans une pyramide et en plus une pyramide qui repose sur la pointe, avec opacité quasi totale.

Bien entendu les très grands, comme HSBC, pour l’argent opaque et les réactions en chaîne et l’exposition à l’argent noir asiatique, sont au courant.

Hier la destruction des valeurs de la périphérie a touché la Chine.

Le change, les bonds Corporate et les actions chinoises se sont effondrées comme jamais vu. Les actions ont chuté de 6%, du jamais vu depuis 2009.

Permalien de l'image intégrée

Contrairement aux commentaires idiots des spécialistes internationaux, la Banque Nationale de Chine, la PBOC a travaillé comme un chef et ce n’est pas par erreur qu’elle a annoncé une mesure sans précédent de bannissement des collatéraux de basse qualité; non elle a géré, elle a provoqué l’éclatement d’une bulle sciemment, volontairement dans la perspective des troubles financiers futurs. Elle a anticipé, ce que les occidentaux sont incapables de faire.

La PBOC a donné un terrible coup de semonce et voulu qu’un révélateur se manifeste, voila ce que l’on dit dans les cercles informés là bas. Plutôt qu’être victime passive de la grande dislocation qui se profile si les idiots inutiles continuent leur politique, elle prend les choses en mains. Elle prend les rênes.

Bien entendu, elle provoque un resserrement terrible de la liquidité, mais la manœuvre consiste à purger , pour ensuite avoir la maitrise du choix de l’endroit et des secteurs ou elle va remettre les liquidités.

Ne vous étonnez pas si les marchés occidentaux se trouvent « vérolés » ce matin, cela commence à faire mal.

La différence entre la Chine et les Occidentaux, c’est qu’en Chine, il y a de vrais pilotes dans l’avion, des pilotes qui ont pleins pouvoirs, qui regardent devant eux et non pas dans les livres ou dans les rétroviseurs.

 BRUNO BERTEZ Le Mardi 9 Décembre 2014 

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

20 réponses »

  1. Mouais…. le China Composite Index perd 5% hier, mais a gagné… 50% en six mois, passant de 2000 à 3000 en quelques mois sans que personne n’en parle…

    J'aime

    • mouais…en partant d’un plus bas c’est sur qu’elle a pu faire 50%….combien d’investisseurs se sont baladés avec des moins 60 moins 70 au compteur pendant des années…Dernière chose faudrait peut ètre « mouais » voir plus loin que le bout de vos indices…

      J'aime

  2. Bonjour,

    Pour donner écho à vos propos, je note qu’aujourd’hui 1) la bourse d’Athènes est dans les choux après l’annonce de perspectives politiques disons moins « consensuelles »: « La Bourse d’Athènes s’est effondrée aujourd’hui en clôturant avec une chute de 12,78% à 902,84 points sur fond d’incertitude politique après l’annonce d’élections présidentielles anticipées. » (http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/12/09/97002-20141209FILWWW00294-la-bourse-d-athenes-chute-de-1278.php), 2) la bourse de Paris suit le mouvement: « Le CAC 40 se replie de plus de 3,5% depuis le début de la semaine, sur fond d’inquiétudes sur la croissance mondiale. Le marché redoute aussi un changement de ton de la Fed. » (http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0204003300484-debut-de-semaine-difficile-pour-la-bourse-de-paris-1073213.php).
    A cela s’ajoute la baisse très importante des prix du baril de pétrole (67 dollars hier) et l’évolution gênante des bons à dix ans (http://chevallier.biz/2014/12/junk-bonds-us-treasuries/#comments). Comme il convient que les fêtes se passent pour le mieux (en dépit de la haine anti-crèche qui anime certains de nos concitoyens), nos chers médias, avec l’objectivité qui les caractérise, ne sont pas très diserts sur ces évènements et leurs conséquences. 2015 s’annonce chaud. Il est nettement plus important d’évoquer l’interdiction des feux de cheminée en région parisienne, la volte-face du ministre concerné ou les chimériques projets imbéciles du maire de la capitale.
    Je ne sais pas s’il y a des vrais pilotes en Chine. Je sais simplement que depuis que nous sommes passés en Occident aux drones, il n’y a personne pour les diriger. Les rares pilotes que nous ayons tiennent plus des kamikazes japonais. Comme ces derniers, leur formation est des plus succincte et leur fanatisme absolu. Et comme les kamikazes, leur action sera nulle et non-avenue.

