Aristote contre Platon

Qu’est ce qui fait de nous des conservateurs éclairés à défaut d’être des progressistes rétrogrades ! Par Le Lupus

Qu’est ce qui fait de nous des conservateurs éclairés à défaut d’être des progressistes rétrogrades ! Par Le Lupus

Nous vivons une époque nietzschéenne marqué du sceau de la volonté de puissance (Faire la guerre pour maintenir la paix) dans un monde qui ne veut croire qu’au messianisme religieux (de type monothéiste) et au messianisme marxiste (de type Stalinien et Maoïste) …

Le collectif suspend désormais à la corde de sa rhétorique l’individuel là où la notion de responsabilité et de liberté voudraient pouvoir s’assurer et se rassurer du contraire…Si le Présent éclaire plus que jamais le Passé, le Présent ne se construit désormais plus que sur les ruines de nos libertés futures…Eternel retour de nos âmes en perdition en attendant peut-être une toujours possible rédemption !….

La Philosophie plus que tout autre domaine reste une voix incroyable de libération des esprits c’est pourquoi les « ultrapseudolibéraux marxistes et socio-psychologisant  » s’acharnent avec tant de véhémence à vouloir détruire la Grèce et les Grecs qui en matière de philosophie nous ont tout donné, tout appris ! Sans mémoires plus de racine, et sans racine la volonté ontologique de puissance propre à l’homme et à sa nature eschatologique devient stérile comme châtrée, et la réalité s’efface alors peu à peu au profit d’un magma informe que l’on qualifiera alors d’Homme nouveau.…

Qu’est ce qui fait de nous des conservateurs éclairés à défaut d’être des progressistes rétrogrades !

La croyance qu’il existerait en ce bas monde des lois naturelles dont certaines restent à découvrir et qui échapperaient à tout messianisme et déterminisme de type religieux  (toute religion monothéiste confondues) ou de type malthusien (écologisme) ou bien encore de type matérialisme historique (marxisme culturel et économique)…Et que c’est dans la recherche de ces lois naturelles ( à l’image par exemple des lois de la gravité)  et dans le respect de celles-ci que l’homme prouve à la fois sa liberté d’échapper à son destin somme toute tragique et d’améliorer ainsi sa condition…

Destin tragique en effet que de celui qui répétant à l’infini les mèmes erreurs s’expose à en subir toujours les mèmes effets – les mèmes causes produisant les mèmes supplices – condamné tel Sisyphe à l’éternel retour …Ainsi si le passé n’éclaire en rien notre présent mais détermine notre futur , notre présent est à même d’en éclairer les contours et les ressorts et ainsi de mettre en lumière ces fameuses lois source à la fois de progrès dans l’évolution et dans la compréhension de ce qui fait  la substance de notre à priori piteuse condition…Et pourtant condition d’homme libre qui se forge dans le choix de ses chaines…

Explications

Si Dieu est dans toute chose et qu’il n’a pas fait l’homme à son image, cela signifie aussi que la cartographie humaine reste sans cesse à redécouvrir non pas comme une page blanche à redessiner mais comme une traduction  à améliorer,  c’est par là même la mise en échec assuré et paradoxal du relativisme ambiant  qui veut qu’à tout chose équivaut pas grand-chose et qu’à toute fin justifie toujours les moyens fussent-ils limités….C’est la redécouverte du libre arbitre cher à Sartre, de la responsabilité individuelle contre la collective et  la fin des déterminismes socio-psychologiques caution délirante à un futur eugénisme d’état…

EN BANDE SON : 

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s