Art de la guerre monétaire et économique

95 % des 220 milliards « d’aides » à la Grèce a servi à renflouer les banques

95 % des 220 milliards « d’aides » à la Grèce a servi à renflouer les banques

C’est un rapport allemand, de l’école European School of Management and Technology de Berlin (ESMT), qu’il affirme : des 220 milliards d’euros du plan d’aide à la Grèce, 210 milliards ont servi à renflouer les banques du pays. Article d’ekathimerini.com, publié le 4 mai 2016 :

« Environ 95 % des 220 milliards d’euros versés à la Grèce depuis le début de la crise financière sous forme de prêts dans le cadre du mécanisme de renflouement ont servi à renflouer les banques européennes. Ce qui signifie qu’environs 210 milliards d’euros ont atterri sur les comptes du secteur bancaire européen tandis que seulement 5 % ont garni les caisses de l’État, d’après une étude de l’European School of Management and Technology (ESMT) de Berlin.

« L’Europe et le FMI ont, durant ces dernières années, sauvé les banques et d’autres créditeurs privés, » conclut le rapport, publié hier dans le journal allemand Handelsblatt. Le directeur de l’ESMT, Jorg Rocholl, a déclaré au journal financier allemand que « les plans de sauvetage ont principalement sauvé les banques européennes ».

L’étude de cette école de commerce a déterminé que 86,9 milliards d’euros ont été utilisés pour rembourser d’anciennes dettes, 52,3 milliards pour le paiement des intérêts et 37,3 milliards pour la recapitalisation des banques grecques.

Les économistes qui ont participé à l’étude ont analysé de façon séparée chaque crédit afin d’établir la destination de l’argent. Ils ont conclu que seulement 9,7 milliards d’euros, soit moins de 5 %, ont contribué au budget grec au profit du peuple.

« Tout le monde le soupçonnait, mais peu de gens le savaient. C’est maintenant confirmé par cette étude : pendant 6 ans, l’Europe a tenté en vain de mettre un terme à la crise grecque via des prêts tout en exigeant des mesures et des réformes toujours plus dures. Les causes de l’échec se trouvaient manifestement moins du côté du gouvernement grec que de la planification des plans de sauvetage, » conclut le quotidien allemand. »

http://or-argent.eu/95-des-220-milliards-daides-a-la-grece-a-servi-a-renflouer-les-banques/

EN BANDE SON

7 réponses »

    • Voilà le piège…

      312 Mdrs de dette :
      Résultat : l’UE prête 86.9 Mdrs (une dette de plus) pour rembourser 86.9Mdrs de dette (une dette en moins)… (-86.9 Mdrs + 86.9 Mdrs) = (toujours 312 Mdrs de dette + les intérêts + des « privatisations » aux rosbifs + ausérité…)

      Résultat :
      Plus je t’avance, plus tu recules… comment veux tu ? comment veux tu que je t’en…e ?

      J'aime

    • Ah oui j’oubliais… les 5 malheureux milliards « d’excédent » dont va pouvoir bénéficier les bienheureux grecs… on imagine bien que le père Noël ne va pas les distribuer et que donc, ils vont revenir de droit à l’élite qui va bien sûr en faire bon usage.

      Pour rejoindre la pensée de la Troïka, les migrants vont être une bonne source d’investissement (Moscovici)… et que donc, les dépenses publiques vont pouvoir reprendre des ‘aisances »… si bien que ça va faire monter un « ti peu » le PIB… et du coup, Tsipras pourra s’enorgueillir d’un ratio Dette/PIB en nette amélioration… et que donc logiquement le risque baissant, les « prêteurs » de deniers imprimés auront les dents moins longues… ouf… on est sauvé… (pour l’instant)…

      L’UE c’est après moi l’déluge…

      J'aime

  1. En réalité, le renflouement des banques ‘du pays’ a surtout servi a préserver la valeur des financements à taux usuraires consentis à leurs consœurs grecques par l’ensemble des banques européennes, ces dernières faisant le pari ( gagné) que l’Europe ne laisserait pas couler le navire.

    J'aime

  2. l ‘UE , l ‘euro est un systeme et un outil pour créer une montagne de dettes via la gestion monetaire de l ‘euro qui crucifie les economies européennes , pour une rente à vie pour les banquiers transatlantiques . alors rien d’etonnant cette arnaque . le nombre d’europhiles niais est effarrant encore .la france doit payer cette année 53 milliards d’interets de la dette de 2120 milliards , 96,4% du PIB qui partiront sans impots ni retenues dans les poches des creanciers .

    J'aime

    • faut bien payer les retraites des amerloques… si on regarde la pyramide des âges de la population américaine, ça colle pille poil avec la crise des subprime… au alentour de2006/2007 (comme chez nous)

      La retraite par capitalisation, c’est le même bordel que la retraite par répartition… il sont tous incapables de nous rendre notre blé…

      Si on en juge encore par la pyramide des âges, ça n’est que le début… va manquer un paquet de milliards…. Sinon, y’a l’euthanasie pour les vieux de + de 65 ans (Attali) ou encore une bonne guerre qui frapperait juste les vieux, les mères de famille et leurs enfants… on ne garderait que l’actif. En fait on nivellerait la populace en ne conservant que celle qui rapporte…

      Je dis ça, mais je ne l’ai pas pensé toute seule… c’est juste des bruits de couloirs.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s