    Bonne soirée

    J'aime

  3. Idéal de pouvoir observer depuis la tourelle du blog à Lupus
    C’est une version
    Politico-Financiairo-Economique d’une guerre nucléaire qui a démarré
    Et les victimes présentes et futures qui sont TOUTES au premier rang
    sont les individus qui ont placé dans le profit pour le profit
    La situation est la suivante
    Ils seront dépouillés:c »est imparable
    mais en combien de temps
    Bruno mettait en garde disant d’investir dans du concret :ex une habitation ,un terrain etc…
    Les professionnels de la finance attendent qu’il y ait suffisamment de « coulombs »…. »pigeons » sur la trappe pour abaisser le filet.
    EUX décident
    et quand vous avez mordu,y avez goûté,ils ferrent et le menu fretin est remis à sa place
    La Cour des Grands est réservée aux Grands
    Flatter en Finance paye toujours
    Vous faire croire que vous êtes à la hauteur
    Ce qui différencie le chien de l’homme,c’est l’homme qui ouvre le frigo
    et en finance
    ce n’est pas vous qui disposez de la planche à billet
    Les Gros Bras sont à la manoeuvre
    observons leur stratégie
    Les vassaux sont des poids morts

    J'aime

    • Merci de rester dans le sujet et d’éviter de faire de la projection idéologique tout azimut…Il n’est pas question ici de financiarisation mais de guerre monétaire et économique avec la finance comme bras armé et la banque centrale (ici chinoise) comme général en chef…

      J'aime

      • Faut-il,The Wolf selon toi,s’attendre à une attitude agressive des Chinois quant à l’usage qu’ils feront de leurs Bonds du Trésor Américain ?
        N’est-ce pas dans leur intérêt de s’en délester?
        Quant à ta remarque,j’en tiens compte,avec bon esprit,pour l’équilibre du blog
        je te vois suffisamment croiser le fer
        c’est que les lecteurs se lancent ,ça rend le blog plus proche de chacun
        Il atteint un public de plus en plus large et beaucoup n’ont pas suivi le fil depuis assez longtemps
        pour saisir toute la portée des articles
        et puis peut on prévoir l’imprévisible qui nous guette parfois au coin du bois!!! 🙂
        Bonne journée à chacun

        J'aime

        • Pour moi il est devenu clair que l’on a assisté avec la finance à 3 phases: son émancipation puis son alliance avec les états et aujourd’hui sa mise sous tutelle par ces derniers…Ce qui signifie le règne sans partage du capitalisme d’état et la fin de toute velléité à un quelconque marché libre… Bref une socialisation globale de l’économie au sens « hollandais « du terme…et la fin de la mondialisation

          Les Russes et les Chinois l’ont compris et fourbissent leurs armes pas tant à titre de volonté hégémonique mais à titre de protection face à l’hégémon US….

          Ce qui signifie que désormais tous les coups sont permis avec un risque non pas de déflagration nucléaire mais de déflagration financière sachant qu’en l’absence d’équilibre de la terreur celui qui frappe le premier à un avantage sur l’autre…C’est pour l’heure l’Europe le nouveau terrain de jeu et nous allons continuer à en faire les frais et nous faire dépecer comme l’Afrique par les uns et par les autres…

          Par ailleurs je te remercie Robertespierre de ta mansuétude et de ta compréhension…

          J'aime

  4. Je pense que l’un des gros problèmes c’est la disparition de la mémoire et des groupes sociaux qui étaient censés incarner cette mémoire. Ainsi un journaliste actuellement travaille le plus souvent, plus de 90%, sans documentation: la plupart des docs, trop couteuses ont été abandonnées ou démantelées.

