Asie hors émergents

Charles Gave/Gavekal : Chaud devant !!!!

Charles Gave/Gavekal : Chaud devant !!!!  

Charles Gave  Voici quatre zones de risque identifiées par Gavekal la  société d’investissement de Hong Kong de Charles Gave . Real Time Economics, un blog du  « Wall Street Journal », nous en a extrait la substantifique moëlle.

PLUS DE CHARLES GAVE EN SUIVANT :

 Voici les risques:

I. L’Espagne va devoir refinancer 20 milliards d’euros de sa dette. Si elle doit faire appel aux facilités mises en place par les autorités européennes et le FMI, cela pourrait secouer l’euro.

II. Les dernières stats américaines sur l’état de l’économie ne sont guère encourageantes et provoquent de nouvelles craintes sur une récession en W.

Commentaire du Wolf : Les marchés retiennent le scénario du pire (cliquez sur le lien)

III. Les marchés ont applaudi la décision chinoise de donner plus de flexibilité à sa devise. Mais, selon Gavekal, la réévaluation du yuan sera très modeste.

Commentaire du Wolf : L’annonce de la Chine sur sa devise – un risque dans les deux sens. (cliquez sur le lien)

IV. La politique fiscale plus sévère du gouvernement japonais permettra-t-elle à la Banque du Japon d’alléger sa politique monétaire ? Si ce n’est pas le cas, le Japon pourrait à nouveau être emporté par une spirale déflationniste

source echo juil10

ARTICLE ORIGINAL : http://blogs.wsj.com/economics/?s=gavekal (cliquez sur le lien)

BILLET PRECEDENT : Charles Gave : A l’évidence, j’ai un problème… (cliquez sur le lien)

COMMENTAIRE DU WOLF SUR LE JAPON

 La croissance du PIB du Japon est ressortie à 4,6 % en GA au 1er trimestre. Il est néanmoins peu probable que ce taux soit resté d’actualité au printemps et au début de l’été car il était la traduction de la première phase de la reprise. Les statistiques plus récentes ont été incertaines : la consommation a légèrement reculé en avril, tandis que les commandes étrangères demachines ont diminué pour la première fois cette année (compte tenu de la faiblesse de l’euro face au yen). En revanche, les commandes intérieures de machines ont été soutenues en avril. Le nouveau Premier ministre Naoto Kan a évoqué une réforme du système japonais de sécurité sociale et des finances publiques en général.

Pour autant, si un léger infléchissement est possible, une forme de rigueur budgétaire se substituant aux transferts, des mesures de grande ampleur sont peu probables à court terme.

Le consensus table sur une croissance du PIB d’environ 3,6 % en 2010 mais  qui retomberait à 2,2 % en 2011.

 
FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

COPIEZ ( CLIQUEZ SUR )LE LIEN SUIVANT : https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=SS8R6W78NC5J2      

Paiement sécurisé par PAYPAL         

 

2 réponses »

Laisser un commentaire