Art de la guerre monétaire et économique

Est pris qui croyait prendre : Le pétrole lourd plus rare après les sanctions contre le Venezuela

Les sanctions américaines contre la compagnie vénézuélienne PDVSA ont pour objectif d’asphyxier le régime de Nicolas Maduro. En attendant, elles font grimper les prix du pétrole lourd, que les Etats-Unis sont toujours contraints d’importer en grande quantité.

Il n’y a pas d’embargo en tant que tel des Etats-Unis sur le pétrole vénézuélien mais c’est tout comme : les raffineurs des Etats-Unis sont désormais contraints de payer la facture sur un compte bloqué pour que l’argent ne parvienne pas à Petroleos de Venezuela, PDVSA, tant que Nicolas Maduro est au pouvoir. La compagnie vénézuélienne n’a donc plus intérêt à vendre son pétrole aux Etats-Unis. Or c’est un brut lourd qui est toujours nécessaire à l’industrie du raffinage aux Etats-Unis. Le pétrole de schiste est de plus en plus abondant du Dakota au Texas, mais c’est un pétrole léger.

Premier fournisseur des Etats-Unis

C’est pourquoi l’an dernier le Venezuela était toujours, malgré le déclin de sa production, le premier fournisseur des Etats-Unis (500 000 barils par jour), devant le Canada, le Mexique et l’Arabie saoudite. Et les Etats-Unis étaient toujours, devant la Chine et l’Inde (300 000 barils par jour chacune), le premier acheteur de brut lourd vénézuélien. Il faut dire que les terminaux vénézuéliens sont à quelques encablures des raffineries américaines du golfe du Mexique.

Alternative plus rare

L’offre de pétrole lourd va maintenant se réduire pour les Etats-Unis. Le pétrole lourd était déjà plus rare. Le Mexique a immobilisé une partie de ses oléoducs pour empêcher les vols de produits pétroliers. L’Arabie saoudite a diminué sa production dans le cadre de l’OPEP pour soutenir les cours, et elle va continuer de resserrer les vannes en février, aux dépens des Etats-Unis. Le Canada a réduit sa production très coûteuse des sables bitumineux et s’il la relançait, le transport du brut serait encore compliqué vers les Etats-Unis. Quant à l’Irak il n’est sans doute pas prêt à renoncer à ses parts de marché en Asie pour approvisionner son allié américain.

Huit dollars de plus

Tout cela va mener et mène déjà à des prix du brut lourd en forte hausse. Il est près de 8 dollars plus cher que le pétrole léger américain, un écart au plus haut depuis cinq ans.

Pour l’instant le cours mondial du pétrole, qui exprime avant tout le prix du pétrole léger, réagit moins fortement aux sanctions contre le Venezuela. Ce pétrole léger abonde. Mais les marchés commencent tout de même à s’inquiéter de voir la production du Venezuela s’effondrer, comme en Libye il y a quelques années.

http://www.rfi.fr/emission/20190130-le-petrole-lourd-plus-rare-apres-sanctions-contre-le-venezuela

Le gouvernement Trump a annoncé la semaine dernière une nouvelle salve de sanctions pour diluer davantage le soutien au président vénézuélien Maduro . Ces sanctions visent à empêcher que les paiements pour le pétrole vénézuélien ne se retrouvent dans les caisses de PVDSA (Petróleos de Venezuela). C’est la société publique vénézuélienne qui contrôle le pétrole.

Les comptes en séquestre n’ont pas encore été ouverts

L’argent doit maintenant être transféré sur des comptes en séquestre, mais ils n’ont pas encore été ouverts. Ces comptes seraient ensuite vérifiés par le congrès vénézuélien et son président Juan Guaidó. Ce dernier vient d’être reconnu président par intérim par les États-Unis, une majorité de pays de l’UE et de l’Amérique latine. Mais ces sanctions conduisent maintenant à une situation où plus personne ne sait plus qui il faut payer.

Plus de 10 pétroliers sont maintenant amarrés dans le golfe du Mexique, selon les données de Refinitiv Eikon. Les capitaines attendent les paiements et/ou les adresses de livraison des acheteurs.

La flotte s’agrandit au fur et  mesure que d’autres pétroliers attendent des instructions pour charger du pétrole dans les ports vénézuéliens. PVDSA ne souhaite vendre qu’aux clients qui paient le pétrole à l’avance. Selon les informations de Refinitiv, des pétroliers vénézuéliens flotteraient dans les eaux des Caraïbes et de l’Europe en attendant de nouveaux acheteurs.

Le chaos au Venezuela est complet

Le Venezuela est le pays qui possède les plus grandes réserves de pétrole prouvées au monde. Mais sous le régime de Nicolas Maduro, les revenus tirés de ce pétrole ont pour la plus grande partie disparu dans les poches de ses partisans. La production de pétrole a également diminué de moitié au cours des 18 derniers mois pour tomber à 1,1 million de barils par jour. On s’attend à ce que cette baisse se poursuive dans les prochaines semaines, maintenant que le chaos est complet dans le pays et que les travailleurs du secteur pétrolier sont nombreux à rester chez eux.

De plus, il existe des problèmes de livraison avec le diluant nécessaire pour rendre le pétrole lourd vénézuélien apte au transport. En vertu des nouvelles sanctions, la production sera donc même temporairement complètement interrompue.

EN BANDE SON : 

1 réponse »

  1. Je me permet de vous soumettre deux billets qu’on a publié aujourd’hui qui éclaire en plus de celui à lupus la situation au Venezuela et les armes « non conventionnelles » utilisées par les États unis, et pas que chez eux hein….
    WSJ confirme : Le chef du coup d’Etat vénézuélien nommé par Trump planifie une thérapie de choc capitaliste néolibérale
    https://www.crashdebug.fr/international/15617-wsj-confirme-le-chef-du-coup-d-etat-venezuelien-nomme-par-trump-planifie-une-therapie-de-choc-capitaliste-neoliberale
    La fuite de documents par Wikileaks révèle l’utilisation militaire américaine du FMI et de la Banque mondiale comme armes « non conventionnelles »
    https://www.crashdebug.fr/international/15618-la-fuite-de-documents-par-wikileaks-revele-l-utilisation-militaire-americaine-du-fmi-et-de-la-banque-mondiale-comme-armes-non-conventionnelles
    Merci à Lupus,
    amitiés,
    f.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :