Art de la guerre monétaire et économique

Immigration – Orbán : le plan de Soros est en train d’être appliqué à Bruxelles !

Orbán : le plan de Soros est en train d’être appliqué à Bruxelles

 Le Premier ministre Viktor Orbán a donné ce matin [7 juillet] une interview dans l’émission « 180 minutes » de Kossuth Radio.

Au sujet de l’actuelle campagne d’affiches du gouvernement, il a affirmé que le plan d’immigration de George Soros est en train d’être mis en œuvre à Bruxelles, et qu’il était bon que le peuple hongrois en soit informé.

  • Un des éléments de ce plan est d’amener un million de migrants en Europe chaque année.
  • Le second élément serait une autorité européenne de l’asile, qui soustrairait ce domaine à l’autorité des pays membres. Ceux-ci ne pourraient plus décider qui ils admettent.

Au sujet de l’immigration, chacun en Europe sait que la Hongrie a raison. Cependant, l’Europe n’est pas guidée par le peuple, mais par des faiseurs d’opinion liés à la gauche par l’idéologie et les intérêts financiers, et dont les décisions sont contraires aux intérêts de leur propre pays. En même temps, les politiciens européens sont toujours plus nombreux à exiger la fin de l’immigration, si bien que le tournant ne manquera pas d’arriver tôt ou tard.

Tout le monde sait que répartir les migrants déjà admis n’est pas la solution. Ce qu’il faut, c’est stopper en Libye ceux qui n’ont pas encore traversé, et expulser d’Europe ceux qui y sont déjà, au lieu de se les refiler mutuellement comme des patates chaudes. Tant que l’Europe parle de répartition des migrants, en Afrique cela sonne comme une invitation.

Au sujet de la Libye, Viktor Orbán estime qu’il n’aurait pas fallu tuer Kadhafi. Personne ne dit que c’était une démocratie exemplaire, mais au moins il y avait un gouvernement. C’est une « folie européenne » que cette pratique d’exiger que les principes en usage dans les pays occidentaux soient aussi appliqués dans des régions ayant d’autres civilisations. Cela détruit leur stabilité. Du temps de Kadhafi, il n’y avait pas de migration massive, car il y avait un accord entre l’Italie et la Libye. Les leaders européens sont responsables de la situation actuelle, dit V. Orbán. Des forces armées européennes devraient être stationnées sur la côte nord de la Libye.

Au sujet des ONG, V. Orbán relève que l’Italie est maintenant confrontée au même problème que la Hongrie en 2015, quand la principale route migratoire passait par les Balkans. Ces réseaux internationaux sont financés par Soros et ils aident les migrants à franchir les frontières illégalement, ils secourent des criminels et des terroristes. Les seuls en Hongrie qui ne sont pas prêts à reconnaître « ces faits évidents » sont les médias de gauche et ceux financés par Soros.

V. Orbán s’attend à voir toujours plus de nations rejeter des plans comme ceux de Soros, et « après l’Italie, nous attendons l’Etat membre suivant qui rejoindra notre club ».

Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, a a cru bon de comparer la situation migratoire actuelle à la vague des réfugiés hongrois de 1956. V. Orbán a répliqué qu’en 1956, tout gouvernement d’Europe occidentale qui aurait dit que les Hongrois venaient d’une autre culture [« were culturally alien »] serait tombé. La Hongrie est un pays chrétien et fait partie de l’Europe. Il ne faut pas faire de comparaisons idiotes.

Quand les Hongrois ont été forcés de fuir leur pays, ils n’ont pas traversé la frontière à leur guise. Ils ont suivi les instructions des gardes-frontière et ont sagement gagné les camps de réfugiés en Autriche, où ils sont restés pacifiquement pendant des années, avant d’être répartis dans d’autres pays. Des gens qui se mettent en route, piétinent les barrières, disent ouvertement qu’ils veulent violer les lois européennes et les lois nationales, qui nous dictent où ils veulent aller et disent que personne ne peut les arrêter, non, il n’y avait rien de tel en 1956.

Au sujet de Trump et de sa visite à Varsovie la veille, V. Orbán a souligné l’importance du fait que le président américain ait décidé de prononcer son premier grand discours programmatique en Europe centrale et spécialement dans la capitale polonaise. Sur la migration, les positions des Etats-Unis et de l’Europe centrale coïncident : il faut protéger les frontières, et emprisonner les migrants [illégaux].

[…]

En réponse à l’affirmation du chancelier autrichien Chritian Kern, l’autre jour, sur les divisions au sein du groupe de Visegrád (V4), V. Orbán rappelle qu’en politique il n’est jamais bon de prendre ses désirs pour la réalité. L’Autriche est un pays talentueux, à haut niveau de vie, mais en politique étrangère elle est un peu perdue.