    Qui a encore la séquence des prix du pétrole en tète? Je ne vois personne en parler.

    Le pétrole vient de 40 dollars avant les folies de Greenspan sur les taux et la chute de l’intérêt de 6% à 1%. Cela devait être vers 2004 ou 2005. Il a grimpé sous l’effet de la spéculation jusque plus de 150 dollars en 2008/2009. La, il s’est effondré dans la zone des 40 dollars. La politique de reflation l’a regonflé artificiellement de 40 à 115, la hausse a suivi les QE. On est revenu vers 64. Il est évident, en terme d’offre et de demande, que le prix de 40 dollars n’est pas absurde:

    Il ne faut pas avoir fait l’X ou les Mines pour comprendre que la hausse du pétrole était partie intégrante de la stratégie de reflation, c’était ce que j’appelle un prix central du système, et que c’est grâce à la politique monétaire quantitative, plus la ZIRP, que l’on a pu tenir des niveaux aussi élevés.

    L’ennui est que les prix élevés, conjugués à la surabondance monétaire et aux taux zéro ont permis une bulle d’ouverture de puits d’exploitation du Shale. Aucun investissement ne rapportant en ces temps de disette financière, , il faut pour avoir une rentabilité correcte, prendre des risques, spéculer et c’est ce que l’on a fait sur le Shale. Le financement de ces investissements n’a été possible que parce les emplois normaux de fonds ont été rendus inintéressants. On a financé des investissements que jamais on n’aurait financé avant.

    Il y a eu plus de 700 milliards de capitaux qui sont venus jouer le Shale depuis 5 ans: le financement a été possible grâce aux taux zéro, grâce au Ponzi. Et il faut, dans cette activité continuer sans cesse de forer pour maintenir la production, la durée de vie est très courte. Donc on a un Ponzi au niveau du financement et un Ponzi au niveau de l’exploitation!

    Donc on se retrouve avec des investissements colossaux, financés par de la dette spéculative adossée à des productions dont le prix est instable, volatil et en chute libre.

    Le prix de revient moyen du Shale est autour de 55 en coûts variables. On ne compte pas les coûts fixes car on dit qu’ils sont perdus, ils sont déjà engagés. Le cout complet est plus de 80 dollars. Si le pétrole est à 55 dollars, on me dit que la recette nette, tête de puits est de 45 à cause des différentes dépenses après extraction, transport etc

    Toute l’industrie est fragile, quasi en situation marginale. le « business model » est vicié, totalement vicié et jamais il n’aurait pu se développer avec des conditions monétaires et des pratiques bancaires normales. c’est un cas d’école de malinvestissement:

    Exactement semblable au secteur du logement et de son financement subprime de sinistre mémoire. En 2006, le secteur du logement US s’est révélé n’être que ce qu’il était, une gigantesque spéculation sur les terrains financée par l’argent quasi gratuit de Greenspan.

    Le Shale est une autre forme de spéculation sur les terrains, le land, cette fois financée par Bernanke. .

    Pour survivre sans accident majeur, ce secteur, et beaucoup d’autres, ont besoin que le Ponzi financier continue, que la reflation trade cesse de se dégonfler, que le pétrole soit rapidement stabilisé.

    Les USA ne sont pas fous, juste un peu stupides, ils ne sont pas responsables de la chute des prix du pétrole, pas au point de se tirer une balle dans le pied.

