Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Commentaire de Marché du Dimanche

Entre 2 choux et 3 brugnons (5 le compte est bon !!!) un point « bio » et light sur les Marchés….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Plus de 90 % des entreprises du S&P 500 ont publié leurs bénéfices. Les résultats ont été très positifs, 72 % des sociétés ayant publié des résultats supérieurs aux attentes, dont près de 60 % avec un différentiel supérieur à 10 %. La santé, les biens de consommation de base et les biens de consommation discrétionnaire ont généré les meilleures bonnes surprises. Pondérés des capitalisations, les bénéfices ont reculé de 21,7 % sur un an au 2ème trimestre. Cette saison positive a stimulé les marchés, le S&P 500 ayant bondi de plus de 15 % depuis le 10 juillet. Ces nouvelles positives sur les bénéfices proviennent des fortes baisses de coûts qui ont permis de soutenir les marges. Le coût unitaire du travail a plongé de 5,8 % au 2ème trimestre par rapport au 1er. Cependant, ce processus prendra fin tôt ou tard ce qui soutiendra les marges par la suite. Le recul de l’emploi aux Etats-Unis a été le plus marqué et le plus rapide des 4 dernières récessions, et le taux d’utilisation des capacités reste déprimé malgré une timide reprise à 68,5 % en juillet. Mais  l’amélioration du contexte économique induira des recrutements et la  discipline de coûts sera maintenue ce qui continuera de soutenir les marges par la suite…Ajoutez à cela que le cycle de stockage se normalisant (les points bas ayant été atteints à ce niveau là) et le commerce mondial se redressant (même si l’on ne peut pas parler encore d’un retour à la croissance) prendra le relais d’un solide rebond de la production industrielle aidée par une stabilisation de la consommation mais aussi de l’investissement immobilier….   

Néanmoins à titre préventif et pour en avoir sous la pédale comme on dit Les entreprises sont restées  prudentes dans leurs prévisions de chiffre d’affaire, qui seront déterminantes lorsque les gains des réductions de coûts seront épuisés…Ce qui augure bien de la saison des résultats du 3eme et 4eme trimestre 2009…

 Les actifs risqués devraient donc en profiter, et l’on se doit de rester surpondéré en actions, sans exclure une rotation sectorielle entre les segments d’ici la fin de l’année. Toute  phase de correction devant être vu comme une opportunité d’investissement…..

COMMENTAIRE PRECEDENT :  Un marché à court terme guidé par des « considérations techniques » (cliquez sur le lien)

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s