A Chaud!!!!!

Douce France – Foire d’empoigne présidentielle : Juppé ne se défilera pas si Fillon renonce !

Foire d’empoigne présidentielle : Juppé ne se défilera pas si Fillon renonce

juppe-fatwa

c500andwgaalrf

Alors que François Fillon appelle ses partisans à se réunir en masse au Trocadéro dimanche, c’est la foire d’empoigne à « droite » : de nombreux parlementaires demandent à Juppé de le remplacer. Celui-ci « ne se défilera pas » a-t-il annoncé, si l’autre « renonce » et s’il reçoit un soutien « unanime » des Républicains.
 
Le feuilleton continue. Une justice aux ordres a réussi à casser la « droite » : le candidat François Fillon, sorti sur un nuage de la primaire, se trouve aujourd’hui sommé de se retirer par nombre de ses amis politiques et soutiens d’hier. Il a invité ses partisans à venir le soutenir au Trocadéro, mais la presse présente cela comme le rendez-vous de la dernière chance : s’il n’y a pas un raz-de-marée, Fillon sera invité par le chœur de l’opinion publique à se retirer. Et le système fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il n’y ait pas raz de marée : François Hollande discrédite à l’avance la manifestation en insinuant qu’elle pourrait être dirigée contre les juges et en condamnant cette intention au nom de la morale et de la république. De nombreux apparatchiks de la campagne de Fillon ont démissionné, dont son porte-parole Thierry Solère, bref, c’est l’Hallali.
 

Juppé ne se défilera pas SI Fillon renonce

c5omlc7xuaeuste

 
En outre, un garçon que les médias présentaient comme sarkozyste, le député George Fenech, appelle Alain Juppé à se porter candidat. Plusieurs pointures de la « droite » l’ont déjà appuyé. Juppé, qui faisait mine depuis des semaines de ne pas y toucher, dit désormais qu’il ne « se défilera pas » pourvu que François Fillon « renonce ». Est-ce une façon d’accepter, ou de refuser poliment, puisque la condition supplémentaire que pose Juppé est que les Républicains lui apportent un soutien « unanime », or chacun sait qu’ils sont divisés. On l’ignore : ce que l’on sait, c’est que Juppé se couvre ainsi sur ses deux côtés et veut apparaître comme l’homme irréprochable qui n’aura en rien contribué à la défaite de son camp.
 

La foire d’empoigne présidentielle amène une victoire mondialiste

 c5lorffw8aebgt3

 
Sur quoi cette foire d’empoigne peut-elle déboucher ? Soit Fillon maintient sa candidature (si la manif de dimanche est un « triomphe » suffisant), mais il sera objectivement affaibli par l’incessante campagne menée contre lui et par ses propres erreurs. Ce cas de figure devrait déboucher sur un deuxième tour Macron Le Pen, avec une possible victoire de Macron. Soit Fillon cède et Juppé se porte candidat. Dans cette hypothèse, Juppé prendra une part de ses voix à Macron mais perdra sur sa droite au profit de Le Pen. On aurait au deuxième tour soit un combat Juppé Le Pen, soit un combat Macron Le Pen, avec une victoire possible du candidat du système dans les deux cas.
L’échec constant de la gauche mondialiste pendant cinq ans et son rejet massif par le peuple français amèneront donc probablement un nouveau mandat de cinq ans à cette même gauche mondialiste.

c5oajjowmaarht3c6avzbcwgaenxwi

http://reinformation.tv/juppe-defilera-pas-fillon-renonce-presidentielle-mille-66874-2/

8 réponses »

  1. Fillon a commis des erreurs, dans ses propos comme quoi s’il était mis en examen il se retirerait (il n’est pas mis en examen pour l’instant) mais bien mal lui en a pris, c’est pas tombé dans l’oreille des sourds de droite et surtout la gauche. Deuxième erreur, d’avoir tout de suite voulu se défendre et donner du moulin à moudre au PNF. Il aurait dû les laisser prouver qu’il avait emploi fictif (or il n’en est rien, il n’a rien fait d’illégal). Je pense que Fillon doit se maintenir et niquer tout ces charognards (non pas que je sois une pro-fillon mais la méthode est tellement abjecte que le voir les faire chier jusqu’au bout me réjouie). Et surtout, il a raison de se maintenir car même si toute la presse est pro-micron (pas d’erreur de frappe), il ne se rendent pas compte pour qui ils roulent. Un gugusse qui n’a rien prouvé en tant que ministre de l’économie mais qui se fera un bon calepin d’adresses pour retourner à la banque Rothshild. Le capitalisme de connivence va valser pendant son quinquennat. Ce type n’est qu’une marionnette à la solde des mondialistes mais bizarrement personne ne s’intéresse à son parcours et surtout à sa fortune soudaine. Bref c’est encore du grand n’importe quoi.