    J'aime

    • Il ne faut pas hésiter à relire 2 ou 3 fois ce texte
      ce n’est pas rien que de l’assimiler
      Je repense à la catastrophe pour mes parents,j’avais 7 ans lors de l’embargo de 1956
      des voitures immobilisées « chômage » pour des artisans
      c’était l’affaire du canal de Suez

      puis en 1973 la guerre des 6 jours
      et le 1er choc pétrolier
      puis tout ce que tu expliques Bruno
      Il n’y a pas que le pétrole qui est raffiné
      les méthodes aussi le sont!
      et toujours la même partition
      le même orchestre et le même chef à la baguette
      Ils ont obtenu les outils pour devenir des virtuoses
      et effacer les mémoires fait partie du spectacle

      1973 toujours ,mais en France post-De Gaulle
      la loi Pompidou-Rotschild
      la mort de Pompidou
      et dès 1974 Un VGE qui avait voté contre De Gaulle lors du référendum de 1969
      c’est tout dire
      Outre Atlantique,on n’aimait pas De Gaulle
      « US GO HOME »
      Récupération de l’OR

      Toujours le même orchestre qui n’aimait pas la chanson du Général
      « L’Europe….l’Europe….l’Europe….. »
      l’Europe était leur nouveau jouet
      et aujourd’hui,ils tentent d’évacuer le seul « protestant » de la troupe :JP Morgan
      pourquoi vois-je briller sur l’écran
      un chandelier à 7 branches?
      (il est parfois des questions sans réponse 🙂

      Bruno tu as aussi une mémoire d’Eléphant
      Bonne soirée et grand merci pour cet article si pointu

      J'aime

    • Sauf pour ceux qui se sont protégé sur les marchés dérivés. C’est toujours pareil; il y a ceux qui jouent et ceux qui travaillent.

      J'aime

      • Vous êtes totalement à côté de la plaque et du sujet! La finance ici n’est que le bras armé des économies dans le cadre d’un rapport de force visant à assurer l’hégémonie des uns par rapport aux autres…Pour l’heure la guerre monétaire et des devises est encore un substitut à la guerre tout court…Pour combien de temps?

        J'aime

  5. le problème va être de savoir ce qui participe:
    de la guerre monétaire (voler de la croissance à l’autre)
    ou de la guerre financière ( visant la destruction de l’autre)

    on sait ou se place poutine mais ou en sont les chinois? Chinois qui ama ont fait une croix sur la valeur patrimoniale de leurs oblig US il y a plusieurs années, et peuvent les utiliser (sans les bazarder) en mode guerre financière

    J'aime

    • C’est ma foi très bien résumé sans oublier les Daladiers que nous sommes européens qui mangeront leur chapeau…on ne vend pas son âme au diable impunément et on ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

      J'aime

  6. Vos 2 billets récents sur la Chine sont certainement les plus pertinents de la presse/blogosphère francophone sur ce sujet, tant ils font lien avec des analyses/opinions que j’ai lu récemment sur la manière dont les Chinois maîtrisent les choses :

    1 – Tous les dirigeants chinois, de l’Empire aux Républicains en passant par les Communistes, tous sont culturellement imprégnés du traité de stratégie militaire de Sun Tzu, rédigé il y a 2500 ans (lorsque nous autres nous battions entre tribus Celtes), traité qui livre les clés élémentaires pour mener une guerre, quelle qu’elle soit ;

    2 – La défaite et l’humiliation subie au XIXème Siècle par les victoires militaires et l’invasion Occidentale représente pour les Chinois l’erreur-type à ne plus commettre ;

    3 – Le livre de Hongbing Song, la « Guerre des Monnaies », vendus très largement en Chine, est un élément récent, une arme de plus en fait, qui s’ajoute aux réflexions des dirigeants chinois.

    Oui, cela fait sens, pour peu qu’on adopte un point de vue documenté sur cette civilisation multi-millénaire et qu’on fasse preuve d’humilité face à elle.

    J'aime

  7. Ben moi je pense à Olivier ? Ben ouais quoi Delamarche et ses « corporates » ?
    Si MÊME ÇA SE MET À FOIRER ? kékivarester ? Et les « as scions »
    qui partent en vrille AUSSI ?

    C’est GRANDE MISÈRE POUR LES « petits porteurs » ! lol

    Snif ? (j’en suis !)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s