Art de la guerre monétaire et économique

Politique Friction – Douce France : Démagogie contre populisme – Macron, idéologue socialiste libéral

Démagogie contre populisme : Macron, idéologue socialiste libéral

16999073_10155057700614812_4681286240823144062_n

c546yiqxeaewkfh
Plus d’impôts, moins de frontières, l’eau tiède du programme de Macron un goût à la fois très socialiste et libéral. L’homme qui manie une démagogie sans vergogne contre le populisme est un idéologue du mondialisme.
Quand Emmanuel Macron a « dévoilé » ses huit « mesures phares » en matière d’économie en novembre dernier, les commentateurs ont été aussi déçus que des amateurs de strip-tease devant une burqa. Comme pour la « grande loi sur l’activité » qui avait débouché en 2014 sur quelques nouvelles lignes d’autocar. Très fort pour les effets d’annonce alléchants, le Don Juan de la politique française disparaît pour ainsi dire au moment de passer à l’acte. Au point que le parisianisme politique a parlé abondamment d’« eau tiède » et réclamé à grands cris son programme au candidat.
 

Le programme Macron sent la betterave socialiste

cxeyinjxeaan4im

 
Ce programme paraît peu à peu. C’est vrai qu’on n’y trouve pas énormément de choses, on est loin des longues listes de promesse d’un Hollande ou d’un Mitterrand, devant lesquelles on se prenait à faire un double souhait, qu’ils les tinssent et qu’ils ne les tinssent pas : mais c’étaient toujours les mauvaise qu’ils tenaient et les bonnes qu’ils oubliaient, ils n’amélioraient jamais la situation économique, ils faisaient toujours la révolution sociétale.
 
Et Macron ? Eh bien, son eau tiède n’a pas un goût très prononcé, on est loin des chutneys rouges de papy Mélenchon, mais enfin on y reconnaît nettement deux arômes : il y a de la pomme libérale, il y a aussi de la betterave socialiste. Répétons-le cent fois, martelons-le jusqu’à plus soif : Marx était pour le libre-échange, instrument majeur de la Révolution.
 

Macron libéral comme l’était Caligula

c56yfpuwgaeooea

 Que Macron soit un idéologue, et jusqu’à la folie, on l’a vu suffisamment dans l’incroyable affaire de la colonisation française assimilée à un crime contre l’humanité : il a longuement justifié ce qui aurait pu paraître une simple bévue, afin de rassurer la gauche socialiste sur sa forme d’esprit et sa foi dans le sens de l’histoire. Il appartient bien comme elle au monde de demain parce qu’il porte un jugement comme il faut sur le monde d’hier. Il dit que la droite et la gauche sont des notions dépassées, mais il agit en sachant qu’elles ne le sont pas, et en s’affichant idéologue de gauche.
 
En même temps ses rouflaquettes et ses complets proprets de coulissiers rassurent, ainsi que ses convictions « européistes », son « vrai projet pour l’Europe », le monde des banques. Celui-ci se dit libéral, il l’est comme l’était Caligula, c’est-à-dire qu’il entend imposer son arbitraire, tant pour son pouvoir que pour ses mœurs : cela ne veut pas dire, au contraire, qu’il souhaite ni ne prépare une économie libre. Il n’opposera nulle frontière aux ambitions du mondialisme.
 

Idéologue libéral pour les mœurs socialiste pour le fric

c5548ttwuauvdkg

 
Quand on passe aux propositions concrètes que contient l’embryon de programme de Macron, le goût socialiste s’affirme. Prenons une proposition simple et qui touche beaucoup de monde, l’imposition séparée du revenu des époux. N’étant pas spécialiste en la matière, je me réfère à lanalyse qu’en fait dans le Monde Frédéric Douet, professeur de droit fiscal à l’université de Rouen. Celui montre, exemple concret à l’appui, que cette imposition reviendrait à augmenter les impôts payés par le foyer, dans une plus grande proportion à mesure que leur revenu est moindre ! C’est-à-dire que l’Etat prendrait de plus en plus d’argent aux citoyens, en tapant plus fort sur les moins riches de la classe moyenne. En prime, bien sûr, ce serait un petit coin enfoncé en douce dans l’institution de la famille et du mariage. Chapeau le libéral en matière de mœurs. Chapeau le socialiste en matière de fric.
 

