Behaviorisme et Finance Comportementale

Retour sur la demande de Gold du 1er trimestre 2009

La demande totale d’or au T1 2009 s’est accrue de 38% en glissement annuel pour atteindre 1.016 tonnes, soit une augmentation de 36% en valeur à 29,7 milliards USD. L’analyse détaillée qu’en fait le World Gold Council m’est apparu tout à fait interessante et instructive et mérite que l’on y acccorde quelques minutes d’attention, l’Or étant toujours un poste  d’observation béhavioriste de 1er choix….

POUR EN SAVOIR PLUS :

Selon les chiffres publiés en mai par le World Gold Council (WGC) dans son rapport du premier trimestre sur les tendances de la demande d’or (Q1’09 Gold Demand Trends report), la demande d’or identifiable à des fins d’investissement, comprenant notamment les « exchange traded funds » (ETF) et produits similaires, les lingots et les pièces a constitué la principale source de croissance au cours du trimestre, atteignant 596 tonnes, en hausse de 248% par rapport au T1 2008. Les chiffres, établis de manière indépendante par GFMS Limited pour le compte du WGC, révèlent des niveaux d’investissement record dans les ETFs avec une demande qui explose de 540% pour atteindre 465 tonnes, soit une valeur de 13,6 milliards USD.

Les investissements grand public nets (total de la demande de lingots et de pièces) est également demeurée solide, augmentant de 33% en glissement annuel pour atteindre 131 tonnes, et ce malgré la déthésaurisation de lingots et de pièces dans les marchés de l’Est en raison de prises de bénéfices par des investisseurs. L’Allemagne a constitué le plus grand marché de lingots et de pièces au T1 2009. La demande y a progressé de 400% par rapport au T1 2008 pour atteindre 59 tonnes, les craintes d’inflation demeurant la principale motivation des achats. Le marché suisse est arrivé en seconde position, avec une demande en hausse de 437% (par rapport au T1 2008) atteignant 39 tonnes, suivi par les Etats-Unis, dont la demande a progressé de 216% à 27,4 tonnes. L’impact de la récession sur les dépenses de consommation discrétionnaire a continué à ébranler la demande bijouterie et la demande du secteur industriel. La demande de bijouterie or a reculé de 24% sur un an. La plupart des pays ont souffert des contrecoups de la forte volatilité des prix de l’or affectant la consommation. La volatilité a atteint des niveaux inégalés dans certains pays en plus des conditions économiques difficiles. La Chine, elle, s’est rebiffée contre cette tendance et a enregistré une croissance de 2% de sa demande bijouterie Ceci confirme le point de vue sur l’économie chinoise, qui, bien qu’indubitablement elle pâtisse d’une forte décélération de sa croissance, n’en demeure pas moins résistante par rapport à d’autres pays. La demande totale en Inde, premier marché de l’or du monde, s’est fortement effritée, malmenée par les taux de change record de la roupie et une forte détérioration de son marché national. Elle a reculé de 83% en glissement annuel à seulement 17,7 tonnes. La demande d’or du secteur industriel au T1 2009 a chuté de 31% par rapport au T1 2008, le secteur électronique en étant le principal responsable. La demande des consommateurs finaux pour les produits électroniques a été particulièrement touchée par la baisse des dépenses des ménages dans le domaine des produits tels que les ordinateurs portables ou les téléphones mobiles.