    J'aime

  2. Je précise pourquoi il doit se maintenir : car il a une base qui le soutien et je pense que les électeurs silencieux peuvent le faire élire comme Trump. I

    J'aime

  3. Je pense que Juppé est totalement illégitime comme représentant du parti des républicains dans la mesure ou il a été balayé aux primaires de la droite en sachant que ce sont essentiellement les électeurs de la gauche et du centre qui ont voté pour lui. Il n’a donc aucune base électorale à droite et sa candidature serait une imposture.
    Les journaleux font tout pour tenter de nous l’imposer en nous fournissent des sondages qui concerne l’ensemble des français et non les électeurs de droite, donc ils n’ont aucun intérêt. En plus les sondages sont toujours faux, ils avaient donné Juppé largement vainqueur de la primaire avec une large avance, c’est le contraire qui est arrivé.
    Je pense que l’affaire Fillon risque de casser le parti des républicains en deux entre la fausse droite très mondialiste de Juppé et ceux qui acceptent la mondialisation avec beaucoup de doutes.
    La victoire d’un Macron ou d’un Juppé serait un coup terrible pour la démocratie française.
    Quand on voit la campagne de haine mené par les journalistes contre Fillon, cela est quand même peu rassurant.
    Leur but est d’éliminer tous les concurrents pour présenter leur chouchou Macron dont ils ne cessent de faire l’éloge. Je suis persuadé que si Macron se retrouvait face à Marine Le Pen, des affaires judiciaires la frapperaient et Hollande appellerait au pacte républicain, tout sauf le FN et comme il n’aura plus que Macron.
    Les procès politiques étaient les méthodes utilisées par les dictatures communistes pour évincer ceux qui dérangeaient, méthodes reprisent par la gauche française.
    Je suis persuadé que Dupont-Aignan peut créer la surprise, un deuxième tour entre lui et Le Pen ne serait pas pour me déplaire.
    Aujourd’hui les sondages sont tellement faux, bien malin qui pourra dire qui sortira du chapeau.

    J'aime

  4. Dimanche 5 mars 2017 :

    14h10. Juppé et Sarkozy se sont parlés samedi soir pour étudier « les sorties de crise. »

    Selon l’entourage d’Alain Juppé à l’AFP, le maire de Bordeaux et Nicolas Sarkozy se sont parlés samedi soir pour étudier « les sorties de crise ».

    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170305.OBS6115/en-direct-apres-avoir-annule-fillon-sera-finalement-au-jt-de-france-2-ce-soir.html

    Un putsch se prépare au sein du parti Les Républicains.

    Lundi 6 mars, un comité politique se réunira à 18H00 au siège de Les Républicains. Trois clans vont s’affronter :

    1- Le clan Fillon. Son objectif : imposer François Fillon comme candidat, quelles que soient les enquêtes en cours.

    2- Le clan Juppé. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place Juppé comme candidat.

    3- Le clan Sarkozy. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place François Baroin comme candidat.

    Le comité politique du lundi 6 mars aura quatre issues possibles :
    – Fillon va peut-être réussir à déjouer le putsch. Dans ce cas, il sera le candidat à l’élection.
    – Juppé et Sarkozy vont peut-être faire alliance pour renverser Fillon.
    – le clan Juppé va peut-être imposer son candidat contre les deux autres.
    – le clan Sarkozy va peut-être imposer son candidat (Baroin) contre les deux autres.

    Quelle que soit l’issue du putsch, le comité politique de lundi soir sera décisif.

