1984

Douce France, ce Monde Orwellien qui nous attend Par Master T

Ce Monde Orwellien qui nous attend Par Master T

 

Il est clair que le chemin vers la guerre civile se nourrit d’oppositions irréductibles et que la libération des tensions, qui se sont si bien comprimées dans les cœurs, trouvera bientôt son « point critique » et son orientation.

Encore quelques années de terrorisme islamique, de haine partagée en retour dans les populations (« apatrides de cœur » -islamo gauchistes et musulmans pro-califat Vs « patriotes » -nationaux d’origine musulmane et français judéo-chrétiens-) avant que ne vienne une dégradation sérieuse de la finance apatride puis par effet mécanique de l’économie et nous aurons alors tous les ingrédients nécessaires à la fabrication de l’arme de destruction massive parfaite contre les états nation. C’est à leur balkanisation et leur irréfragable réduction géographique auquel je pense que la finalité est souscrite en haut lieu (ploutocrates mondialistes).. Le syndrome catalan est une version avant-coureuse et malgré tout très soft (pour le moment) du préjudice national et de cette balkanisation.

Nous sommes en guerre de 4ème génération, c’est à dire que nous vivons une guerre de classes discrètement cachée derrière son épouvantail islamiste qui n’est pas un leurre mais un moyen subsidiaire et détourné pour faire avancer la partie d’échec qui se joue contre les peuples.

La vraie guerre qui a lieu contre les peuples a besoin de combustible pour que la haine réciproque prenne l’ampleur utile à la réalisation du projet. La force cinétique engagée deviendra irréversible et continuera de se nourrir des méfaits du terrorisme comme combustible primaire. Cette guerre de 4ème génération, simulacre de la vraie, vise à se maturer en une bien plus sérieuse : la civile.

La guerre civile ne peut vraiment éclore que dans un contexte soigneusement entretenu pendant des décennies… La graine qui fut plantée, pour devenir une hideuse et puissante plante carnivore (des peuples), a besoins d’être bouturée et protégée dans une serre ou les conditions seront optimales et propices à son développement. Dans une seconde phase, la plante, devenue vigoureuse, sera plantée en pleine terre et trouvera une plus grande autonomie, nécessitant encore une assistance humaine/institutionnelle tutorale.

Cette graine est un OGM, elle comprend une quantité d’éléments physiques et abstraits comme le sont les idéologies recouvrant une mosaïque de domaines d’expression.

Une information est en soi une qualité et celle-ci pour s’exprimer et se développer a besoin d’être véhiculer. C’est son adhérence à un véhicule comme « objet » d’expression qui permet de rendre vivace une idée… Idée qui peut se traduire en croyance dans la mesure où elle engage le sujet « corps et âme » dans un processus qui le discipline en esprit comme en acte et que son adhésion implique une réelle tension (selon le degré de son implication).

La graine remplit donc, de manière synthétique et symbolique ici, le véhicule transportant les gènes exprimant les qualités. Le terreau est national, il est lui-même véhicule de la culture souche (qui est l’expression de la « qualité »).

Les intrants (véhicule et qualité) sont nombreux et vont permettre l’éclosion de cette plante hybride comme résultat manufacturé de nos alchimistes diaboliques. On notera au passage que la quantité fait la qualité, c’est en effet le nombre qui dégrade une qualité ou l’améliore

Ces intrants sont nombreux et recouvrent plusieurs domaines d’expression:

  • -sociaux culturels et cultuels : le laicisme béat, le consumérisme extrême, le progressisme comme religion de la modernité, l’immigrationnisme comme allant de soi… l’islamisme comme corps étranger (au sens catégoriel).

Ces « ismes » ont leur nature propre et conditionnent les sujets dans des attitudes de servitude cognitives et cultuelles. L’acculturation générale, l’hédonisme… suscitent en retour des réactions contraires ; ainsi le pathogène wahhabite trouve-t-il un écho favorable dans nos cités ou l’acculturation volontaire des déracinés de l’immigration musulmane croit trouver son salut dans une croisade réparatrice et foncièrement mortifère… et donc nihiliste.

