REBLOG

Elections US – Fascinant : la Convention Démocrate a profité au Président Trump

Fascinant : la Convention Démocrate a profité au Président Trump

Lors de la Convention Démocrate, Joe Biden a promis de reprendre le confinement, de hausser les impôts, d’adopter des mesures anti-industrie, de réduire le nombre de policiers et de favoriser d’avantage d’immigration clandestine. Cela ne peut que décourager les Américains de voter pour lui. Ça explique la remontée de la cote de Trump grâce à la Convention Démocrate.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Monica Showalter, paru sur le site d’American Thinker, le 23 août.

************************

Cinq façons dont la Convention Démocrate s’est retournée contre Joe Biden, au profit de Donald Trump

Le président Trump vient-il de manger le déjeuner de Joe Biden ?

C’est bien ce qu’il semble, d’après les multiples indicateurs qui clignotent en faveur de Trump dans le sillage de la Convention Nationale Démocrate.

Bien sûr, les médias gauchistes rapportent que les chiffres en faveur de Joe Biden ont augmenté dans le sillage de son curieux discours sans gaffes à la Convention, mais c’est un maigre gruau.

En fait, c’est tout ce qu’ils ont.

1. Si vous regardez surtout la colonne de droite de la première page de Real Clear Politics, il est assez clair que la tendance est en faveur du Président Trump. Apparemment, l’infopub préfabriquée qu’a été la Convention, avec ses nombreux tours de passe-passe techniques tels que les applaudissements d’un auditoire artificiellement augmenté après le discours de Mme Harris, n’a pas trompé les électeurs. S’ils l’ont été, ils n’étaient pas très nombreux à regarder de toute façon. L’audimat de la télévision a baissé de 12 % au cours des quatre dernières années. L’Amérique compte plus de 150 millions d’électeurs inscrits, et seulement 22 millions ont pris la peine de regarder.

2. Les nouvelles sont bonnes pour le Président Trump, qui a obtenu une hausse de son taux d’approbation. Selon la chronique de Clarice Feldman, sur le site American Thinker, aujourd’hui, « La cote d’approbation du Président selon Rasmussen était de 47 % au début de la Convention. Une fois en cours, elle a grimpé à 51% et y est restée ».

Les gauchistes font des pieds et des mains pour le cacher.

« Ne soyez pas surpris si Biden n’obtient pas un rebond dans les sondages…» a écrit la chroniqueuse du Washington Post et membre du marécage, Karen Tumulty, citant la faible audience télévisuelle. Plus important encore, la plateforme du Parti Démocrate pose problème. C’est ce que la chroniqueuse Peggy Noonan a appelé le problème de Trump versus « ce que ses opposants feront ».

3. Le programme du Parti Démocrate promet, en termes clairs et alléchants, plus de confinement, des taxes plus élevées, des mesures anti-industrie, moins de flics et plus de politiques d’immigration clandestine, ce qui ne peut que rebuter les électeurs. Biden a peut-être prononcé un discours très apprécié qui a contribué à augmenter sa cote de popularité, mais les électeurs n’y ont pas cru. Résultat ? M. Trump a vu sa cote rebondir grâce à la Convention Démocrate.

4. D’après Real Clear Politics (RCP), M. Trump se porte mieux qu’il ne le faisait au même ce stade en 2016, signe que les électeurs ont pris leur décision dans des domaines clés.

En fait, M. Trump est en tête dans les États-charnières, selon le même tableau de RCP : c’est là que les élections sont gagnées. Le tableau de RCP nous ouvre les yeux.

Le taux d’approbation du travail de M. Trump est passé en territoire positif, se situant à 51% d’approbation et 47% de désapprobation, selon le dernier sondage de Rasmussen. En ce qui concerne l’économie, de nombreux sondages cités par Real Clear Politics sur une période plus longue montrent également que la situation est généralement positive. Les Démocrates le savent, c’est pourquoi ils cherchent à utiliser le coronavirus comme un moyen de tenir l’économie au point mort. Certains veulent encore faire croire que c’est l’Administration Obama qui a favorisé un rebond de l’économie et non pas M. Trump grâce à ses réductions d’impôts et ses réglementations. Trump en aurait simplement « hérité ». L’effort désespéré de maintien du confinement est en train d’échouer.

5. Cela nous amène à l’un des indicateurs les plus dangereux pour les Démocrates, et le plus positif pour Trump – la bourse est en hausse. Cela ne peut être qu’une bonne nouvelle pour Trump, un signe supplémentaire d’une reprise en forme de V après le confinement dû au coronavirus. Si vous aimez en appeler aux bas instincts de la gauche, notez que Paul Krugman, un contre-indicateur de premier plan avec un dossier étoffé de mauvaises prévisions, a annoncé en constatant la hausse boursière que « Nous sommes sur le point d’assister à une énorme augmentation de la misère nationale ». Krugman montre ici son ignorance abyssale des marchés, ne reconnaissant pas que les actions sont un indicateur avancé, en avance sur la performance réelle de l’économie, et représentatif des attentes du marché. Elles n’augmentent pas lorsque les investisseurs pensent que l’économie va se détériorer. Elles reflètent les attentes de millions de personnes qui pensent que les bénéfices, oui, les bénéfices, un mot maudit à gauche, mais facilement traduit par la droite en « emplois », sont ce qui se prépare sous Trump, le Président dont la direction est intensément axée sur la fin, et non sur la prolongation, de la crise du coronavirus telle que la souhaite Joe Biden.

Tout indique que la tendance est en faveur du président Trump, avant même que ne démarre la Convention Nationale Républicaine, prévue cette semaine qui devrait donner quatre jours de présentation des promesses, des opportunités, des héros et de la grandeur de l’Amérique.

Si la Convention Démocrate a pu donner un coup de pouce à M. Trump, pensez à ce que va faire la Convention Républicaine.

Tous les systèmes fonctionnent en faveur de Donald Trump. Il est très probable que les nouvelles seront pleines d’autres bons indicateurs pour lui, que Démocrates le veuillent ou non.

Regardez-les essayer de faire croire le contraire.

Joe Biden vient de perdre son déjeuner.

© Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :