Gold et Métaux Précieux

Gold : valeur hyper spéculative…

Gold valeur hyper spéculative….pour hyper spéculateur….petites mains passez votre chemin…Conséquence et moralité :  lire dans Gold (en tant qu’indicateur ) revient aujourd’hui  à lire dans une marre de Pétrole avec le danger de finir dans le goudron et d’y laisser des plumes…

PETIT TOPO CONCOCTE SPECIALEMENT A L’ATTENTION DES AMATEURS  :

Le 15/5/09

 L’or a signé sa deuxième semaine de hausse consécutive. Vendredi 1er mai, jour où le marché de l’or et de l’argent de Londres était ouvert, l’once cotait 881,50 dollars en matinée Vendredi sur le marché spot, elle valait 928,40 dollars…Au final elle finira la séance  à 931 dollars…

Dans son commentaire publié ce Vendredi, le fondeur-affineur de métaux précieux allemand Heraeus notait que ‘ c’est principalement la demande spéculative qui a tiré l’or vers le haut ces derniers jours. ‘ Car du côté des investisseurs de long terme, la demande reste en panne. Heraeus cite à l’appui de l’argument une absence de hausse marquée de l’encours de métal auquel est adossé le principal ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Share. Son analyste en chef, Wolfgang Wrzesniok-Rossbach, précise aussi que ‘ l’intérêt pour les lingots a de nouveau été très modéré cette semaine. «  En Europe, la très forte demande de lingots signalée fin 2008 et début 2009 semble s’être calmée ». Heraeus note une quasi-disparition des délais de livraison. En mars dernier, ces délais pouvaient atteindre quatre semaines, la demande dépassant largement les capacités des fonderies.

Le retour des investisseurs spéculatifs pourrait s’expliquer par l’anticipation d’un affaiblissement du dollar. Même si elles ont reperdu du terrain ces derniers jours, les grandes devises mondiales sont actuellement orientées à la hausse contre le billet vert. Un facteur favorable à l’or, négocié principalement en dollars

Même son de cloche chez les analystes de Deutsche Bank  « Les prix de l’or continuent d’évoluer dans une fourchette étroite, résultat de l’opposition de deux forces: l’intérêt des fonds d’investissement et l’évolution du dollar »

Cet appétit nouveau pour le Gold des fonds spéculatifs  et l’analyse d’Heraeus sont confirmés  par le fait suivant : A en juger par les encours de métal adossés aux ETF aurifères qui permettent de jouer l’or depuis un compte-titres, l’appétit des investisseurs n’est pas revenu. L’encours du premier d’entre eux, le SPDR Gold Shares, était le 12 mai de 1104,09 tonnes. Depuis le 17 avril, il n’a donc pratiquement pas varié. Il avait culminé à 1128 tonnes le 15 avril.

Le fonds d’investissement genevois Uram relève quant à lui , dans sa note mensuelle, que la reprise de la demande bijoutière devrait limiter le potentiel d’un éventuel mouvement baissier sur l’or. Toutefois, tant que la question de la vente du FMI ne sera pas clarifiée, Uram estime que le métal jaune continuera d’évoluer latéralement.

EN COMPLEMENT JE VOUS RECOMMANDE CHAUDEMENT LA LECTURE DE CET ARTICLE :

Il est signé Dominique Baillard de chez RFI, elle est très peu médiatisée mais je la considére pour la suivre depuis maintenant plusieurs années comme une journaliste  spécialiste des matières premières de tout premier plan…

Par ici la monnaie…

Les marchés de matières premières sont à nouveau les terrains de chasse des spéculateurs professionnels. Avril 2009

