Europe

L’Immobilier Irlandais résidentiel et commercial entraine peu ou prou les Banques Irlandaises dans son inéxorable chute

L’Immobilier Irlandais résidentiel et commercial entraine peu ou prou les Banques Irlandaises dans son inéxorable chute

On ne construit pas sur du vent !!!!! Ce qui est né par la poussière périra dans la poussière….

  Conséquences et inconséquences : Les banques irlandaises manquent d’argent…

Les quatre principales banques irlandaises auraient besoin de capitaux supplémentaires afin de surmonter d’éventuelles difficicultés. La presse anglo-saxone cite un montant variant entre 18 et 23 milliards d’euros. Le gouvernement pourrait être appelé à intervenir. . Selon le « Financial Times » et « The Guardian« , le gouvernement irlandais devrait pour cela négocier avec la Banque centrale européenne (BCE).

Les résultats des « stress tests » des banques irlandaises devraient être publiés dans le courant de la semaine, vraisemblablement jeudi. Or, selon les médias irlandais, les quatre principales institutions financières du pays – Bank of Ireland, Allied Irish Banks, Irish Life Permanent et Educational Building Society –nécessiteraient entre 18 et 23 milliards d’euros de capitaux supplémentaires pour surmonter d’éventuelles difficultés. Une situation qui devrait à nouveau mener à une intervention du gouvernement, déjà la cinquième en deux ans et demi.

Les pertes de capital sont liées à la situation dramatique du marché immobilier en Irlande, tant au niveau des maisons que des bureaux.

Les banques irlandaises ont jusqu’à présent déjà reçu 46 milliards d’euros d’aides d’Etat. Le gouvernement s’est ainsi retrouvé au bord de la faillite, le pays devant alors faire appel à l’Union européenne et au FMI. De nouvelles négociations seraient à présent en cours avec la BCE. L’Irlande veut éviter que les banques ne se voient contraintes de cesser leurs activités.

Source afp mars11

Laisser un commentaire