A Chaud!!!!!

Les Rats quittent le Navire mais Trump rejette les néocons qui retournent leur veste – Pendant ce temps la Russie lance la campagne d’Alep

Trump rejette les néocons qui retournent leur veste – La Russie lance la campagne d’Alep

party-crashers-rgb-ben-garrison_orig


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 15 novembre 2016 – Source Moon of Alabama Le  Saker Francophone

Où l’on voit, à partir de quelques citations, que certains néocons, opposés à Trump, sont prêts à tout pour accéder à la soupe…

Wikipedia : Eliot A. Cohen

… A co-fondé le projet pour le nouveau siècle américain (PNAC) qui réunissait d’éminents néoconservateurs. Il a été membre du Comité consultatif du Comité de la politique de défense, un comité composé de civils et d’officiers à la retraite, que le secrétaire à la Défense des États-Unis appelle parfois pour avoir des conseils, et qui a été créé pendant l’administration du président George W. Bush. Il est devenu l’un de ses administrateurs, sur la recommandation de Richard Perle qu’il connaissait. Cohen a qualifié la guerre contre le terrorisme de «quatrième guerre mondiale». À la veille de l’invasion de l’Irak en 2003, il était membre du Comité pour la libération de l’Irak, un groupe de personnalités qui préconisaient l’invasion.

Cohen dans le Washington Post du 3 mai 2016 :

«C’en est fait. Donald Trump, un homme totalement inadapté à la fonction, du fait de son tempérament, de ses valeurs et de ses préférences politiques, sera le candidat républicain à la présidence. Il se battra contre Hillary Clinton, qui est évidemment le moindre mal…»

Cohen dans le New York Times le 17 mai 2016:

«Le tempérament de M. Trump, sa propension à l’insulte et à la tromperie et son goût pour l’imprévisible en feraient une catastrophe présidentielle – en particulier dans la conduite de la politique étrangère, où la clarté et la cohérence sont importantes.»

[…]

«Hillary Clinton est beaucoup mieux : elle respecte l’ancien consensus et adoptera une ligne dure sur la Chine et, de plus en plus, sur la Russie.»

Cohen dans The American Interest le 10 novembre 2016 (immédiatement après la victoire de Trump) :

«Trump sera peut-être moins mauvais que nous le pensions. Il n’a pas de principe fort sur grand-chose, ce qui signifie qu’il peut changer. Il est clairement disposé à déléguer la législation à Paul Ryan et Mitch McConnell. Et même à l’étranger, son instinct l’incite à renforcer les États-Unis et à repousser jusqu’à la Russie si, comme cela arrivera sûrement, Poutine le trahit. Je pense que la Séquestration sera abolie, comme beaucoup d’autres réglementations et expériences stupides, destinées à inciter les Américains à se comporter comme les progressistes pensent qu’ils devraient le faire.»

Cohen sur Twitter 15 novembre 2016

Eliot A Cohen @EliotACohen

«Un échange avec l’équipe de transition Trump a changé ma position : restez à l’écart. Ils sont agressifs, arrogants, ils hurlent «Vous avez perdu !». Il va y avoir du vilain.»

Retweets 3 719 Aime 3 204

5:07 – 15 nov 2016

Je trouve ce qui précède très drôle. Comment cette girouette pouvait-elle penser qu’elle serait accueillie par l’organisation de Trump autrement qu’avec dérision ? Cohen a cru que lui et ses coéquipiers seraient les bienvenus, s’ils arrivaient avec des bonbons et des roses, après avoir insulté Trump dans tous les grands médias ? Qui mérite vraiment le qualificatif d’arrogant ?

Oh au fait, voici un titre d’octobre 2013 : Le président Obama aux Républicains : j’ai gagné. Débrouillez-vous avec ça. Je ne me souviens pas que Cohen, ou qui que ce soit d’autre, ait qualifié cela d’arrogant.

Alors que les journaux sont pleins de rumeurs (mal) informées sur qui obtiendra tel ou tel poste dans l’administration Trump, gardons à l’esprit que 90% de ces rumeurs sont juste de l’autopromotion de gens comme Cohen, qui bavent après lesdits jobs. C’est pourquoi je ne vais pas spéculer sur John Bolton ou Rudy Giuliani comme prochain secrétaire d’État. Les deux sont de (bons) candidats possibles. Mais d’autres sont tout aussi susceptibles d’obtenir ce poste. Nous ne le saurons qu’après l’annonce officielle.

En attendant, Trump hier a échangé un coup de fil avec Poutine, le président russe. Ils ont discuté des relations bilatérales, de la Syrie et de la lutte contre le terrorisme. Aujourd’hui, les militaires russes et syriens ont lancé la longue campagne attendue contre le «modéré» al-Qaïda dans la ville d’Alep-Est et le gouvernorat d’Idleb. Les frappes aériennes sur Alep-Est étaient bloquées depuis 28 jours. Aujourd’hui, des missiles et des missiles de croisière ont été lancés contre des cibles fixes, et des dizaines d’avions ont attaqué les positions de Nusra sur ses différents fronts et sur ses arrières. Des bombardiers à long rayon d’action, venus de Russie, se sont joints à la campagne. Trump semble n’avoir rien trouvé à redire à cette offensive.

L’armée russe a renforcé sa défense aérienne en Syrie. En plus du système S-400 autour de son aéroport de Lattaquié, sept systèmes S-300 ont été déployés pour faire écran aux missiles de croisière américains. À cela s’ajoutent le système syrien S-200 réhabilité et les systèmes Pantsyr S-1 à courte portée pour la défense d’espaces limités. Cela devrait être suffisant pour décourager toutes les démarches stupides que les faucons du Pentagone, ou que des néocons idiots comme Eliot Cohen, pourraient entreprendre.

chqllwywgaawl2d cdyacfxwaaap2gc

Traduction : Dominique Muselet

http://lesakerfrancophone.fr/trump-rejette-les-neocons-qui-retournent-leur-veste-la-russie-lance-la-campagne-dalep

EN BANDE SON : 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s