Jour : 11 mai 2020

Ouvrez bien l’œil, car Macron est grillé, mais c’était dans le plan, il n’a jamais songé à un second mandat. Son job, à partir du 11, c’est de changer de gouvernement, orienter la politique au vert et préparer le fauteuil au futur élu, homme ou femme. Le nouveau monde, ce sera l’écologisme sponsorisé par le néo-libéralisme, seule thématique trans-partisane et post choc émotionnel sanitaire mondial. Ils sont très forts, ils ont 20 ans d’avance et ce n’est pas des pétitions ou autres procès pour incurie ou impéritie, qui vont leur faire peur. Le NOM en marche vers la gouvernance mondiale. Bon courage à tous ! Si la prophétie d’Attali s’auto-réalise, ce sera une quadra, comme Macron, mais avec la touche écolo ou alors un plan B sécuritaire et identitaire compatible (Zemmour-like) en cas de chaos social post déconfinement. Tout l’échiquier politique est quadrillé par les mondialistes…

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
https://www.youtube.com/watch?v=3aFFp-V7Faw https://leblogalupus.com/2020/05/09/coronavirus-laveu-dun-projet/

Évaluez ceci :

Pour les libertariens, les États-Unis sont emportés, depuis les débuts du XXe siècle, dans une dérive interventionniste et belliciste qui en fait une démocratie totalitaire bien éloignée du modèle des Pères fondateurs. Il en est de même pour la plupart des démocraties occidentales, où le pouvoir met en œuvre un fascisme contemporain. Le fait qu’il y ait des élections dans une démocratie ne change rien à la nature liberticide que peut avoir le pouvoir. Les libéraux considèrent généralement que presque toutes les démocraties actuelles sont de nature totalitaire ; elles restent « démocratiques » en raison du droit de vote qui existe toujours, mais le pouvoir s’attaque continuellement aux libertés et à la propriété : fortes restrictions de la liberté d’expression ; propagande étatique qui tient lieu d’information ; collusion des médias et des grandes entreprises avec le pouvoir en place (capitalisme de connivence) ; faux droits accordés aux communautés ou aux groupes de pression les plus remuants ; fiscalité de plus en plus écrasante, corrélativement à une forte dette publique ; immixtion de plus en plus forte de l’État dans la sphère privée, etc.

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
https://www.youtube.com/watch?v=7yO2gbRS7fU&t=66s https://www.zerohedge.com/health/your-every-move-will-be-watched-post-covid-offices-will-resemble-chinas-social-credit-system

Évaluez ceci :

Emmanuel Todd : « Nous saurons que la monde a changé quand ceux qui nous ont mis dans le pétrin seront devant un tribunal – et je ne parle pas d’une simple commission parlementaire. On nous prie de croire que les gens qui ont péché sous les régimes précédents et qui sont toujours là ont fait leur examen de conscience. C’est trop facile! Il faut en finir avec l’impunité. On doit faire des exemples, avec des peines de prison et des sanctions financières. La société française a besoin de morale, et il n’y a pas de morale sans punition. Ce n’est pas qu’une question de principe. Il existe maintenant un vrai risque d’explosion sociale, parce que les Français savent que leurs dirigeants sont incapables de les protéger. Si l’on accepte encore et toujours un pouvoir qui raconte n’importe quoi grâce à sa maîtrise des moyens de communication et qui s’entête à ne pas régler les problèmes économiques, l’étape suivante ne sera pas une lutte de classes civilisée, mais la guerre civile. »

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
https://www.challenges.fr/politique/coronavirus-la-folle-charge-d-emmanuel-todd-contre-macron_707839 https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/08/03/emmanuel-todd-lit-nicolas-bonnal-notre-modernite-ressemble-fort-a-une-marche-vers-la-servitude/ https://alt-rev.com/2020/05/06/emmanuel-todd-on-doit-faire-des-exemples-avec-des-peines-de-prison/ https://lesakerfrancophone.fr/emmanuel-todd-et-le-micro-theatre-militaire-americain https://leblogalupus.com/2020/05/09/coronavirus-laveu-dun-projet/

Évaluez ceci :