Aram Shishmanian, Président de World Gold Council, a declaré: « Nous sommes passés brutalement de l’accent mis sur l’appréciation des actifs financiers vers celui mis sur la préservation de la fortune et nous pensons que cette tendance caractérisera les comportements de la décennie à venir. L’or, qui constitue l’un des seuls actifs à avoir conservé sa valeur durant la crise économique, est actuellement recherché par des investisseurs séduits par ses atouts prouvés de valeur refuge, et qui souhaitent également se protéger de l’’érosion du capital résultant de l’inflation à venir. Le renversement de l’équilibre de la demande auquel nous avons assisté ce trimestre, qui s’est traduit par une hausse du prix de l’or malgré une chute de la demande bijouterie et du secteur industriel, démontre parfaitement la solidité de la dynamique fondamentale de l’offre et de la demande d’ or. Bien qu’il soit peu probable que la demande bijouterie reparte de nouveau à la hausse dans les conditions de marché actuelles, elle demeure un moteur essentiel du marché. L’attrait pour la bijouterie or ne se dément pas et nous sommes convaincus que dès que les consommateurs auront regagné leur confiance et leur pouvoir d’achat, la demande se renforcera. »

La demande dans les pays du Moyen-Orient a reculé de 26% au T1 2009 en glissement annuel à 53,6 tonnes. La bijouterie et les investissements ont enregistré une baisse similaire en pourcentage (-26% à 49,5 tonnes et -28% à 4,1 tonnes, respectivement). Alors que la demande bijouterie représente90% du total de la consommation or dans la région , ce recula été largement dû à la hausse du prix de l’or et au repli des dépenses des ménages. Aux Etats-Unis, la demande d’or a progressé de 15% en glissement annuel à 55,2 tonnes, entraînée par la demande des investisseurs particuliersqui a gagné 216% à 27,4 tonnes. En revanche, les conditions économiques difficiles ont continué à peser lourdement sur la demande pour la bijouterie or qui a chuté de 30% à 27,8 tonnes. L’offre totale a grimpé de 34% par rapport à la même période l’an dernier pour atteindre 1 144 tonnes au premier trimestre 2009. Affichant une hausse de 55% en glissement annuel à 558 tonnes, cette augmentation est principalement attribuable au recyclage de l’or de récupération sur le marché, les prix élevés favorisant les niveaux record de cette activité. Le fort ralentissement du de-hedging des producteurs (de -129 tonnes au T1 2008 à -10 tonnes au T1 2009) a également contribué à l’accroissement del’offre. La production minière est restée relativement stable, augmentant de 3% à 560 tonnes alors que l’affaiblissement des ventes des banques centrales, qui ont reculé de 54% à 35 tonnes, a eu un effet modérateur.

Pour consulter le rapport intégral First Quarter 2009 Gold Demand Trends: http://www.research.gold.org/supply_demand/

RAPPEL : La mission du World Gold Council est de stimuler et de soutenir la demande pour lor et de créer de la valeur durable pour ses parties prenantes. Cet organisme est financé par les principales compagnies de production minière d’or. Pour de plus amples informations, consultez le site :  www.gold.org.

5 réponses »

  1. la demande a augmenté de 37 % d’une année sur l’autre en volume et en valeur,
    la production n’a augmenté que de 3 %
    les cours de l’or au 1° trimestre et au 1° semestre 2009 sont stables par rapport à ceux de 2008
    et il y a des gens qui croient encore que les prix sont fixés par l’offre et la demande !

    J'aime

    • Oui tout a fait , nos amis « libertariens » pensent mème à un retour du gold comme étalon monétaire 🙂
      On est en fait selon moi dans le cas de l’or dans la même situation que pour le pétrole mais en pire….A savoir qu’en l’absence d’organe de régulation de marché il devient impossible d’établir un prix d’équilibre fondamental pour l’or, une sorte d’axe pivot à un instant T…Cela induit une extrème volatilité des cours, cela fait le bonheur des traders des Banques US et Suisses qui maitrisent le marché et « nettoie » de manière régulière les petits investisseurs qui croient avoir trouvé là un nouvel eldorado…. Bref c’est un peu les conquistadors rencontrant Aguirre ou la colère de Dieu !!!

      J'aime

    • Je suis en train de préparer quelque chose justement sur cette fameuse « demande » d’investissement… Peut être y trouverez vous quelques éléments de réponse…. En tous les cas 2005 est vraiment une année charnière dans tous les domaines de la sphère financière !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s