Art de la guerre monétaire et économique

Dollar Index : A son plus bas niveau historique encore et toujours

 Dollar Index : A son plus bas niveau historique  encore et toujours

Et plus dure sera la chute… pour les Européens

 Le graphique montre le taux de change nominal, en termes pondérés par les échanges (ie, contre les partenaires commerciaux du pays). L’indice est maintenant de 30% en dessous de son niveau lorsque le système de Bretton Woods a été abandonné au début des années 1970 et le dollar index  a diminué de moitié depuis 1985, quand les nations de premier plan ont adopté l’Accord du Plaza enterinant une dévaluation forcée du dollar. Il y a eu bien sur  un rallye de la devise américaine  en 2008 lorsque le dollar a attiré en tant que valeur refuge » des flux au cours de la crise financière, mais avec le recul cela  ressemble davantage  à un soubresaut dans un déclin de 40 ans. Une faiblesse de la devise est toujours une bonne nouvelle pour les entreprises  exportatrices d’un pays, mais cela n’a pas empêché cependant les US d’accumuler un déficit commercial persistant. Et les créanciers de l’Amérique faute d’alternative crédible doivent faire face à la combinaison peu attrayante d’un investissement à faible rendement des bons du Trésor dans une monnaie de plus en plus dépréciée.

 

source The Economist

2 réponses »

  1. L année dernière à même époque c’était la « fin » de l euro, alors que celui ci était en train de toucher son plancher. maintenant tout le monde tire sur le $ avec la consécration de the economist. Est ce un signal contrarien?
    Ce dollar index est composé à 58% d’euro. D’autre part, en 2011, l’Euro a augmenté, parfois fortement, contre yen, sterling, cad, aud sgd chf sek nok ( j’ai oublié quelqu’un?)
    Y at il une bulle de l’euro ou celui ci est il devenu le nouveau deutsch mark? Je pencherais plutot pour la 1ère hypothèse

    • Comme dirait mon ami Bruno Bertez un dollar fort n’est pas un dollar cher…et dans le cadre d’une guerre économique sans merci les américains controlent parfaitement leur monnaie ce qui n’est pas le cas des européens dont l’euro sert juste de variable d’ajustement au dollar et au yen…outre l’aide à l’exportation pour les entreprises US , l’inflation que cela génère dans les pays émergents un dollar dévalué c’est une excellente devise comme support de carry trade…

Laisser un commentaire