Commentaire de Marché

Yves de Kerdrel : Le couteau qui tombe

Yves de Kerdrel : Le couteau qui tombe

  Un des nombreux proverbes boursiers assure qu’« il ne faut jamais ramasser un couteau qui tombe », sous peine, évidemment, de se blesser.

PLUS DE KERDREL EN SUIVANT :


Il y a un mois exactement, nous avons, dans ces mêmes colonnes, recommandé aux lecteurs de prendre garde à la tendance du moment, car comme le disait le sapeur Camember : « Quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites. »

Charles Gave : Quand les bornes sont dépassées, il n y a plus de limites (cliquez sur le lien)

Et, à l’heure qu’il est, nous ne voyons toujours pas de limite à la baisse généralisée des marchés européens, en dehors d’un plancher à 2.400 points sur le CAC 40.
Pour une raison très simple, que les Grecs sont en train d’expérimenter avant nous : tous, nous allons devoir faire des coupes budgétaires drastiques. Le pré-rapport Attali – dont l’auteur de ces lignes est cosignataire – recommande une coupe claire de 50 milliards dans les dépenses publiques. Comparé à un endettement de 1.500 milliards, ce chiffre paraît bien modeste. Il représente tout de même plus de 2 points de PIB. L’effet induit sur la croissance serait donc de brider celle-ci de 1 % environ au cours des deux ans qui viennent.
Et pour revenir dans les clous fixés par Mme Merkel, il faudra sans doute faire plus. Autant dire que nous avons le choix aujourd’hui entre une forme de mort subite « à la grecque » ou « à l’islandaise » et une mort lente avec une croissance potentielle qui ne dépassera pas 1,5 % au cours des dix années qui viennent.

Joyeuse perspective. C’est ce dont les marchés sont en train de prendre conscience. D’où la chute de l’euro. D’où la chute de tous les indices des pays européens endettés. C’est dire si le couteau du CAC 40 n’a malheureusement pas fini de tomber.

PAR YVES DE KERDREL | JDF HEBDO | 22.05.2010

BILLET PRECEDENT :  Rappel à l’ordre à l’usage des princes qui nous gouvernent (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s