Gold et Métaux Précieux

Métaux Précieux : Tout ce qui brille n’est pas or….

A suivre la piste de l’argent, du platine   et du palladium….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

L’or a été sous les feux de l’actualité l’an dernier, mais cette année ce sont l’argent et les métaux de la famille du platine qui devraient être au centre de l’attention, alors que l’amélioration de l’environnement économique est de nature à favoriser les métaux précieux qui ont des applications industrielles.

Cela n’est pas véritablement une surprise. L’argent, le platine et le palladium ont déjà surperformé l’or en 2009, et devraient probablement répéter cet exploit cette année, selon les analystes. L’an dernier l’or a gagné 24%, tandis que l’argent progressait de 49%, le platine de 56% et le palladium de 117%.

Les cours du platine et du palladium se sont déjà appréciés au cours des premières semaines de 2010, notamment grâce au lancement réussi de plusieurs fonds indiciels cotés en Bourse.

 Selon Tom Pawlicki, analyste chez MF Global, le platine pourrait faire cette année mieux que l’or et l’argent, en raison de la progression des ventes de voitures en Chine et dans le monde; il estime que le succès des fonds indiciels devrait également contribuer à la hausse. Le platine et le palladium sont utilisés dans les pots d’échappement catalytiques.

« Cela devrait retirer des quantités non négligeables du marché, qui pourrait afficher un déficit l’année prochaine », estime T.Pawlicki. Le platine « est beaucoup plus proche d’une situation de déficit d’offre par rapport à la demande que ne l’est le palladium ». Selon une étude de Johnson Matthey, un groupe de chimie de spécialité, le marché du platine devrait afficher en 2009 un excédent de 140.000 onces, contre un excédent de 655.000 pour le marché du palladium.

Les applications industrielles devraient également soutenir les cours de l’argent. Selon David Morgan, analyste chez Silver-Investor.com, un peu moins de la moitié de la demande d’argent est d’origine industrielle.

Le ratio obtenu en divisant le prix d’une once d’or par le prix d’une once d’argent permet de mesurer la performance du marché de l’argent. Un ratio en baisse signifie que l’argent surperforme l’or. Ce ratio a touché un plus haut historique de 86,8 à la fin de 2008, en raison de la forte baisse des cours de l’argent liée à l’effondrement de la demande pour les matières premières industrielles provoqué par la crise économique mondiale. Ce ratio est néanmoins revenu à 65 l’an dernier à la faveur du rebond des matières premières, portées par les espoirs de reprise de l’économie.

« Traditionnellement, le ratio or/argent tend à se contracter durant les phases d’expansion de l’économie », affirme Bart Melek, stratège matières premières chez BMO Capital Markets. Selon D. Morgan, ce ratio pourrait tomber sous la barre des 50, un niveau en-dessous duquel il s’est maintenu pendant toute la période de hausse des métaux précieux entre 1970 et 1980. Ce ratio s’établissait à 64 pour les cours spot vendredi.

La semaine dernière, le contrat sur l’argent à échéance en mars négocié sur le Comex a perdu 8,1% à 16,932 dollars l’once.

source :  Allen Sykora  BARRON’S jan 10

EN COMPLEMENTS : Métaux Précieux : BOA/Merrill Lynch pronostique pour 2011 2000 dollars pour le platine et 650 pour le palladium (cliquez sur le lien)

Métaux Précieux : 2010 une année en or pour le platine ??? (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Laisser un commentaire