Art de la guerre monétaire et économique

Le Brexit, oeuvre des quinquas anglais

Le Brexit est maintenant un fait. Le Royaume-Uni a parlé et il veut quitter l’Union européenne. Le camp du “Leave” a obtenu 51,9 % des voix, celui du “Remain” en a recueilli 48,1 %. Le taux de participation, qui a dépassé 72 %, a été plus élevé que prévu. La grande victoire pour le camp du “Remain” à Londres et l’Ecosse n’a pas permis de compenser la perte dans d’autres régions du pays.

Regions with the biggest votes for Leave are also the most economically dependent on the EU http://on.ft.com/28V7FO6 

Screenshot 2016-06-24 07.16.58

La répartition des votes par groupe d’âge est tout à fait remarquable. Près de deux jeune sur trois jeunes gens ont voté pour un maintien dans l’UE. Cependant, chez les quinquagénaires, c’est tout le contraire:

Ecosse et Irlande du Nord

Ce qui va se passer désormais demeure très incertain.

Le Royaume-Uni devra d’abord penser à ce qu’il veut pour lui-même et comment il envisage sa relation avec l’UE. Le Premier ministre Cameron a déjà annoncé sa démission. Il devrait quitter le gouvernement en octobre.

Outre l’Ecosse et l’Irlande du Nord, Gibraltar a également majoritairement voté pour “Remain”. En Ecosse, le “Remain”  l’a emporté dans les 32 circonscriptions. Il se pourrait qu’un nouveau référendum concernant une possible sortie du Royaume-Uni. “La possibilité d’un second référendum doit être sur la table et elle est sur la table”, a déclaré la Première ministre de la région, Nicola Sturgeon. c’est la même chose pour l’Irlande du Nord, où des nationalistes ont exigé un référendum pour décider d’une possible réunification de la région avec la République d’Irlande.

Au Royaume-Uni les socialistes semblent offensés par la position de leur dirigeant Jeremy Corbyn, qui a lui aussi voté en faveur du “Remain”, contrairement à la majorité de ses électeurs et qui est maintenant pressé de donner sa démission.

Les marchés financiers

La réaction des marchés a été brutale. Les marchés boursiers européens ont perdu en moyenne entre 4 et 10%. L’euro cote 3,5% de plus par rapport au dollar et la livre britannique s’est effondrée :

Screenshot 2016-06-24 06.43.45

Les actions bancaires européennes ont aussi plongé :

Screenshot 2016-06-24 06.37.02

La Deutsche Bank est presque en train de vivre un “Lehman moment” :

Le bain de sang sur les banques euro

Le dollar funding en difficulté, on manque de dollars, la Fed a promis d’en donner 

The Federal Reserve is carefully monitoring developments in global financial markets, in cooperation with other central banks, following the results of the U.K. referendum on membership in the European Union.

The Federal Reserve is prepared to provide dollar liquidity through its existing swap lines with central banks, as necessary, to address pressures in global funding markets, which could have adverse implications for the U.S. economy.

Seuls l’or et le bitcoin sont à la fête :

Screenshot 2016-06-24 06.24.46

Le commerce des britanniques avec l’union : Finance contre Nourriture

CgThxz5UsAAvM84

La livre sterling plonge, les futures sur actions plangent, les bons du trésor américain s’envolent.

Félicitations à tous ceux qui ont prévu ce résultat.

C’est terminé. Le Brexit a gagné

13509063_1484703064923856_192427355684898938_n[titre article pour referencement]

EN BANDE SON:  

     NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

5 réponses »

  1. Comme disait Churchill les différences entre le guerre et la politique sont fort minces,la seule notable étant qu’a la guerre,au moins,on ne meut qu’une fois.
    Ligne de risque..

    J'aime

  2. Il y a eu brexit parce qu’il y a les trop de dettes (islam notamment et dettes financières: toujours des faux papiers,la seule chose qu’arrivent à produire ces communistes globalistes).

    A mon avis, la nomination (et non pas l’election) d’un pakistanais à la mairie de Londres a peut être joué un p’tit rôle.

    Ils ont gagné, mais ils nous laissent avec des fanatiques communistes /globalistes : Merkel hollande, draghi qui vont peut être tenter d’aller jusqu’au bout à notre détriment.

    Enfin, c’est une élection colossale.
    Pour la première fois depuis 40ans(?) , un peuple défait un projet globaliste communiste.
    Les communistes ayant besoin de toujours croître organiquement, pour piller toujours plus, il leur fallait un budget en expansion, car c’est de la cavalerie.

    Cela n’a rien à voir avec l’Europe.
    Les anglais sont dans l’Europe géographiquement depuis 2000ans(?).
    Ils auraient préféré voter pour que Hollande merkel draghi sortent de l’Europe. Honte à nous!

    C’est un scrutin aussi américain qu’européen: des texans veulent sortir cf zero hedge,
    (pour le mieux ils ne veulent pas sortir des us mais que la fed sorte des US)
    Ce scrutin est une election de Donald Trump.

    Et un clin d’oeil à Vladimir

    MAGA!!!

    J'aime

    • Les globalistes n’ont hélas rien perdu avec le Brexit qui n’est pas le début de quelque chose comme semble le croire certains (et plus particulièment l’auteur de cet article) mais un chant des cygnes, un dernier baroud d’honneur… pour les Souverainistes Anglais…Cela renforcera au contraire la détermination des globalistes à plus d’intégration tout en vous expliquant qui si cela ne fonctionne pas c’est que l’on en a pas fait assez !!!
      Dailleur l’info sur la fusion que vous donnez dans votre commentaire vient corroborer mes dires…

      Farage ne peut rien faire de sa victoire le terrain a été entièrement miné par Thatcher, Blair et consorts, travaillistes et conservateurs confondus qui travaillent depuis 40 ans à la destruction des classes blanches, populaires et moyennes britanniques…
      Cioran dirait : There is no Alternative…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s