Aristote contre Platon

Le Billet du LUPUS : A l’ère de la contrefaçon généralisée, Aigles contre Vautours,  Search and Destroy, les Cyberpunks passent en mode « reality chaud » et çà fait mal !

A l’ère de la contrefaçon généralisée, Aigles contre Vautours,  Search and Destroy, les Cyberpunks passent en mode « reality chaud » et çà fait mal !

Comme aurait pu dire le regretté MG Dantec, écrivain visionnaire s’il en est, Il semblerait que cette semaine ait vu un glissement de terrain sur le Théâtre des Opérations…Glissement de terrain provoqué par une bande « d’affreux jojos Millénials » décidés à en finir avec l’enrichissement éhontée des psychopathes propriétaire de Hedge Fund officiant à Wall Street. Hedge Funds qui avec la crise bancaire de 2008 ont non seulement causé la ruine des parents des dits fameux Millénials, et qui auront été de plus renfloués sans aucune contrepartie, par l’Etat Fédéral et sa Banque Centrale. Argent public donc qui via une dette devenue entretemps incommensurable, devait être remboursée et  prélevée à l’époque, et par report bien entendu,  sur le dos et avec les impots des générations futures.  Mais il semblerait qu’ avec  un futur devenu présent, ce dernier en ait eu assez de payer pour des fautes commises dans le passé par des « Banksters », même pas condamnés pour leur flagrant délit de vol en 2008. Alors les Millénials, misérables tels des Jean Valjean, ont décidés de se venger, et de taper le système là où cela vraiment fait mal, c’est-à-dire au portefeuille. Et dans la guerre de l’information à laquelle nous sommes soumis de nos jours, la technologie est devenue  une arme  dont les Millénials qui sont nés avec, maitrisent parfaitement les rouages.

Fort de l’adage que ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort,  ces Activistes d’un genre nouveau se sont donc attaqués vent debout au marché juteux de la vente à découvert, entendez par là et je vous la fait courte, une pratique qui consiste avec de l’argent qui ne vous appartient pas, à piquer sur les marchés financiers de l’argent « qui ne vous appartient pas encore mais c’est tout comme », le tout avec la bénédiction de la Banque centrale ici la FED, et pour le plus grand malheur des entreprises concernées par de telles pratiques. Entreprises déjà en mauvaise posture, et qui se voient littéralement dépecées par des Hedge Fund dit fond vautour, qui parient sur leur mort imminente.

En période de crise, on achève bien les chevaux ! Un peu à l’image osée de ces mouroirs que sont les maisons de retraites, où sous prétexte d’une « pandémie », l’on injecte aux résidents un « vaccin » destiné à tester leur capacité ou pas, à se rapprocher de la fameuse lumière blanche. Que le meilleur gagne et ne vous inquiétez pas il y en aura ou pas, pour tout le monde !

Rien donc à priori dans ces pratiques « darwinesques », vous l’aurez compris, que du très « éthique » destiné à aider les entreprises déjà malades et en difficulté financière, à passer l’arme à gauche.  C’est pour leur bien, elles souffrent déjà tellement, que c’est une libération pour elles  et leurs entourages, et la voie sacrée ouverte bien sûr à l’héritage. Mais ne faisons pas de mauvais esprit, et les Hedge Funds qui ont parfaitement retenue la leçon, justifie leur avidité, à moindre risque (et c’est là que le bat blesse)  au nom de la « liquidité » qu’ils apportent au marché. Liquidité qui permet aux  investisseurs de long terme de sortir d’un marché ou ils se sont faits malgré eux piégés par les spéculateurs. Bref vous l’aurez compris sur les marchés financiers, comme dans l’existence, la seule règle qui prévaut c’est :  la bourse ou la vie, alors parfois pour sauver sa peau, mieux vaut y laisser sa bourse. 

Mais il se fait que de temps à autre, il y a un petit grain de sable qui vient se mettre dans les rouages de la machine à calculer du casino boursier aux dés pipés , et comme l’humain ne se réduit pas au seul tiroir-caisse, l’erreur est vite arrivée, et elle fut commise pour les fonds vautours, avec Gamestop une chaine de magasin vidéo en quasi-faillite, vente en ligne oblige. Il est une valeur mal mesurée dans le  temple de la Bourse, c’est la valeur sentimentale, de celle qui vous ramène à l’enfance. 