[…]

Adaptation Cenator pour Les Observateurs

Communiqué de presse officiel en anglais

Interview entière en hongrois (audio)

http://lesobservateurs.ch/2017/07/09/orban-plan-de-soros-train-detre-applique-a-bruxelles/

Appelé aussi « réfugié » pour apitoyer. Qui organise le trafic de bois d’ébène pour introduire en Europe des millions de déracinés déstabilisateurs qui ajoutent au chaos ambiant ? Qui va les chercher de plus en plus près des côtes libyennes pour les introduire en Italie ? En accord avec la Mafia et les politiciens du système, des Ong parmi les plus importantes et grassement subventionnées par des Etats et des fondations capitalistes vont les chercher au ras des côtes libyennes, ce qui montre que l’on n’a pas affaire à des réfugiés fuyant la guerre comme on nous le dit mais à une immigration criminelle, industrielle, organisée. En 2011, la destruction par l’OTAN de la Jamahirya de Kadhafi a aussi servi à ça…


SOS Méditerranée

« Et c’est là que le conte humanitaire prend l’eau. Les ONG viennent sauver les migrants à quelques encablures de l’Afrique. Les passeurs n’ont même plus besoin de prendre la peine d’affréter de vraies embarcations. Ils savent que leurs « clients » seront pris en charge sitôt dans les eaux internationales. Les migrants le savent aussi. Sinon la plupart ne partiraient pas.

Collaborateurs bénévoles des mafias, les humanitaires ont été récemment montrés du doigt par le procureur général de Catane. Ils ont répliqué. L’affaire s’est tassée. Et pourtant… Pourtant les ONG assurent bien d’un point de vue pratique le service après-vente des passeurs. Au nom des droits de l’homme ? Bien sûr. Mais aussi au nom de la culpabilité de l’Europe. Car qu’il dirige le monde ou qu’il s’en retire, c’est toujours la faute de l’homme blanc. Klaus Vogel est intarissable sur ce point. Il voit dans « les bateaux de réfugiés qui chavirent une responsabilité de l’Europe ». A contrario, son action, c’est « l’Europe qui s’ouvre au monde ». Réflexion faite, une simple consultation ne devrait pas suffire…

L’Aquarius déverse chaque semaine en Italie ses bataillons de migrants. Le 28 juin, ce sont 1 032 Africains que le navire a transportés. Un record, paraît-il. Parmi eux, 80 % de mâles dont 230 mineurs non accompagnés qui feront pour certains un jour prochain la joie des centres d’accueil de France.

Sur les 20 500 personnes récupérées par le seul Aquarius en deux ans, un quart environ sont des mineurs, soit 5 000. Pour info, la France ne comptait en 2013, il y a seulement quatre ans, « que » 3 700 mineurs isolés…

En février dernier, l’Union européenne et la Libye ont signé à Malte un accord prévoyant une aide européenne pour mieux équiper et former les gardes-côtes libyens afin d’éradiquer les mafias de passeurs. Des subventions pour améliorer le quotidien des migrants ont aussi été versées : 90 millions en avril, puis un bonus de 3,5 millions en juin par l’Allemagne.

Mais pour Klaus Vogel et Sophie Beau, cette collaboration avec la Libye enfreint les droits des migrants. La solution ? Organiser par les États le transfert de chaque migrant en Europe. En d’autres termes, ouvrir à plein le robinet et noyer l’Europe. La boucle serait bouclée. La repentance achevée. Et le suicide consommé. »


EN BANDE SON : 

3 réponses »

  1. « En d’autres termes, ouvrir à plein le robinet et noyer l’Europe. La boucle serait bouclée. La repentance achevée. Et le suicide consommé. »
    En tout cas en France le couvercle est posé sur la marmite ….les venues a Paris de Poutine et de Trump ont sacrés pour les cons la « présidence » de l’aigrefin.
    La zombification des esprits s’accentue a vitesse grand V …..V comme Vaudou: pandémie de zombies.
    .
    Prêts au sacrifice.
    Comme une vague un mouvement irrésistible qui incorpore les individus dans une force massive.
    Notre corps social est composé de cellules infectées…
    http://www.fdesouche.com/870525-emmanuel-macron-la-france-na-pas-toujours-pris-sa-part-pour-les-refugies
    http://www.fdesouche.com/871061-jassume-parfaitement-de-mentir-la-revelation-choc-de-la-conseillere-communication-demmanuel-macron
    Sans complexe.
    Attendons la cerise sur le gateau:le décès de Bouteflika qui entraînera une arrivé massive d’algériens .
    Pendant ce temps la:
    https://www.armstrongeconomics.com/world-news/civil-unrest/french-riots-erupt-in-20-cities/
    Ceux la sont bien actifs.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

  2. Le Cameroun dénonce la société Thalès qui selon eux est le grand distributeur de visas…. sic

    Quand à Soros le grand actionnaire en son temps d’Eurotunnel, y’a encore personne pour lui faire un sort à ce nazi ??

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s