Art de la guerre monétaire et économique

Quand le gouvernement français envisage de criminaliser le mouvement des gilets jaunes

Les récentes déclarations officielles en France concernant le mouvement des gilets jaunes laissent entendre que le gouvernement réfléchit sérieusement à criminaliser ce qu’il qualifie en interne de mouvement résiduel des gilets jaunes.

Raison invoquée : la radicalisation supposée de plus en plus extrême de ce mouvement.

Nous y sommes. Comme dans les meilleurs romans ou films décrivant des dystopies totalitaires ou d’apparence libérales, le gouvernement français étudie la possibilité de classer le mouvement des gilets jaunes sous la case « terrorisme domestique ».

Il suffit d’une seule action violente attribuée directement aux gilets jaunes pour que ce scénario scélérat puisse se concrétiser.

La menace du terrorisme factice d’obédience islamiste ne semble plus faire recette en France métropolitaine.

On passe donc à l’option B : stigmatisation sociale et criminalisation des gilets jaunes avec pour dernière étape sa qualification en tant que mouvement versant dans le terrorisme.

Le système a donc été ébranlé dans ses fondements et semble déterminé à parer au plus urgent après avoir été contraint d’utiliser de tactiques de contrôle et de gestion des manifestations employées en Algérie depuis 2001.

Jamais un président et un gouvernement de France n’ont été si unanimement rejetés et exercés par les populations de France, toutes tendances confondues.

D’un point de vue technique, Le mouvement des gilets jaunes n’est pas un mouvement violent même s’il y a eu certains derapages, le plus souvent provoqués par des agents infiltrés des services de sécurité déguisés en casseurs ou en antifa, voire des extrémistes de l’ultra-droite quand ils ne manipulent pas un délinquant des banlieues pour en faire une sorte d’icône de la peur. Les gilets jaunes n’ont pas de chef, semblent désorganisés et ne possèdent pas d’agenda politique. Ils sont de ce fait vulnérables à toutes sortes de manipulations.

Cependant, la dynamique de ce mouvement semble répondre moins à un ras-le-bol bien réel et un dégoût profond pour le système politique corrompu, fermé et sclérosé qu’un rejet d’une cléptocratie de fait déguisée en impôts abusifs sur fond de chute libre du pouvoir d’achat et d’une paupérisation scandaleuse pour un pays supposé riche et pillant une bonne partie des ressources africaines à son seul profit.

Il y a donc un malaise très profond doublée d’une crise de confiance totale.

L’après gilets jaunes s’annonce plus dangereux qu’une simple fronde populaire. Le système est condamné à se réformer ou faire face à l’une des plus grandes frondes populaires de l’histoire de France depuis la ruée des sans-culottes sur la Bastille.

Paris dans le camp des faiseurs de guerre où la France « zombifiée »

Pour qui travaille réellement Emmanuel Macron, officiellement président de la république française ? Pourquoi l’État profond en France, d’essence purement criminelle et mafieuse, est-il si acharné à abattre le régime syrien par tous les moyens possibles, y compris le recours au terrorisme le plud abject et le plus barbare ? Les atermoiements de Macron à l’égard des kurdes de Syrie ne sont au mieux que des larmes de crocodiles d’un VRP. Aucune compassion pour les gilets jaunes mais des milliards perdus en Syrie et au Sahel où la notion même de « victoire » militaire ou politique, fusse t-elle symbolique est impossible.Si la France a de vieux intérêts coloniaux et surtout énergétiques en Afrique pour jeter des milliards dans un tonneau des danaïdes sans fond pour un résultat négatif et une banqueroute financière, quel est donc l’intérêt de la France en Syrie ? Aucun. Par sa politique étrangères erronée et illogique, Paris peut être certain qu’aucune société française ne participera au faramineux projet de reconstruction de la Syrie (210-570 milliards de dollars US)

En réalité les gouvernements français ne font depuis Sarkozy que servir des maîtres extérieurs au détriment des intérêts de la France. Ils en récoltent quelques milliards en contrats d’armement avec des rétro-commissions à des corrompus planqués dans les rouages de l’appareil d’État.

Qu’importe la ruine du pays, pourvu qu’il y ait enrichissement personnel.

Il y a aussi et surtout le poids d’un certain lobby qui a peur du changement profond en cours aux États-Unis. Ce lobby est en mode panique et il en arrive à compter sur Macron pour exprimer son rejet de certaines décisions US défavorables aux plans des faiseurs de guerre…Macron porte-parole des faiseurs de guerre ! 

Le bon peuple de France est averti.

Plus un peuple ouvre les yeux, plus on l’appauvrit. Et les moyens à cette fin ne manquent point :  imposez les tous pour qu’ils ne puissent plus relever la tête.

Qui l’aurait cru ? 

La France et l’Allemagne, principaux pays de l’Europe du Soft power deviennent les fer de lance des faiseurs de guerre internationaux tandis que les États-Unis, autoproclamé gendarme du monde, adepte du Hardpower, rechigne de plus en plus à se fourvoyer dans des guerres interminables et effroyablement coûteuses ? 

Ce sera l’un des principaux paradoxes de l’année 2019.

Non Macron et ceux qui sont derrière le rideau et qui tirent les ficelles, le Gilet Jaune n’est pas mort !  Le gilet jaune est toujours là. Prêt à la fronde et il en marre d’être fauché à causes de vos politiques criminelles et mensongères. Les gilets jaunes, ce n’est pas encore fini.

Il est temps que les français nettoient les écuries d’Augias. La corruption du système français a atteint l’Olympe et ce ne sont pas quelques effets cosmétiques qui vont berner un peuple ahuri par autant d’errements et de mauvaise foi qui vont améliorer une situation déjà délétère.

La Vème République est morte de facto. Les régents et les favoris ne veulent pas le reconnaître. D’où l’État zombifié dans lequel se trouve la France d’aujourd’hui. 

Le brave peuple continue de subir et râler mais jusqu’à quand ? 

EN BANDE SON : 

2 réponses »

  1. un homme a suivre sur le fil ..
    de fer de l’Ordre Noir
    Santé!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s