La démagogie mondialiste liquide le législatif au nom du bien

ckpfk_ew0aabski

 
Je ne vais pas vous tenir jusqu’au réveillon sur le programme d’Emmanuel Macron, vous en souffrirez assez vite s’il est élu, mais juste encore un petit coup sur un truc dans l’actualité, un joli petit bijou de démagogie socialiste, à propos des assistants parlementaires, sujets à la mode. Voyons d’abord d’où l’on part : depuis des décennies, les parlementaires, en sus de leur indemnité, avaient droit d’une part à quelques avantages, de l’autre à des enveloppes pour ceux qui les assistaient. Pourquoi ? Pour leur permettre de vivre décemment et d’agir efficacement, sans se laisser tenter par les sirènes de la corruption, qu’elles viennent du privé ou du public. Ils usaient de ces enveloppes souverainement, sans que l’exécutif, soit directement, soit par le biais du judiciaire, n’ait à y voir : telle étaient la séparation des pouvoirs et l’impartialité de l’Etat.
 
Aujourd’hui, dans le cadre de la liquidation de la démocratie par la gouvernance mondiale, l’exécutif et le judiciaire déjà gagnés à l’idéologie mondialiste procèdent à la mise au pas du législatif, au nom bien sûr du progrès, de la transparence et de l’exemplarité : telles sont les roueries ordinaires de la démagogie.
 

Les aventures du jeune Macron au parlement

crjkrb8wgain0nd

 
Voyons en particulier ce que propose le jeune Macron. « Nous interdirons, dit-il, aux parlementaires l’emploi de proches ou de membres de leur famille pour mettre fin au népotisme ». Jolie phrase, mais assez bête. Si le népotisme existe, en France comme ailleurs, il n’a pas besoin des assistants parlementaires pour prospérer. Cette proposition serait donc parfaitement inefficace. Elle serait également injuste, et à mon avis anticonstitutionnelle, en ce qu’elle créerait deux catégories de citoyens devant l’emploi : il y aurait pour ainsi dire une préférence anti-familiale.
 
Enfin, elle est inapplicable : comment déterminer ce qu’est un « proche » ? Macron ignore-t-il, ou feint-il d’ignorer, qu’en dehors de la centaine de parlementaires répertoriés qui emploient un membre de leur famille comme assistants parlementaires, des députés et sénateurs beaucoup plus nombreux emploient pour les assister des maîtresses et des amants ? Et que ferait-on des assistants parlementaires qui, non proches à leur embauche, deviennent proche durant le mandat ? Le cas n’est pas rare. Faudra-t-il, si j’ose dire, les débaucher ? Macron sait-il, ou maman Brigitte le lui a-t-elle caché, que la promotion canapé existe aussi au Sénat et à la Chambre, et que certains jeunes gens et jeunes filles se démènent pour demeurer assistants ? Mais peut-être au contraire cela entre-t-il dans les vues du libéral Macron : ce qu’il ôte à la famille il l’ouvre à la liberté de mœurs des parlementaires.
 

Macron joue la démagogie contre le populisme

ckannyqweaadjqx

 
Macron, comme tous les propagandistes du mondialisme, reproche ordinairement au populisme sa démagogie, mais lui-même en fait grand usage. Mélenchon auprès de lui semble un petit garçon. Voici en effet le volet fiscal de la réforme qu’il annonce avec la véhémence d’un idéologue socialiste : « Nous fiscaliserons l’intégralité de la rémunération des parlementaires ». Le Nous est important : nous, les défenseurs des petits contre les gros qui en prennent à leurs aises sur le dos du peuple. Il est recommandé d’être riche pour mieux donner dans la démagogie. Macron n’a jamais été parlementaire, il n’en avait pas besoin. Ses frais de bouche à Bercy ont été supérieurs à 120.000 euros en huit mois. Rothschild l’a rémunéré trois millions pour la vente heureuse d’un machin pharmaceutique. Alors, Fillon, sa Pénélope et leur manoir dans la Sarthe, ce sont des bouseux, des gagne-petit. Macron, en bon idéologue socialiste, titille l’envie, il joue sur les instincts les plus bas, solidement piété dans le fric, les mains  propres et la tête haute, dans les étoiles de l’idéal et du progrès. Tartuffe rajeunit, mais il ne change pas.

c5wscsywyaaruhh
http://reinformation.tv/macron-demagogie-ideologue-socialiste-liberal-populisme-mille-66866-2/

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s