REBLOG

USA-Cour Suprême : « La très, très catholique » Amy Coney Barrett répond au fanatisme anti-religieux

« La très, très catholique » Amy Coney Barrett répond au fanatisme anti-religieux

Samedi, le président Donald Trump va désigner une femme pour succéder à la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg. Les observateurs s’attendent à ce qu’il choisisse Amy Coney Barrett, juge à la Cour d’appel du 7e circuit. Vendredi, après que les médias aient annoncé que Trump choisirait Barrett, l’animateur de HBO Bill Maher a attaqué la candidate potentielle pour sa foi catholique romaine. Pourtant, personne n’a peut-être mieux répondu à un tel fanatisme antireligieux que Barrett elle-même.

« Apparemment, le choix se portera sur Amy Coney. On va dire ce nom souvent parce que c’est une p*tain de folle. La religion, j’avais raison sur ce point aussi », a dit Maher.

« Amy Coney Barrett. Catholique. Vraiment catholique. Je veux dire vraiment, très, très catholique. Elle ne croit pas aux préservatifs, ce qu’elle a en commun avec Trump, parce qu’il n’en met pas non plus. Nous avons appris ça de Stormy Daniels », a dit Maher en riant.

L’objection de Maher à Barrett semble être fondée sur l’idée que les catholiques romains charismatiques sont une dangereuse secte anti-science et qu’ils ne peuvent donc pas traiter les questions juridiques sans passion. Plutôt que de s’en prendre au catholicisme, il a attaqué la tendance chrétienne plus large qui consiste à croire que les gens parlent encore certaines langues en raison du Saint-Esprit (une position controversée dans le christianisme, mais qui s’étend à une large frange de chrétiens). Il a même suggéré que l’on ne pouvait pas faire confiance à Barrett à cause de la « religion ».

Pourtant, Barrett est une originaliste, ce qui signifie qu’elle vise à maintenir la signification publique originale de la Constitution, plutôt que de la réinterpréter afin de modifier unilatéralement la Constitution, en inscrivant ses préférences politiques dans la loi comme l’a fait la Cour suprême dans l’affaire Roe v. Wade (1973), créant un nouveau « droit » à l’avortement.

Maher est loin d’être le premier à attaquer Barrett pour sa foi.

Autres attaques contre la foi de Barrett

Lors de l’audience de confirmation de Barrett pour la Cour d’appel du 7e circuit, la sénatrice Dianne Feinstein (D-Calif.) a notoirement imposé une sorte de test religieux.

« Le dogme vit bruyamment en vous », a déclaré Feinstein, suggérant que les convictions religieuses de Barrett l’ont disqualifiée pour le service sur le banc fédéral.

Après la mort de Ginsburg, certains membres de la gauche se sont précipités pour diaboliser Barrett. Le critique de livres du Washington Post, Ray Charles, a suggéré qu’il y avait quelque chose d’infâme dans la déclaration de Barrett selon laquelle elle avait l’intention de se consacrer au « royaume de Dieu ». Au contraire, le « royaume de Dieu » est une expression chrétienne courante qui a plus à voir avec le fait d’aimer son prochain comme soi-même qu’avec l’instauration d’une sorte de théocratie.

De même, Newsweek a publié un article affirmant que Barrett était membre d’une organisation secrète de type sectaire qui a inspiré le livre de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale. En vérité, le groupe pentecôtiste auquel appartenait Barrett, People of Praise, n’avait aucun lien avec People of Hope, le groupe dont Atwood s’était emparé. Newsweek a corrigé l’histoire mais ne s’est pas rétracté.

La réponse d’Amy Coney Barrett à de telles attaques

L’année dernière, lors d’un événement organisé par le Hillsdale College, Stephanie Maloney, une étudiante de Barrett, a demandé au juge « Quel rôle, le cas échéant, la confiance d’un candidat doit-elle jouer dans le processus de confirmation ?

Barrett a répondu : « Aucun. »

« Je veux dire, nous avons une longue tradition de tolérance religieuse dans ce pays. Et en fait, la clause du test religieux dans la Constitution rend inconstitutionnelle l’imposition d’un test religieux à toute personne qui occupe une fonction publique« , a expliqué le juge.

« Donc, que quelqu’un soit catholique, juif, évangélique ou musulman ou qu’il n’ait aucune foi n’a aucune importance pour le poste », a ajouté Mme Barrett.

« Il y a cependant une chose que je veux ajouter à cela. Je pense que lorsque vous prenez du recul et que vous réfléchissez au débat sur la question de savoir si la religion d’une personne a une quelconque incidence sur son aptitude à exercer ses fonctions, il me semble que le postulat de base de la question est que les personnes de foi auraient beaucoup de mal à séparer leurs engagements moraux de leur obligation d’appliquer la loi. Et je pense que les personnes de foi devraient rejeter cette prémisse », a-t-elle ajouté.

« Tous les gens, bien sûr – enfin, nous l’espérons, la plupart des gens – ont des convictions morales profondément ancrées, qu’elles soient issues de la foi ou non. Les gens qui n’ont pas la foi, les gens qui ne sont pas religieux, ont des convictions morales profondes », a noté Mme Barrett. « Et il est tout aussi important pour ces personnes d’être certaines – je viens de passer du temps à parler du travail d’un juge qui consiste à mettre de côté les convictions morales, les convictions morales personnelles et les préférences personnelles, et à suivre la loi. C’est un défi pour ceux qui ont la foi et pour ceux qui n’ont pas la foi ».

« Je pense donc que le public devrait absolument se préoccuper de savoir si un candidat à un poste de juge sera disposé et capable de mettre de côté ses préférences personnelles, qu’elles soient morales, politiques ou autres », a expliqué Mme Barrett. « Le public devrait se préoccuper de savoir si un candidat peut mettre de côté ses préférences personnelles pour suivre la loi ».

« Mais ce n’est pas un défi uniquement pour les personnes religieuses. C’est un défi pour tout le monde. Et donc je pense que c’est une voie dangereuse que de dire que seules les personnes religieuses ne seraient pas en mesure de séparer leurs convictions morales de leur devoir », a-t-elle déclaré.

Traduction de PJ Media par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s