Art de la guerre monétaire et économique

Paix et Amour : Importante hausse de la population musulmane en Europe d’ici 2050

Importante hausse de la population musulmane en Europe d’ici 2050

Projection à horizon 2050 du pourcentage de la population musulmane dans la population totale, scénario modéré/moyen: France 17,4% avec une population très jeune. Au total pour l’ensemble européen le pourcentage ressortira à 11,2% contre 4,9% maintenant.  Source Pew Research.

reinformation.tv novembre 30, 2017

C’est le Pew Research Center, centre de recherche américain indépendant sur les questions de société et de démographie, qui l’affirme dans une étude publiée mercredi : la population musulmane connaîtra une hausse importante en Europe d’ici à l’horizon 2050. Selon les trois scenarii évoqués, les musulmans représenteront à ce moment-là entre 7,4 % et 14 % de la population européenne, alors qu’ils n’étaient que 4,9 % en 2016. Le premier scenario évoque le cas – hypothétique ? – d’une immigration zéro, c’est-à-dire un arrêt immédiat et permanent de l’immigration quelle qu’elle soit (donc même régulière) vers l’Europe. Dans ce cas de figure, la population musulmane atteindrait tout de même, dans trente ans, le taux de 7,4 % des Européens. Les rédacteurs de l’étude explique très simplement cette progression par le fait que « les musulmans sont plus jeunes (de 13 ans en moyenne) et ont une fécondité plus grande (environ un enfant de plus par femme) que les autres Européens ». L’âge médian des musulmans en Europe était ainsi, l’année dernière, de 30,4 ans, quand celui des non-musulmans est de 43,8… 

Quelle Europe en 2050 ?

Selon le deuxième scénario, dit d’immigration moyenne, à savoir une poursuite de la seule immigration légale, sans le flux de migrants que nous avons connu ces dernières années, la minorité musulmane atteindrait une proportion de 11,2 % de la population européenne en 2050. Enfin, le troisième scénario, correspondant à une forte immigration, prévoit une arrivée très importante de migrants, comparable à celle de ces trois dernières années. A ce compte-là, dans trois décennies, les musulmans seraient 14 % de la population européenne. Soit une proportion près de trois fois supérieure à celle d’aujourd’hui, mais « considérablement moindre », précise l’étude, que celle des chrétiens et des « sans religion » réunis. Il est intéressant de noter que cette étude porte sur les Etats-membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse. Et le Pew Research Center estime à 53 % le taux de musulmans parmi les migrants arrivés en Europe depuis 2010. 

Importante hausse de la population musulmane en France surtout

En ce qui concerne plus précisément la France, les musulmans sont évalués actuellement à 5,7 millions, soit 8,8 % de la population. C’est-à-dire la première communauté musulmane en Europe. Les trois scenarii ne changeraient radicalement rien à cette première place française : 8,6 millions, 12,7 % dans le premier cas, 12,6 millions, 17,4 % dans le deuxième, et 13,2 millions, 18 %, dans le troisième. Les auteurs de l’étude voient un avantage à cette dernière situation pour la population des trente pays étudiés, et représentant aujourd’hui 520,8 millions d’habitants : c’est la seule qui lui permettrait de ne pas décroître, à 538,6 millions d’habitants en 2050, contre 516,9 millions et 481,7 millions dans les deux autres cas. L’intérêt de cette étude réside, en grande partie, sur le fait que ses auteurs ne se font pas de nœud au cerveau pour la fonder sur des statistiques religieuses. Ils notent d’ailleurs très clairement que ces estimations s’appuient sur leur rapport intitulé « L’avenir des religions du monde : projections de croissance démographique, 2010-2050 », selon lequel, en 2050, « le nombre de musulmans sera presque égal au nombre de chrétiens dans le monde ». Il est donc important que nos politiques cessent de se voiler la face, puisque l’on sait qu’un certain nombre de terroristes islamistes ayant opéré chez nous ces dernières années, sont arrivés parmi ces migrants. Même Manuel Valls déclarait dimanche dernier, au Grand Jury LCI – Le Figaro, qu’on ne peut pas « déresponsabiliser l’islam » dans la question de la dérive islamiste. 

Demain ?

A la lecture de cette étude, on ne peut que se remémorer l’affirmation de Malraux sur le XXIe siècle. On peut – et on doit sans doute – s’interroger aussi sur l’inaction religieuse (ou presque) des chrétiens en Europe… 

Hubert Cordat

EN BANDE SON : 

 

3 réponses »

  1. AZOUZ BEGAG ancien ministre du Gouvernement Villepin et ensuite ministre du 1er gouvernement de Sarkosy,
    a avoué ouvertement qu’en 2011 il y avait déjà 20 millions de musulmans en France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s