Indicateur des Marchés

Indice de Globalisation : Quelles sont les économies les plus ouvertes ?

Indice de Globalisation : Quelles sont les économies les plus ouvertes ?

Globalization Index- top 10 ranking economies

Rank Country / Territory 2010 Score Trade Capital Technology Culture Labour
1 Hong Kong (SAR) 7.48 9.78 7.91 5.87 9.25 4.57
2 Ireland 7.34 6.66 7.11 9.49 7.20 6.10
3 Singapore 6.78 9.55 6.16 5.58 8.11 4.37
4 Denmark 5.93 5.17 6.05 8.92 4.74 4.41
5 Switzerland 5.86 5.12 5.50 6.20 5.97 6.62
6 Belgium 5.82 6.21 6.44 6.67 4.63 4.81
7 Sweden 5.80 5.32 6.10 8.18 4.70 4.38
8 Netherlands 5.59 6.01 6.09 6.10 4.65 4.85
9 Hungary 5.35 6.06 5.22 5.87 4.92 4.48
10 Finland 5.29 4.93 5.60 7.35 4.31 3.98
11 Slovakia 5.16 6.00 4.83 3.89 6.41 4.83
12 Taiwan 5.15 5.72 5.13 6.04 4.12 4.43
13 Israel 5.11 4.84 5.22 6.38 5.18 3.83
14 Austria 5.10 5.50 5.39 5.56 5.25 3.70
15 United Kingdom 5.00 4.63 5.75 5.78 4.55 4.12

Classement des pays les plus globalisés du monde, établi par Ernst & Young et l’Economist Intelligence Unit. Cet indice reflète l’intégration des nations dans l’économie mondiale

Absence remarquée et remarquable dans le top 15 des Etats Unis, de la Chine et de la France….L’internationale socialiste ne ferait elle plus recette ?

 Le Top 3 est composé de  Hong Kong, de l’Irlande et de Singapour.

L’indice de globalisation de chaque pays reflète son intégration dans l’économie mondiale en fonction d’une vingtaine de paramètres, regroupés en cinq grandes catégories : l’ouverture au commerce international, les mouvements des capitaux, les échanges de technologies et d’idées, l’intégration culturelle et la mobilité de la main-d’œuvre.

Au niveau mondial, l’indice de globalisation s’est redressé en 2010 pour dépasser son niveau d’avant-crise, en 2007. Le mouvement devrait se poursuivre jusqu’en 2014 au moins, selon Ernst & Young, en raison notamment de la reprise de l’économie mondiale, mais aussi de l’innovation technologique et de l’essor des pays émergents.

Le Danemark et la Suisse se positionnent respectivement en 4e et 5e places. La Belgique précède la Suède (7e), les Pays-Bas (8e), la Hongrie (9e) et la Finlande (10e).

LE RAPPORT EN QUESTION Winning in a polycentric world

To view the Ernst and Young Globalisation 2010 Index in full please click this link

source Belga/trends janv11

EN LIEN : Indice 2011 de Liberté Economique dans le Monde/Heritage Foundation-WSJ

3 réponses »

  1. Dans le tableau complet, à titre d’exemples, on trouve encore l’Allemagne (16°), la France (17°), les USA (28°), l’Italie (31°, juste devant l’Arabie Saoudite), la Chine (39°), le Japon (42°)… jusqu’à la lanterne rouge qui ne nous étonnera pas puisqu’il s’agit de …l’Iran (60°)

    Si les petits pays n’ont d’autre choix que d’avoir des économies fort ouvertes, s’ils veulent rester compétitifs, peut-on se risquer à dire qu’il n’en va pas nécessairement de même pour des puissances moyennes, et – a fortiori – pour des grandes puissances comme les USA ou la Chine, qui peuvent s’appuyer sur leur position géostratégique, voire se permettre un certain protectionnisme, sans que cela ne nuise finalement tant que ça, même si ce n’est pas très « libéralement correct », à leurs économies ???

    • Small is beautiful….la réponse est dans votre question et en amènent d’autres…Et si l’économie au delà des apparences mathématisées n’étaient qu’économie politique ?…Et si la mondialisation n’était que qu’une forme moderne de la guerre avec ses rapports de force et ses enjeux géostratégiques?…Et si le liberalisme n’était qu’un mythe et que ne régnait sur la planète que des formes plus ou moins éclairées de despotisme néokeynésien ?…. En changeant les paramètres on change necessairement de paradigmes…

  2. Absolument ! C’est bien dans ce sens qu’allaient mes réflexions. Plutôt à un paradigme complexe, une combinaison entre économie libérale, économie politique, géostratégie, etc. Avec, – effectivement – un certain despotisme néokeynésien ! Chaque axe étant paramétrisé en fonction de l’importance du pays, la nature de son régime, sa localisation, son importance géo-stratégique, son potentiel militaire…

Laisser un commentaire