Europe

Le Graphique du Jour : Tous les paramètres pertinents à connaitre au regard de la Dette Souveraine de l’Europe

Le Graphique du Jour : Tous les paramètres pertinents à connaitre au regard de la Dette Souveraine de l’Europe

Petit rappel historique sur quelques faillites d’Etat retentissantes

PLUS DE DETTES ET DE GRAPHIQUES EN SUIVANT :

Petit panorama non exaustif de tout ce que vous devez savoir en termes de paramètres pertinents sur la dette souveraine européenne et un peu moins sur la façon dont un effondrement européen est succeptible de jouer sur le système économique…

(cliquer pour aggrandir)

(cliquer pour aggrandir)

Via Nomura/Zéro Hedge nov10

EN RAPPEL ET POUR MEMOIRE :

 

FMI et Principaux contributeurs

A mettre en relation avec les montants en jeu concernant l’Irlande, le Portugal et L’Espagne

 

EN COMMENTAIRE : Crise de la dette des États 

La Grèce, l’Irlande, le Portugal, l’Espagne ne sont que les premiers pays occidentaux où sévissent des crises de dettes obligataires. On devra s’habituer à cette lourde tendance

Depuis 20 ans, il y a un transfert des richesses des pays développés vers des pays émergents. Trop de pays développés ont vécu sur un excédent de crédit, ce qui a généré la plus grande crise financière depuis les années 30. 

Les pays occidentaux les plus fragiles deviennent encore plus sensibles aux récessions et aux menaces des attaques spéculatives sur leurs dettes d’État. Ce n’est qu’un début. Certains pays comme L’Angleterre, les États-Unis la France et le Japon ne seront pas à l’abri de ces risques au cours des prochaines années.

Tout investisseur devrait en tenir compte dans la composition des portefeuilles de placement, en prévision de l’impact de ces grands mouvements financiers. 

Il y a 20 ans, les principales préoccupations portaient sur l’inflation et sur une croissance élevée. Aujourd’hui, à cause de la déflation et une croissance trop lente, nous avons transféré notre croissance vers les pays émergents qui vivent des problèmes inflationnistes. Les temps changent!

 William André Nadeau Gestionnaire canadien de portefeuille  nov10

1 réponse »

  1. Lundi 29 novembre 2010 :

    A propos de l’Italie :

    – Emprunt à 3 ans :

    La dernière fois que l’Italie avait lancé un emprunt à 3 ans, elle avait dû payer un taux d’intérêt de 2,32 %. Lundi 29 novembre, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de … 2,86 %.

    – Emprunt à 7 ans :

    La dernière fois que l’Italie avait lancé un emprunt à 7 ans, elle avait dû payer un taux d’intérêt de 1,78 %. Lundi 29 novembre, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de … 2,30 %.

    – Emprunt à 11 ans :

    La dernière fois que l’Italie avait lancé un emprunt à 11 ans, elle avait dû payer un taux d’intérêt de 3,89 %. Lundi 29 novembre, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de … 4,43 %.

    Plus les jours passent, plus l’Italie emprunte à des taux d’intérêt de plus en plus exorbitants.

    Plus les jours passent, plus l’Italie se surendette.

    Plus les jours passent, plus l’Italie se rapproche du défaut de paiement.

    Regardez bien ces graphiques hallucinants :

    Italie : taux d’intérêt des obligations à 2 ans : 2,855 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR2:IND

    Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,638 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s