REBLOG

Covid1984 Les robots humanoïdes qui imposent le port de masques sont prêts à envahir les bureaux/Le ministre britannique de la police encourage les gens à espionner leurs voisins pour émettre des “amendes”/Huit personnes en Indonésie surprises sans masques ont été punies en devant creuser les tombes des victimes du COVID

Comme certaines banques de Wall Street ont convoqué les commerçants et autres employés dans leurs bureaux, leur capacité à appliquer des mesures de distanciation sociale sera difficile, à moins que des robots détecteurs de masques humanoïdes ne soient déployés.

Pepper, conçu par SoftBank Robotics, est le premier robot humanoïde social au monde capable de reconnaître les visages et les émotions humaines de base. Le robot, qui mesure 120 cm, utilise des capteurs optiques et l’intelligence artificielle pour reconnaître si les gens portent des masques.

Pepper propose une interaction vocale pour avertir les gens s’ils ne portent pas de masque, en leur disant : “Vous devez toujours porter un masque correctement.”

Le robot identifie alors la personne qui répond à la demande de mettre son masque – il dit alors : “Merci d’avoir mis votre masque”.

L’idée d’avoir un robot humanoïde qui patrouille les bureaux, ou peut-être les salles de marché, ou les départements de recherche, à la recherche de gens qui enfreignent le port de masques obligatoire est beaucoup plus logique que celle d’employer des humains, qui sont plus coûteux pour faire le même travail. De plus, pourquoi avoir un employé de bas niveau, qui surveille les traders par-dessus leur épaule, car des données sensibles pourraient se trouver sur les terminaux de trading.

Pepper peut même alerter la direction en cas de récidive d’une infraction. Voici le robot en action :

Avec la JPMorgan et d’autres banques de Wall Street qui demandent à leurs employés de retourner au bureau, où certains d’entre eux ont passé l’été à faire la fête dans les Hamptons sans masque, il va être difficile de faire respecter le port de masques, à moins que des robots policiers ne soient déployés.

Source : Les robots humanoïdes qui imposent le port de masques sont prêts à envahir les bureaux

Covid-19 : Le ministre britannique de la police encourage les gens à espionner leurs voisins pour émettre des “amendes”

“Appeler les gens à s’espionner mutuellement n’est pas une situation particulièrement bonne”.

Des citoyens britanniques ont fait connaître leurs sentiments après que le ministre de la police ait suggéré que les gens espionnent leurs amis et leurs voisins et les dénoncent aux autorités s’ils les voient enfreindre les mesures en place contre le Covid.

L’idée du ministre de la police (Kit Malthouse) a été comparée à la Stasi en Allemagne de l’Est par beaucoup, après qu’il ait encouragé à dénoncer les voisins se rassemblant en plus de six groupes, en disant que c’était une option viable.

Il y a évidemment le numéro de téléphone de non-urgence que les gens peuvent appeler pour signaler des problèmes, s’ils le souhaitent”, a déclaré le ministre à l’émission “Today” de la BBC Radio 4. “Si les gens sont inquiets, s’ils pensent qu’il y a une infraction, alors cette option leur est ouverte”.

En début de semaine, la “règle des six” est entrée en vigueur du jour au lendemain et sans grand bruit en Angleterre. Elle interdit littéralement les rassemblements sociaux de plus de six personnes si elles ne sont pas issues du même foyer.

Les personnes qui enfreignent la loi sont passibles d’une amende de 100 à 3 200 livres sterling (110 à 3 500 € actuels), tandis que toute personne qui organise une fête à domicile est passible d’une peine de 10 000 livres sterling (11 000 €).

L’ancien juge de la Cour suprême britannique, Lord Jonathan Sumption, a dénoncé la nouvelle réglementation comme étant “inapplicable”, faisant remarquer que le seul moyen pour que le plan fonctionne est la formation d’un réseau “de style Stasi” de “fouineurs et d’informateurs”.

Le président de la Fédération de la police métropolitaine, Ken Marsh, a critiqué Malthouse, suggérant que le ministre doit penser que “nous avons une réserve inépuisable d’agents qui peuvent simplement aller à ces choses”.

“Il y aura des centaines et des centaines d’appels provenant d’espions derrière des persiennes”, a souligné M. Marsh.

L’ancien chef du parti conservateur, Iain Duncan Smith, a également noté que “demander aux gens de s’espionner les uns les autres n’est pas une situation particulièrement bonne”.

La semaine dernière, le gouvernement britannique a également annoncé qu’une nouvelle équipe de “shérifs du Coronavirus” sera employée pour patrouiller dans les villes afin de réguler la distanciation physique.

Huit personnes en Indonésie surprises sans masques ont été punies en devant creuser les tombes des victimes du COVID

Dans un gros titre qui pourrait bientôt être diffusé aux États-Unis si Joe Biden est élu président, huit personnes en Indonésie ont été forcées de creuser les tombes de victimes du coronavirus en guise de pénitence pour ne pas avoir porté de masque en quittant leur domicile.

Selon l’Evening Standard, cette punition est censée agir comme un “moyen de dissuasion” pour que d’autres personnes ne respectent pas les mesures prises contre le Covid-19.

Les personnes soupçonnées d’avoir enfreint les règles ont été surprises en train de quitter leur domicile sans masque et, par conséquent, ont reçu l’ordre de creuser des tombes dans un cimetière public du village de Ngabetan, selon le rapport. Les contrevenants ont été priés de creuser les tombes par groupes de deux, mais n’ont pas été invités à assister aux services funéraires qui ont suivi.

“Il n’y a que trois fossoyeurs disponibles pour le moment, alors j’ai pensé que je pourrais aussi bien mettre ces personnes au travail. J’espère que cela pourra créer un effet dissuasif contre les violations”, a déclaré M. Suyono, chef du district de Cerme.

Cela fait suite à l’annonce par Anies Baswedan, gouverneur de Jakarta, de nouvelles restrictions qui n’expirent pas avant le 27 septembre pour lutter contre l’épidémie de la capitale. La foule dans les rues principales s’est réduite depuis la mise en œuvre des nouvelles règles, qui ont été mises en place parce que les installations médicales atteignaient à nouveau des “niveaux dangereux”.

Sept des 67 centres de référence Covid à Jakarta sont occupés à 100 % et 46 d’entre eux sont occupés à plus de 60 %.

Plus de 54.000 des 218.000 cas de Covid en Indonésie se trouvent à Jakarta.

« […] dans la Civilisation des Machines tout contemplatif est un embusqué. » — Georges Bernanos, La France contre les robots (1947)

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. RIONS UN PEU …

    Ce qu’il y a de bien avec le covid, c’est que tout le monde se contrefout cette année, de la rentrée littéraire et de sa flopée de romans de bonnes femmes qui parlent à leurs clitoris en faisant du pain dans un gîte gastronomique de l’arrière-pays tout en se demandant pourquoi Mamoudou ne débarrasse pas la table, si les réseaux sociaux, ce ne serait pas un peu virtuel sur les bords, hein, et si éternuer dans son nombril plutôt que dans son coude ne serait pas le geste punk ultime.
    Saint Covid, reviens chaque année en septembre, s’il te plait.
    Gersende Besséde

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s