Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

La réflexion du Jour : WB / Quand il pleut de l’or, il faut prendre un seau, pas un dé à coudre…

Berkshire Hathaway (Warren Buffett) a fait moins bien que le S&P 500 en 2009

PLUS DE WB EN SUIVANT :

Berkshire Hathaway, holding de tête du célèbre investisseur américain Warren Buffett, a annoncé samedi avoir dégagé un bénéfice net en forte hausse en 2009, mais que sa performance financière avait été inférieure au rendement de l’indice S&P 500 de la Bourse de New York. 

Le bénéfice net annuel du groupe s’est établi à 8,055 milliards de dollars, soit 61,2% de plus qu’en 2008, selon son rapport annuel publié en ligne. 

M. Buffett, qui a toujours considéré que cette mesure avait peu de sens, préfère mesurer la performance de son groupe à l’évolution de sa valeur nette comptable par action, qui permet d’évaluer les gains que peuvent espérer les actionnaires ayant misé sur son entreprise. 

Celle-ci a progressé de 19,8% en 2009, après avoir reculé de 9,8% en 2008, indique Berkshire Hathaway.Mais cette progression, ajoute la holding, est inférieure de 6,7 points à celle du S&P 500 en 2009. C’est la première fois que Berkshire fait moins bien que cet indice depuis 2004, et sa plus mauvaise performance depuis 2003, quand le différentiel avait été de -7,7 points. 

Dans une lettre adressée à ses actionnaires, M. Buffett insiste néanmoins sur le fait qu’une personne qui aurait investi dans Berkshire depuis qu’il en a pris la tête il y a 45 ans aurait vu son placement fructifier à un taux annuel moyen de 20,3%. 

Berkshire Hathaway, qui possède l’assureur Geico et vient de racheter les chemins de fer Burlington Northern Santa Fe (BNSF), détenait à la fin de l’année 2009 12,7% du capital du groupe de services financiers American Express, 8,8% du groupe agroalimentaire Kraft, 8,6% de Coca-Cola, 6,5% de la banque Wells Fargo, pour ne citer que quelques grands groupes américains dans son portefeuille. 

M. Buffett indique que les plus grosses cessions d’actions réalisées par son entreprise en 2009 ont touché le groupe pétrolier ConocoPhillips, le groupe de produits de grande consommation Procter&Gamble, le groupe pharmaceutique Johnson&Johnson et l’agence de notation financière Moody’s. 

Toutes ces entreprises devraient voir leur cours de Bourse progresser à l’avenir, estime M. Buffett, précisant que ces ventes ont été réalisées pour dégager des liquidités nécessaires à l’absorption de BNSF ou à d’autres opérations comme celle ayant permis à Berkshire d’acquérir plus de 20% du réassureur suisse Swiss Re. 

« L’oracle d’Omaha » (sa ville du Nebraska, dans le centre des Etats-Unis), regrette de n’avoir pas acheté plus d’obligations émises par des entreprises ou des collectivités locales américaines, lesquelles étaient selon lui en 2009 « ridiculement bon marché par rapport aux obligations du Trésor américain ». 

« Nous [avons fait] quelques achats, écrit-il, mais j’aurais dû aller beaucoup plus loin. Les grandes occasions sont peu fréquentes. Quand il pleut de l’or, il faut prendre un seau, pas un dé à coudre ».

source afp fev10

EN COMPLEMENT :

Buffett un financier plus chanceux que talentueux?

Le succès des investissements de Warren Buffett serait-il plus explicable par la chance que par un réel flair de l’Oracle d’Omaha? 

Selon Nassim Taleb, auteur de « The Black Swan », soutient que c’est probablement la chance qui explique le succès de Warren Buffett en finance. Dans une entrevue donnée au magazine électronique ai5000, il donne peu de mérite à Buffett.

« Je ne veux pas passer trop de temps sur Warren Buffett. Contrairement à lui, Georges Soros a deux millions de preuves statistiques de plus qui démontrent que ses résultats ne sont pas engendrés par la chance », explique-t-il. 

« Soros est beaucoup plus robuste, ajoute Nassim Taleb. Je ne veux pas dire que Buffett n’a pas de talent, je veux seulement dire que nous n’avons pas assez de preuves que son succès n’est pas dû à la chance. » 

source  CNBC.com fev10

BILLET PRECEDENT : Mémoires de Hank Paulson : HENRY and WB / two imaginery boys (cliquez sur le lien) 

 

2 réponses »

Laisser un commentaire