1984

USA-Empire | Le surréalisme comme condition de survie !

La visite du président Trump en Arabie Saoudite a rempli d’aise les neocons et n’a donc pas soulevé trop d’indignation dans les médias de grand chemin. Tout le monde aux Etats-Unis ne l’entend pourtant pas de la même oreille. Ainsi Justin Raimondo et les partisans de Ron Paul:

«A-t-on vu spectacle plus dégoûtant durant les quatre mois de cette présidence que la vision de Donald Trump bavant devant le barbare monarque saoudien et sa criminelle famille de princicules insignifiants? Cela suffirait à faire vomir tout Américain normal, surtout lorsqu’on se souvient de ce que Trump avait dit d’eux durant la campagne électorale: “L’Arabie Saoudite et nombre de pays qui ont donné de grosses sommes d’argent à la Fondation Clinton veulent tenir les femmes en esclavage et tuer les gays. Hillary doit rendre tout l’argent venu de ces pays-là!“ […] A présent, le gendre de Trump, Jared Kushner, demande à Lockheed-Martin de faire des rabais aux Saoudiens, négociant personnellement la plus grosse vente d’armes de l’histoire américaine.»

Pourtant, que resterait-il de l’économie américaine sans son complexe militaro-industriel, qui assure selon certaines évaluations jusqu’à 52% du PIB américain? Et que resterait-il du complexe militaro-industriel sans le clan saoudien, à qui M. Trump vient de vendre pour 110 milliards de commandes directes d’armements, sans compter les promesses ultérieures?

En d’autres termes, l’alliance saoudienne s’est transformée en une indéfectible symbiose entre la première puissance au monde et son meilleur client. C’est pourquoi M. Trump a réussi à lancer une harangue enflammée contre le terrorisme en l’imputant… aux Iraniens, en présence de ceux-là même qui financent et soutiennent notoirement la violence islamsite dans le monde. Cette duplicité surréaliste est désormais une condition structurelle de survie pour l’Empire américain.

http://log.antipresse.net/post/usa-le-surrealisme-comme-condition-de-survie

Le Pentagone poursuit son trafic d’armes du port de Burgas (Bulgarie) à celui de Jeddah (Arabie saoudite). Il fait livrer aux groupes jihadistes en Syrie —incluant Daesh— des armes de fabrication ex-soviétiques non homologuées par l’Otan, produites par Vazovski Machine Building Factory (VMZ) (Bulgaire) et Tatra Defense Industrial Ltd. (Tchéquie).

Le 20 mai 2017, le 5 mai, le Marianne Danica a quitté la Bulgarie. Il est arrivé le 20 mai en Arabie saoudite, tandis que le Hanne Danica retournait de Jeddah à Burgas.

Selon Yörük Işık et Alper Beler, ces cargos transportaient illégalement des lance-roquettes multiples Grad et des blindés de type OT-64 SKOT (photo).

Ces livraisons feraient partie d’un des derniers contrats de l’administration Obama, passé début janvier —c’est-à-dire à la fin de la période de transition—, avec Orbital ATK pour une valeur de 200 millions de dollars. Orbital a sous-traité la livraison à Chemring, qui a lui-même loué ces cargos à Danish H. Folmer & Co.

L’administration Trump, qui a cessé de commanditer ce type de contrat, n’a pas annulé ceux qui avaient déjà été signés.

http://www.voltairenet.org/article196485.html

EN BANDE SON : 

4 réponses »

  1. TRUMP retourne sa veste,
    il joue le « Lèche-Babouches », lui qui voulait en finir définitivement avec DAESH et le terrorisme islamique,
    il fini par ne valoir guère mieux que les imposteurs et margoulins démocrates qu’il dénonçait durant sa campagne électorale…..
    Bientot, il va lui falloir aussi retourner son pantalon !!!

    J'aime

    • oui mais pas pour les mèmes raisons : Trump est un agent du DEEP STATE US c’est donc la stratégie MAC CAIN qui est à l’oeuvre, les DEMOS US vise eux à abattre l’etat nation via l’invasion programmée…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s