  • -économique : désindustrialisation tendancielle depuis 1974, délocalisation en mode turbo, guerre des classes… cette situation est normative et s’accompagne du sentiment d’être en crise perpétuelle, elle entretient la peur et le sentiment d’oppression. La paupérisation subie ou à subir potentiellement est aussi un canal de frustration et de ressentiment.
  • -politique : démocratie volée, UE de remplacement construite sur le modèle soviétique et épousant le rêve avorté du 3ème Reich. Prolongement de l’état de servitude avec la perte tangible de la souveraineté nationale couplée à la trahison des élites.
  • -financier : créditisme pour faire durer le Système et maintenir la tension entre le désir de l’Avoir et celui d’Etre (addiction au confort, perte du sens des valeurs, image de soi…). Le capitalisme a créé une situation (sans retour) de pression et de servitude sur les peuples occidentaux en particulier. Il a étouffé et étouffera les peuples encore plus dans l’abîme nihiliste là ou l’argent est roi et donc souverain de nos existences. Se faisant, l’élite ploutocrate ponctionne les dividendes de notre avenir au présent… en retour, ils exigent de nous des sacrifices en série, sachant qu’un jour la colère, comme effet collatéral, explosera. On se débrouillera pour que celle-ci le fasse horizontalement, c’est à dire de manière contrôlée afin que ses effets ne les atteignent pas. Nous serons alors les bouc-émissaires involontaires d’un idéal de puissance satanique qui nous dépasse et nous surpasse par son machiavélisme.

La vérité apparente des situations, la trans-valuation des valeurs, la dégénérescence du langage et de l’imaginaire par la novlangue… sont les conséquences de moyens déployés pour maintenir des simulacres de réalité, des ombres projetées sur les parois de notre conscience/cœur afin de nous faire prendre des vessies pour des lanternes… ils ont créé avec le consentement du plus grand nombre une matrice infernale… cette matrice porte un NOM: « SYSTÈME ». Il est par essence anti Tradition et anti spirituel. Chez ce Système tout pousse à l’informe par le principe dévoyé de l’égalitarisme qui homogénéise en détruisant les différences, qui appelle à la Fraternité dans la servitude et le semblable et qui chante la Liberté dans le conditionnement totalitariste de l’espèce humaine. La paix c’est la guerre…

EN BANDE SON : 

2 réponses »

  1. Effectivement l’islam et la submersion migratoire forment un outil utilisé par
    « L’hyper-Classe » pour anéantir « Le Peuple », en le faisant se confronter contre les musulmans et immigrés de tous poils qui veulent imposer « de Force » leurs dogmes mortifères tribaux et leurs délires politico-religieux islamo-fascisants.
    Pendant ces futurs temps troublés « Le Peuple », sera accaparé par cette « Guerre Civile » en se battant pour sa propre survie et pour la survie de ses descendants,
    et ne pourra donc pas s’en prendre à ses propres « Maitres », ceux qui dirigent « Le Système » en question,
    Et quand il sortira de cette Guerre Civile préméditée, « Le Peuple » sera tellement affaibli, que la « Caste Dirigeante » qui aura instrumentalisé tout celà, n’aura plus qu’à le dominer, à le museler, et à l’enchainer de façon définitive, et ceci sans trop d’efforts.
    Diabolique !!!

    J'aime

  2. Pas sur que ‘le peuple’ gagne, l’hyper-classe risque de ne pas pouvoir contrôler ca créature, de toute façon elle sera toujours gagnante, partira dans un autre endroit et n’aura laissé que destruction, comme après une guerre il faudra reconstruire avec le ‘personnel’ qui aura survécu, comme la chute de Rome un nouveau cycle prendra forme, de toute façon pour sortir de l’impasse de nos société il faut raser et repartir, les intérêts des uns sont au détriments des intérêts des autres, vue qu’il y a toujours des idiots utiles ( terroriste, intégriste de toutes obédiences) pour servir de déclencheur et être manipulé par l’hyper-classe pour arriver a réaliser ces objectifs. l’histoire n’est qu’un éternel recommencement, la seule solution ‘dissoudre’ l’hyper-classe, mais la ca va pas être coton.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s