Art de la guerre monétaire et économique

La balance US des capitaux à long terme repasse dans le vert en juin

La balance des capitaux à long terme des Etats-Unis est repassée dans le vert en juin avec un bénéfice bien plus fort que prévu de 90,7 milliards de dollars, selon les chiffres officiels publiés lundi 17 aout par le département du Trésor à Washington. . En juin, les investisseurs non résidents en ont acheté, en net, pour 90,7 milliards de dollars, après 19,4 milliards de dollars de ventes nettes en mai….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Malgré cela, le solde général de la balance des capitaux américaine est resté négatif pour le troisième moins consécutif, à -31,2 milliards de dollars, contre -65,7 milliards en mai.

Chiffre privilégié par les marchés, le solde de la balance des capitaux à long terme (hors ajustements) a bénéficié d’un net afflux de capitaux publics et privés vers les obligations du Trésor américain (100,5 milliards de dollars) et vers les actions d’entreprises (19,41 milliards de dollars).

En juin, le Japon et le Royaume-Uni, les deuxième et troisième plus importants détenteurs de dette souveraine américaine, en ont acquis, avec le Brésil et le Luxembourg, un total de 105,4 milliards de dollars.

Ce flux positif pour les Etats-Unis a été contrebalancé notamment par un mouvement de délocalisation de fonds des résidents américains, qui ont été acheteurs nets de titres étrangers à long terme, pour 32,7 milliards de dollars, ce qui est sans doute le signe d’un retour du goût pour le risque et les placements dans les pays émergents, même si les chiffres du Trésor ne permettent pas de le voir.

En mai, la balance des capitaux à long terme avait affiché un solde négatif de 19,4 milliards de dollars (chiffre révisé). Pour juin, les analystes attendaient un bénéfice de 17,5 milliards.

Les avoirs chinois en obligations du Trésor américain ont enregistré en juin leur plus forte baisse depuis au moins un an (-3,2%) après avoir bondi de près de 5% en mai. la puissance asiatique s’est quand même délestée de 25,1 milliards de dollars de dette souveraine américaine, portant ses détentions en Treasuries à 776,4 milliards de dollars.  Cette baisse pourrait avoir surtout touché les titres à court terme. Par ailleurs, la Russie, les pays exportateurs de pétrole et ceux basés dans les Caraïbes n’ont vendu de leur côté que 11,6 milliards de Treasuries

Les investisseurs chinois (hors Hong Kong) restent donc les premiers détenteurs au monde d’obligations d’Etat américaines, pour une valeur de 776,4 milliards de dollars, devant le Japon (711,8 milliards) et la Grande-Bretagne (214,0 milliards), qui a retrouvé sa troisième place après avoir été dépassée par le Brésil et la Russie.

source AFP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s