« Faites vous du blé » titrait la semaine dernière un hebdo français spécialisé en finance –Moneyweek( dont le propriétaire n’est autre qu’AGORA). Le choix de cette céréale pour conseiller aux lecteurs d’investir sur les matières premières agricoles n’est pas très heureux puisque c’est sans doute le grain qui a le plus faible potentiel de hausse en 2009. Mais le message a le mérite d’être clair : les matières premières redeviennent une classe d’actifs riches de promesses. Les fonds éreintés par la débâcle de l’hiver avaient déserté les marchés et surtout ils se taisaient. Mais les revoilà plus confiants que jamais. Et généreux en conseil… Le fonds américain US Global Investors recommande d’acheter du pétrole et du cuivre. Lors d’un déjeuner de presse organisé au début du mois d’avril à Paris, l’analyste de Schroders répète avec la foi du charbonnier que les marchés de matières premières ne peuvent que … grimper! Courbes ascendantes à l’appui. A cause de l’inflation pas encore sensible mais imminente. De la baisse du dollar, là aussi pas encore d’actualité mais que l’intervention publique rend inéluctable. A l’écoute de ce discours bien rodé et d’ailleurs assez répandu on finit par se demander si la crise a vraiment eu lieu. Les marchés au pinacle ont quasiment tous implosé mais ils sont déjà repartis à l’assaut des sommets. Alors par ici la monnaie : c’est-à-dire vers les fonds qui géreront au mieux des capitaux étrillés ces derniers temps sur les autres marchés. Au risque de participer à une course en avant parfois suicidaire, souvent fatale à ceux qui ne courent pas dans la même catégorie. A-t-on oublié que la spéculation sur le coton qui a culminé en mars 2008 a envoyé aux urgences plusieurs sociétés de négoce ? Sait-on qu’il y a encore des sceptiques qui s’interrogent sur le rôle joué par des grandes banques américaines (notamment Goldman Sachs) dans l’envolée du pétrole (voire Forbes Asia du 13 avril 2009) ? Se souvient-on surtout que le cours des matières premières, s’il monte au firmament, redescend encore plus vite et plus bas lorsque la « spéculation » est excessive ? Je ne sais pas si on se souvient encore de tout cela. Sur tous les tons des opérateurs exsangues exigeaient l’été dernier des règles plus strictes pour jouer sur les marchés de matières premières. On ne les entend plus, peut-être ont-ils disparu… Mais les joueurs, eux, sont de retour, et leur voix est puissante….

6 réponses »

  1. Il n’est pas mal le commentaire de ce journaliste, merci lupus.

    « A l’écoute de ce discours bien rodé et d’ailleurs assez répandu on finit par se demander si la crise a vraiment eu lieu. »

    Ce n’est pas par mechanste ou mauvaise fois, mais j’aimerais bien que les MP baisse un peu, juste pour calmer un peu ces speculateurs qui ne regardent que des courbes et rien d’autre du cote fondamentale…

    J'aime

    • DACIAN, les fonds spéculatifs ne font pas le marché ils en font la liquidité et la volatilité…Ce sont en plus des messagers de première ordre : que cela soit pour les bonnes comme pour les mauvaises nouvelles… Et en matière de nouvelles c’est parce que les fondamentaux sont bons qu’ils sont présents sur les matières premières…Pour l’investisseur privé il ne faut juste pas cherché de mon point de vue à les concurrencer sur leur terrain en matière de positionnement et de réactivité mais adopter des positions longues accompagnant des tendances lourdes et ceci non pas au titre d’un cœur de portefeuille d’actifs mais d’une diversification à la marge de celui-ci…Sachant que les Matières premières dans leur comportement par rapport au cycle économique agissent d’abord en tant qu’indicateur précurseur puis sont annonciateurs d’une fin de cycle et d’une entrée de récession…

      J'aime

  2. Oui, je suis d’accord pour la diversification et les tendances lourdes.

    Personne ne FAIT le marche, les tendances (CT et LT) sont le resultats des actions de la part de tous les intervenants, fonds speculatifs ou pas…

    Sur le petrole (on parlait l’autre jour), on s’ecroule sous le petrole, il n y a pas de demande. Il n y a plus de place ou le stocker en ce moment, J’avais vu sur Bloomber l’autre jour (je n’ai plus le lien), a Rotterdam les basins sont pleins de petrole…

    http://europe.theoildrum.com/node/5384

    J'aime

    • La demande est portée par la Chine… Les chiffres d’importations chinoises sont en forte hausse au mois d’avril (+13,6% à 3,93 M de barils par jour)….

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s