REBLOG

Des aéroports commencent à tester le « passeport COVID » qui indiquera si une personne a été vaccinée avant le voyage

Des aéroports commencent à tester le « passeport COVID » qui indiquera si une personne a été vaccinée avant le voyage

PAR ASR · 8 OCTOBRE 2020

L’application téléphonique enregistre si le voyageur est conforme à la loi corona.

Les passagers de United Airlines et de Cathay Pacific qui quittent l’aéroport d’Heathrow vont commencer à tester un nouveau « passeport COVID » qui, à l’avenir, permettra de vérifier si une personne a été vaccinée avant de voyager.

Cette technologie, appelée « CommonPass », permettra aux personnes de voyager sans être mises en quarantaine si elles téléchargent sur leur téléphone une application contenant un test COVID négatif ou un certificat de vaccination.

« Le logiciel du téléphone est un passeport numérique qui peut contenir un statut de test COVID-19 certifié ou montrer qu’une personne a été vaccinée à l’avenir d’une manière conçue pour satisfaire aux différentes réglementations des gouvernements », rapporte le Daily Mail.

Supervisé par la Commons Project Foundation, qui fait partie du Forum économique mondial, le laissez-passer fonctionne en demandant aux voyageurs de télécharger leur test COVID ou leur certificat de vaccination dans l’application, qui génère ensuite un code QR qui peut être scanné par le personnel des compagnies aériennes et les fonctionnaires des frontières.

« Sans la possibilité de faire confiance aux tests COVID-19 – et éventuellement aux dossiers de vaccination – à travers les frontières internationales, de nombreux pays se sentiront obligés de maintenir des interdictions de voyage complètes et des quarantaines obligatoires aussi longtemps que la pandémie persistera », a déclaré le Dr Bradley Perkins, médecin en chef du Projet Commons.

La question de savoir si les personnes qui refusent de se faire vacciner contre le coronavirus se verront refuser tout voyage international ou même interne risque de se poser à mesure que le monde se rapproche d’un vaccin COVID-19.

Comme nous l’avons souligné le mois dernier, le député conservateur britannique Tobias Ellwood a exhorté le Premier ministre Boris Johnson à faire appel à l’armée pour expédier les vaccins dans tout le pays et à mettre en place des centres de distribution régionaux ainsi qu’à développer une « base de données nationale pour suivre les progrès et délivrer les certificats de vaccination ».

Le député a déclaré que les certificats de vaccination « devront probablement être reconnus au niveau international afin de permettre les voyages, les voyages internationaux ».

Au début de l’année, le maire de Nice a également demandé que les citoyens soient tenus d’avoir un « passeport de santé » s’ils souhaitent voyager, tandis que l’Allemagne envisage également d’exiger des « cartes d’immunité aux coronavirus » qui permettraient à ceux qui ont développé des anticorps contre COVID-19 d’avoir plus de liberté que les personnes non encore infectées.

Des aéroports commencent à tester le « passeport COVID » qui indiquera si une personne a été vaccinée avant le voyage

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s