Et il se trouve que le fameux Gamestop fait partie de l’univers auxquels sont très attachés nos Millénials  US, tous fan de jeux vidéos,  et très adeptes aussi des forums décentralisés ou la parole est beaucoup plus libre que sur les réseaux sociaux traditionnels.  Ils n ‘en fallut pas plus, pour qu’avec l’aide de quelques traders plus aguerris et plus avisés, se déclenche une action commune des Millenials transformés pour la bonne cause en investisseurs de fortune, pour sauver GameStop.  Une action qui devant le succès rencontré voit l’enrichissement de quelques uns, et la mise à bas d’un gros Hedge Fund, pour se transformer aujourd’hui en une guerre ouverte  financière contre l’oligarchie mondialiste et ses vautours de Wall Street. Histoire de rappeler que même avec des élections volées parce que truquées, un Président pédo-sénile et corrompu, et une oligarchie à la fausse morale et vendue à l’étranger, la « résistance » reste aux Etats-Unis  une valeur sure. Gabba, Gabba Hey !

 En France il nous reste Francis Lalanne le chat botté qui en appelle à l’insurrection par intermittence, et Niels Arestrup  qui demande le respect au bon souvenir de la Reine Margot, le tout  juste avant les 5 minutes de pub réglementaire et le prochain enfermement. Comme dirait Malraux :

 » Entre ici, Jean Moulin (à paroles), avec ton terrible cortège ! »

LE LUPUS

Jean Mabire « Ecrire doit être un jeu dangereux. C’est la seule noblesse de l’écrivain, sa seule manière de participer aux luttes de la vie. L’écrivain politique ne peut se séparer du militant politique. Le penseur ne peut abandonner le guerrier. »

EN BANDE SON :

5 réponses »

  1. Une vraie joie un grand plaisir… retrouver celui du jeu dans le Grand Jeu ..souvenir d’enfance devenir des héros …Simple et facile dans les rêves et les contes ..les enfants de Gamestop sont les frères d ‘armes de ceux de Camelot ……..Quelle belle victoire!
    Enfin les sinistres, les hommes de l’ombre pour une fois lessivés, rincés!.
    Quand a la France nous avons les ânes de service comédiens sans âme et rebelles au service…L’un hurle, l’autre murmure des banalités qui sous la chape qui nous recouvre font semblant d’exprimer le simulacre d’une révolte
    .
    Une chose est certaine tout véritable « résistant » ne passera jamais sur une chaine de télévision.

    N’y passe que ceux dont le pouvoir décide qu’en définitive ce qu’ils expriment au final le sert: Soit par le ridicule: Lalanne soit parce qu’il est bon de laisser passer quelques soupirs feutrés d’un comédien bien pensant.

    Les révoltes véritables jaillissent et surprennent comme un flot d’énergie …et n’arrivent jamais comme on l’imagine!
    Un pur moment de bonheur merci au Millénials!

  2. Suis-je seul à penser que les conditions du « grand reset » sont tous réunis et tombent à pic ?
    Que les marchés soient tronqués, déconnectés de la réalité nous le savions depuis longtemps, mais maintenant qu’ ils sont tous pris en flagrant délit la main dans le sac, bon d’accord, nous ne sommes plus à une révélation prés dans notre apocalypse.
    L’alerte est donnée dés lundi 1 fevrier, certes, mais une fois de plus, tout ce beau monde regarde la paille du voisin.
    Sommes-nous à la veille d’un changement monétaire international massif virtualisé par la technocratie mondialiste ? Il serait peut-être temps d’y penser… ou d’implorer le droit des animaux bien plus favorable à celui des humains !
    J’entends le loup le renard et la belette,…

  3. Sur la même longueur d’onde que la vôtre, ami « Merci »!
    Je parlais ailleurs de feuilles d’oignons (sur ce qui concerne la folie des dangereux jeux d’argent)…Elles se pellent et s’interpellent bruyamment ces feuilles qui se ramassent à la pelle, mortes.!

Laisser un commentaire