Indicateur des Marchés

Sondage Barclays Investisseurs privés juin 09

L’enquête est parue en fin de semaine passée. Etablie par Barclays Wealth, la filiale de gestion de fortune de la banque britannique, elle s’appuie sur un sondage auprès d’un échantillon d’investisseurs individuels fortunés répartis dans dix pays, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Neuf investisseurs interrogés sur dix affirment que des opportunités d’achats existent sur les marchés. Ce chiffre démontre un sentiment positif malgré les incertitudes. Néanmoins, cette conclusion est fortement tempérée par la persistance d’une prudence élevée. En effet, 68% de ces mêmes investisseurs estiment que les conditions de marché demeurent aléatoires et que les risques de rechute des cours restent trop élevés pour réinvestir.

Anglo-Saxons optimistes

Le rapport entre les optimistes résolus, qui ne voient que les opportunités d’achats, et les pessimistes irrécupérables, qui n’identifient aucune opportunité d’achats, résume ce retour à l’optimisme prudent. Les acheteurs représentent 20% des personnes interrogées alors que les non-acheteurs se limitent à 13% de l’échantillon.

C’est dans les pays les plus affectés par la crise financière, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, que se recrutent les bataillons les plus importants d’acheteurs. La plus forte proportion – 29% des personnes interrogées – se trouve outre-Atlantique. Elle est suivie par 26% d’investisseurs britanniques. Les Suisses sont les champions de l’optimisme prudent. Ils affichent, avec 86% des réponses, la plus forte part d’acheteurs attentistes. Les plus pessimistes sont les répondants de Singapour. Ils sont 29% à ne pas croire à l’existence d’opportunités d’achats.

Toujours selon le sondage, 37% des Britanniques sont prêts à accroître le niveau de risque de leurs portefeuilles dans les 12 mois. Seuls 26% des Suisses se trouvent dans la même position.

Selon Barclays, l’optimisme des Anglo-Saxons tranche avec la réserve affichée par les investisseurs du reste de la planète. Les indicateurs de State Street vont dans la même direction en montrant des Américains nettement plus acheteurs que les Asiatiques, eux-mêmes plus positifs que les Européens

POSITIONS DES LETTRES D’INVESTISSEMENT US :

http://www.market-harmonics.com/free-charts/sentiment/investors_intelligence.htm

6 réponses »

  1. Cela confirme les stats publiées hier, qui ont montré que les hedges funds UK avait massivement investi en zone dollar en mai…

    En parlant de sondages, j’ai lancé qq nouveaux sondages sur le blog 😉

    Cordialement,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s