Art de la guerre monétaire et économique

La canicule, aubaine des marchands de peurs : Rendre le réchauffement invisible visible !

La canicule, aubaine des marchands de peurs

Par blog.lefigaro.fr 2 min Yvan Rioufol

Le rêve de l’Etat incapable : régner sur des citoyens infantilisés, déresponsabilisés, apeurés, malléables. Les médias ne sont pas en reste pour dramatiser l’épisode caniculaire qui s’installe pour au moins une semaine. Les responsables se succèdent pour expliquer qu’il va faire très chaud et qu’en conséquence les Français doivent : s’habiller légèrement, boire de l’eau, se mettre à l’ombre, ne pas faire de jogging à midi, etc. L’actualité est submergée par ces messages dont la vacuité est à la limite du foutage de gueule. Le pouvoir ne va pas mégoter dans son rôle de puissance protectrice. Rien n’est plus simple que de mimer l’Etat-mamma (l’expression est de Jean-François Revel) quand il s’agit pour les responsables politiques de faire croire qu’ils tiennent les choses en main et que le peuple peut être rassuré. Mais derrière la propagande sanitaire, reste la réalité d’un Etat les bras ballants devant les vraies menaces qui inquiètent les citoyens. La seule actualité de ces derniers jours révèle que la violence fait des bonds dans Paris. Le quartier de la Goutte d’Or est devenu dangereux. En Seine-Saint-Denis, les parents d’élèves d’un groupe scolaire doivent eux-mêmes se mobiliser pour chasser les dealers de l’établissement. A Grenoble, les islamistes poursuivent leur provocation pour imposer le burkini dans les piscines. L’Etat veut jouer à l’infirmière, mais il laisse le pays brûler de fièvre.

La canicule n’est pas la fin du monde, contrairement à ce qu’aimeraient faire croire une flopée de médias apocalyptiques. Ceux-ci prédisent le pire dans douze ans (pas treize !), si le monde occidental n’a pas changé de modèle économique et si le prolétaire français refuse toujours d’être taxé, dans l’usage de sa voiture, à la place du pollueur chinois. Le coup de chaud de cette semaine est présenté, par les perroquets qui alimentent le discours dominant, comme le signe indiscutable de l’urgence climatique. Cette présentation est avalisée par l’Etat-mamma : s’il ne sait pas résister à la subversion du nouveau totalitarisme coranique, il donne le change dans sa lutte verbale contre le réchauffement climatique. Rappelons toutefois que la canicule est un phénomène récurrent. Les plus récentes datent de 1976, 1983, 2003, 2006. Ceux qui veulent y voir la confirmation irréfutable d’un monde qui se suicide en font trop pour être tout à fait convaincants. D’autant que ceux-là, s’ils déplorent avec raison la raréfaction des espèces et l’usage des manipulations génétiques dans la nature, sont les mêmes qui voient des réactionnaires chez les peuples qui ne veulent pas disparaitre dans la mondialisation uniforme et le transhumanisme. La canicule est une aubaine pour les marchands de peurs et, singulièrement, pour l’Etat en quête d’utilité.

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2019/06/la-canicule-aubaine-des-marcha.html?fbclid=IwAR0eRcVB97YVW6H4xOvgZrEogM7GzBWQNsjErWsQg8JGUSyX28ZLit4eZFM

Rendre le réchauffement invisible visible

L’alarmisme actuel qui est totalement ridicule et hors de proportion cache en réalité une belle et grande manipulation.

Vous faire croire que vous voyez le réchauffement climatique !

Vous avez à faire face ici à une terrible opération de propagande et de conditionnement visant à vous faire croire que vous vivez une épisode d’une terrible gravité, et que vous touchez du doigt, que vous vivez, que vous expérimentez le réchauffement climatique…

Et bien évidemment il faut lutter contre le réchauffement climatique.

Même que vu comment vous avez chaud, vous ne pouvez pas être contre…

Et  bien justement, figurez-vous que les députés ont une excellent solution pour lutter contre le réchauffement climatique dont vous souffrez tellement !!!

Un rapport de députés propose de « reprendre la trajectoire de la taxe carbone », gelée après les « gilets jaunes »

Ce n’est pas moi qui le dit c’est l’AFP, c’est-dire si c’est sérieux source ici:

« La taxe carbone fera-t-elle un jour son retour ? La transition énergétique exige d’aller plus loin pour encourager les renouvelables mais aussi de « reprendre la trajectoire de la taxe carbone », gelée après le mouvement des « gilets jaunes », estiment des députés dans un rapport rendu public mardi 25 juin.

La mission d’information relative aux freins à la transition énergétique avait été lancée il y a un an. Son président Julien Dive (Les Républicains) et son rapporteur Bruno Duvergé (Modem) doivent rendre leurs conclusions mercredi. Les députés ont présenté 39 propositions pour notamment encourager les différentes énergies renouvelables, mais aussi « poursuivre le rééquilibrage de la fiscalité des transports ».

Sur ce dernier point, les députés proposent de « reprendre la trajectoire de la taxe carbone avec des mesures d’accompagnement adaptées », après l’annulation de sa hausse prévue pour 2019 sous la pression du mouvement des « gilets jaunes ». Ils souhaitent aussi « alourdir » la fiscalité sur le fioul lourd et le kérosène.

« L’acceptation des changements passe par la construction d’une vision structurée qui manque encore aujourd’hui, par la présentation concrète des alternatives possibles et par la compensation des difficultés, prioritairement du point de vue social, liées à la transition », écrivent-ils dans leur conclusion »

Annuler le Brevet c’est conditionner les enfants… à l’environnement, mettre en rouge foncé les températures sur les cartes météos là où c’était orange foncé auparavant (souvenez-vous) c’est conditionner les masses. Répéter en boucle que nous vivons une catastrophe, dramatiser les événements c’est conditionner les foules. Dire et répéter en boucle que « le pire est à venir », c’est créer volontairement des conditions de stress et de panique chez les plus fragiles.

Avant la carte météo quand il faisait chaud c’était ça:

Carte météo ancienne tons orangés

Aujourd’hui c’est dramatique et c’est rouge très très foncé… ça fait « peur ».

L’année prochaine, les cartes seront noires… puis on vous mettra des têtes de morts qui clignotent… Vous la sentez venir la taxe… Vous les voyez la manipulation et le conditionnement ?

Dire qu’il n’y a pas de « canicule sans mort », faire des directs apocalyptiques c’est conditionner encore et encore, déformer la science pour parler de températures ressenties ce qui ne signifie scientifiquement rien mon ressenti étant par définition totalement différent du vôtre, c’est encore une fois faire croire au gens qu’il fait plus chaud que chaud.

Tout cela ne vise en aucun cas votre bien.

Cela vise votre portefeuille.

Malgré la chaleur, les gilets jaunes vont redevenir à la mode…

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. J’espère avoir bien compris après le capitalisme, le communisme le j’m’enfoutisme voici l’alarmisme : tous ces mots en « isme » m’inquiètent, je suis béat devant cette découverte, enfin une nouvelle théorie politique grandiose, j’attends les nouveaux gourous pour qu’ils m’expliquent . . .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s