    J'aime

  5. Quelle que soit l’issue du putsch, le comité politique de lundi soir sera décisif.

    Aux dernières nouvelles :
    – le clan Juppé et le clan Sarkozy viennent de faire une alliance pour virer Fillon.
    – Alain Juppé a décidé de se désister en faveur du candidat du clan Sarkozy, François Baroin.
    – Alain Juppé annoncera qu’il renonce à être candidat lundi matin à 10 heures 30.
    – Les putschistes vont tenter de virer Fillon lors du comité politique de lundi soir.

    Sur le site du journal LE FIGARO, une information concernant le plan « B » comme Baroin :

    François Baroin a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR.

    Source :

    À 14:39
    Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise »
    Nicolas Sarkozy « cherche une solution de sortie à la crise », expliquent plusieurs ténors LR, « en essayant d’aboutir à un rassemblement autour d’Alain Juppé », explique l’un d’entre eux, « tout en envoyant des signaux à l’électorat de droite » avec le retour de Laurent Wauquiez au parti.
    « Ça ne peut plus continuer comme ça », avait d’ailleurs confié Nicolas Sarkozy à François Fillon vendredi lors de leurs deux coups de téléphone.
    L’ancien chef de l’Etat a d’ailleurs convié ce lundi matin dans ses locaux rue de Miromesnil Christian Jacob, président du groupe des députés LR à l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin, son ancien coordinateur de campagne et Laurent Wauquiez… l’ancien président par intérim du parti.
    François Baroin ne serait pour le moment pas très favorable à ce scénario de sortie de crise autour d’Alain Juppé, envoyant « des signaux très négatifs », explique un élu LR. Le sénateur-maire de Troyes a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR… Une façon de souligner qu’il n’y a pas encore unanimité autour du plan B.

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/05/35003-20170305LIVWWW00074-en-direct-francois-fillon-rassemble-ses-soutiens-au-trocadero.php

    J'aime

  6. Lundi 6 mars 2017 :

    Alain Juppé : « Je ne serai pas candidat à l’élection du président de la République. »

    En clair :

    Il n’y a maintenant que deux possibilités :

    1- Première possibilité : François Fillon se maintient. Ce sera lui le candidat du parti Les Républicains à l’élection présidentielle.

    2- Seconde possibilité : lundi 6 mars, le comité politique du parti Les Républicains fait un putsch. Il réussit à virer Fillon. Il met en place un plan « B » comme Baroin. Dans ce cas, François Baroin sera le candidat à l’élection présidentielle.

    Sur le site du journal LE FIGARO, une information concernant le plan « B » comme Baroin :

    François Baroin a « demandé à des grands élus de commencer à récolter des parrainages » en sa faveur, expliquent plusieurs sources LR.

    Source :

    À 14:39

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/05/35003-20170305LIVWWW00074-en-direct-francois-fillon-rassemble-ses-soutiens-au-trocadero.php

    J'aime

  7. A droite, la guerre des trois clans fait rage.

    En attendant le putsch lors du comité politique du lundi 6 mars, neuf dirigeants du parti Les Républicains viennent de lancer l’offensive contre François Fillon.

    Leurs objectifs :
    – virer François Fillon
    – le remplacer par François Baroin.

    En clair :

    à l’intérieur du parti Les Républicains, deux clans viennent juste de faire alliance pour renverser le clan au pouvoir.

    Le clan Juppé et le clan Sarkozy viennent juste de faire alliance pour virer François Fillon et pour le remplacer par François Baroin.

    Le comité politique de ce soir va être un carnage.

    Lundi 6 mars 2017 :

    Les sarkozystes demandent à Fillon de se choisir « un successeur. »

    Réunis autour de Nicolas Sarkozy, rue de Miromesnil, Laurent Wauquiez, Eric Woerth, Luc Chatel, Brice Hortefeux, Christian Estrosi, François Baroin, Christian Jacob ont dit qu’ils soutenaient la ligne défendue par François Fillon, mais ils lui demandent d’organiser lui-même la sortie de crise en se choisissant un successeur. Un autre sarkozyste, le député Georges Fenech, a lui proposé officiellement la candidature de François Baroin.

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/06/35003-20170306LIVWWW00068-fillon-juppe-sarkozy-nouvelle-journee-tendue-pour-la-droite.php

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s