Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Voilà Pourquoi les investisseurs ne devraient pas se soucier de l’économie selon Albert Edwards

Voilà Pourquoi les investisseurs ne devraient pas se soucier de l’économie selon Albert Edwards

  Les investisseurs devraient ignorer les économistes et les prévisions du PIB parce que ces prévisions n’ont rien à voir avec la direction que vont prendre les actions , selon Albert Edwards de la Société Générale

 chart of the day, real equity returns 1900-2002

 Il cite la recherche d’Andrew Lapthorne de Société Générale, qui a croisé leses données sur le PIB et les rendements sur actions et qui montre que les deux n’ont rien à voir . En résumé , les rendements des actions  ont une faible corrélation  à la croissance du PIB, selon ces données et quelque soit les bourses des pays étudiés 

 Edwards met en garde, cependant, en indiquant que cette tendance pourrait changeraux États-Unis. Il souligne en effet que  les bénéfices augmentent maintenant en ligne avec la dynamique économique, ce qui suggère qu’un  nouvel environnement économique similaire à l’Age de glace économique du Japon se met en place

source Soc Gen avril11

2 réponses »

  1. Théorie très intéressante, et je ne doute pas de sa véracité empirique.

    MAIS, étant donné que dans le « short run » comme on le dit en économie, lorqu’il y a une annonce de variation du GDP (à la hasse comme à la baisse), les marchés réagissent.

    S’ils réagisse à l’échelle micro, comment se fait il que par « somme » à l’échelle d’années il n’y ait plus de corrélation ?
    L’étude complète apporte-elle une réponse ?

    Cheers.

    The Insider

    J'aime

    • Cela augmente la volatilité à court terme mais n’inverse pas la tendance lourde….A mettre aussi en corrélation avec l’hypertrophie du secteur financier dans les indices….Il semblerait que le taux de la FED soit la seule véritable boussole des marchés et comme depuis tant d’année nous assistons à un déluge d’argent gratuit l’on peut comparer les marchés à un grand soufflé dont il faudra bien envisager un jour le dégonflement pour les marchés soit en phase avec l’économie réelle…

      bien cordialement

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s