Catégorie : Socialisme proudhonien

Rappelons Pierre-Joseph Proudhon : « Être gouverné, c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni titre, ni la science, ni la vertu… Être gouverné, c’est être à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé. C’est sous prétexte d’utilité publique et au nom de l’intérêt général être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre réclamation, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. Voilà le gouvernement, voilà sa justice, voilà sa morale ! »

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
(Idée générale de la révolution au XIXe siècle, 1851) http://www.proudhon.net/etre-gouverne/ https://plumenclume.org/blog/555-coronavirus-et-dictature https://comptoir.org/2020/04/13/surveillance-de-masse-et-fabrique-de-clones/ https://www.youtube.com/watch?v=raleKODYeg0 Surveillance de masse et fabrique de clones PAR?LE COMPTOIR?LE?13 AVRIL 2020?•?(?6 COMMENTAIRES?) «?Donne-moi quelques…

Évaluez ceci :

Michéa, un socialiste proudhonien?

Entretien: Kévin Victoire “Michéa, un socialiste proudhonien?” Par L’inactuelle linactuelle.fr 7 min 27 Juin 2019 Jean-Claude Michéa a proposé ces dernières décennies une critique décisive du libéralisme. Il dénonce à la fois l’aspect économique […]

Évaluez ceci :