Chinamerica

Réduire les Dépenses publiques : Plus qu’un noble devoir une necessité !!!! par The Wolf

Réduire les Dépenses publiques : Plus qu’un noble devoir  une necessité !!!! par The Wolf 

  Fin janvier, le Congressional Budget Office des Etats Unis a révisé à la hausse sa prévision de déficit pour l’exercice clos le 30 septembre 2011, à 1 500 MdUSD, soit 400 MdUSD de plus que la précédente projection quatre mois plus tôt, ce qui équivaut à 9,5 % du PIB.

D’après les projections actuelles, le ratio dette totale / PIB américaine passera d’environ 93 % fin 2010 à 100 % fin 2020. 

0ABBIZBTL.gif

Si les économistes néokeynésiens et la FED aux ordres des Politiques affirment que cela est nécessaire pour doper la demande et favoriser une reprise auto-entretenue, d’autres voix plus éclairées et plus éclairantes s’élèvent  et font valoir que les intérêts sur la dette US absorberont peu à peu l’épargne privée et freineront l’investissement et la croissance.

Lors du récent sommet Ponzinomic de Davos, on a pu s’apercevoir que de nombreux commentateurs américains, habituellement plutôt  ethnocentriques , s’intéressaient au Royaume-Uni et àl’Allemagne car ces pays européens  optaient pour une stratégie saine de croissance,  opposée à l’american way of life,  en choisissant de réduire  les dépenses publiques….

Désormais pour le Gvain cela sera donc ménage à trois : Le Bon Européen, la Brute Américaine et le Truand Chinois….La dialectique sadienne enfin résolue du Vice et de la Vertu réunis en un même corps d’état  en quelque sorte…

1 réponse »

  1. c’est bien pourquoi chez nous ,le problème n’est paps d’augmenter les impôts mais de baisser les dépenses,mais ce n’est pas électoral

Laisser un commentaire