Art de la guerre monétaire et économique

La raison pour laquelle Donald Trump veut acheter le Groenland au Danemark

La raison pour laquelle Donald Trump veut acheter le Groenland au Danemark

Le président américain Donald Trump persiste et signe : il souhaite vraiment que les Etats-Unis fassent l’acquisition du Groenland, actuellement un territoire du Danemark. Mais derrière ces déclarations qui peuvent sembler loufoques de prime abord, se cache un intérêt bien compris, affirme Pablo Pardo du journal espagnol El Mundo :

« Le changement climatique a fait du mythe du détroit d’Anian [ le nom donné à un passage supposé dont les Espagnols pensaient qu’il reliait la Basse Californie au Golfe du Saint-Laurent au XVIe siècle] une réalité. 

Le réchauffement climatique a ouvert un nouveau continent à l’activité humaine : l’Arctique. Il en résulte une lutte entre les grandes puissances pour le contrôle d’un nouveau monde comme on ne l’a pas vu depuis, entre 1880 et la Première Guerre mondiale, les pays européens ont divisé l’Afrique.

Ainsi, face à une réalité du XIXe siècle, Trump a lancé une initiative du XIXe siècle : l’achat d’un territoire à une autre nation. Après tout, c’est ainsi que les États-Unis ont mis les pieds dans l’Arctique lorsqu’en 1867, tout juste sortis de la guerre civile, ils ont acquis l’Alaska de la Russie pour 100 millions de dollars à cette époque.

Le monde a beaucoup changé depuis lors, et personne – y compris certains collaborateurs de Trump, selon le Wall Street Journal – ne semble avoir pris l’idée du président au sérieux. Mais l’achat du Groenland n’est qu’un symptôme. Les États-Unis, la Russie, le Canada, la Finlande, la Suède, la Norvège et l’Islande déclenchent chaque jour une guerre froide dans un Arctique paradoxalement de moins en moins froid. »

https://www.elmundo.es/internacional/2019/08/18/5d581f5c21efa0ba658b45bd.html

EN BANDE SON :

13 réponses »

  1. Oui, même raisonnement de mon coté, ce qui me fait penser que peut être Trump n’est pas aussi sceptique qu’on ne le croit face au réchauffement.
    Mais j’avoue ksé bizarre.

    J'aime

    • Concernant le réchauffement tout le monde a acquis qu’il était là et qu’il était là pour durer, le débat porte sur 2 choses : sur l’origine humaine du fait et dans quelle proportion, et sur l’instrumentalisation politique et idéologique qui à partir de faits propose des remèdes et des faux remédies dont on peut douter et discuter de l’efficacité. Dans cette perspective les millénaristes de tous bords et les messianismes de tous poils s’en donnent à cœur joie tandis que le capitalisme vert, jaune et rouge y voit une source de profit supplémentaire. Comme on dit des qu’il s’agit de faire du business le protestant ne perd pas le nord, le communiste non plus ! et Trump se situe dans cette grande lignée là avec à la clef j’en suis sur un super terrain de golf et un casino en plein arctique histoire de réchauffer l’ambiance ! Bon il faudra sans doute déporter les 4 millions d’Âmes qui y vivent dans une réserve quelconque car ils risquent de faire un peu tache dans ces contrées paradisiaques et c’est pas bon pour le tourisme de NASSE ET LES PHOTOS SUR INSTAGRAM.

      J'aime

      • Globalement d’accord, mais une petite précision :
        Il n’y a pas/plus débat sur l’origine humaine chez les climatologues. Il y a débat sur la vitesse du réchauffement, sur l’ampleur potentielle de celui ci, sur les seuils à ne pas dépasser. Il y a débat sur les solutions à y apporter.

        J'aime

        • « Il n’y a pas/plus débat sur l’origine humaine chez les climatologues » c’est votre opinion mais en qui me concerne et cela depuis au moins dix ans et pour suivre aussi des voix dissonantes et dont certaines éminentes pour moi le débat entre climatologues est loin d’être tranché et pour cause…Quand on connait les erreurs des scientistes de tous poil dans tous les domaines et qu’on a connu les délires du club de Rome et autre rené dumont, on sait à quoi s’en tenir concernant les gens stipendiés par l’Onu et qui y voient là un bon moyen de tirer davantage de pognon de l’occident et de justifier à bon compte le futur envahissement de l’Europe par les migrants « climatiques ».

          J'aime

          • En fait, le curseur est en train de changer : avec le réchauffement et la nécessité de diminuer les émissions de CO2, de plus en plus de voies s’élèvent pour dire (en substance) :
            il faut profiter de la baisse de natalité des pays riche pour laisser diminuer les émissions de CO2, donc, il faut arrêter l’immigration.
            Je sais que d’autre portent un discours « sauver les migrants climatiques » mais, c’est de moins en moins audible (dans la mesure ou le discours « arrêtez de faire venir des migrants qui vont émettre du CO2 comme nous »)

            Quand à la contradiction apparente entre ne pas prévoir la météo et prétendre prévoir le climat, c’est lié aux caractéristique des systèmes chaotiques : on ne peut pas prévoir les micro-fluctuations mais on peut étudier les macro-variations.

            Le club de Rome on saura s’il s’est planté dans 30 ou 50 ans, quand on aura le recul nécessaire. Pour l’instant, on n’est pas encore dans la période annoncée (c’était plutôt 2030), on y entre à peine, et rien n’indique qu’ils aient eu tort, au contraire même. Et puis il peut y avoir un décalage de 10 ans (marge de calcul). Donc bref, trop tôt pour dire dans un sens ou dans l’autre.

            L’ONU a un agenda mondialiste oui. C’est évident.

            J'aime

        • Ce qui m’étonne toujours c’est que des gens incapables de prévoir le temps qu’il va faire demain veulent nous faire croire qu’ils le soient capables sur une centaine d’années !

          J'aime

    • C’est peut-être une distraction… au sens pascalien ou à celui du magicien-commerçant de foire.
      Il ne pense sûrement pas à une origine anthropique du réchauffement qui a eu lieu. Mais il peut penser à un refroidissement qui va avoir lieu. Question de cycles solaires notamment.
      Mais troubler les réchauffistes par des apparents tête à queue c’est jouissif !

      Bref. Cette histoire me fait surtout penser à une distraction, à faire penser aux gens que l’homme qui parle est fou ou au moins irréaliste ;
      Il est excellent à ce jeu là. Dans un monde du signe, où tout lévite, surjouer vraiment gros est indispensable ; et comment faire autrement pour être audible ?!! il faut des marteaux ou des panneaux de plus en plus gros pour que cela réveille les zombies de leur torpeur… avec en plus l’insigne mérite qu’ils se pensent intelligents. Bingo !
      Et ça marche, il avance (et les gens autour du lui avancent) comme ils le pensent/veulent dans la guerre monétaire en cours.

      J'aime

  2. Je pense que Trump amuse la galerie avec ses lubbies pour faire parler de lui et se payer la Tête des autres Etats. Il a toujours fait de l’humour mais tout le monde prend tout ce qui dit au 1er degrés.
    Exemple « il y a des super plages [en Corée du Nord]. On le voit à chaque fois qu’ils font exploser leurs canons dans la mer. Je me dis, dis donc, regarde-moi cette vue. Ça ne ferait pas des super apparts ? »

    J'aime

  3. le réchauffement climatique anthropique n’existe pas que dans la tête du GIEC dont certain membre ont des conflit d’intérêts d’autre ne veulent plus avoir leur nom dans la liste du GIEC

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s