Assurances

Les épargnants votent avec leurs pieds par François Lenglet

Les épargnants votent avec leurs pieds  par François Lenglet

Les épargnants européens, comme les marchés financiers, retirent peu à peu leur confiance au système européen.

  

Pour le deuxième mois consécutif, les retraits que les épargnants français ont effectués sur leurs assurances-vie ont dépassé les dépôts : -1,4 milliard d’euros, après – 1,8 milliard en septembre et un solde quasi nul en août. A l’évidence, les épargnants commencent à s’inquiéter de la solidité de leur placement favori, investi massivement en obligations d’état européennes. Après le défaut grec, y aura-t-il d’autres renégociations de dettes en Europe, et quelles conséquences cela aura-t-il sur les porteurs d’obligations ? La question est raisonnable, et justifie certainement la prudence vis-à-vis de ces placements – à tout le moins que l’on se renseigne sur les titres dans lesquels on investit.

Après les marchés financiers, ce sont les épargnants qui votent avec leurs pieds. Devant les efforts improductifs des leaders européens, ils disent la vérité : l’échafaudage périlleux du sauvetage européen ne nous inspire pas confiance.

Dans les pays européens les plus atteints par la crise, la Grèce et le Portugal, ce sont les dépôts bancaires eux-mêmes qui ont diminué sensiblement depuis le début de l’année.

Publié le 28/11/2011 | 08h13 |

SOURCE ET REMERCIEMENTS : LE BLOG DE FRANCOIS LENGLET  

http://www.bfmbusiness.com/toute-linfo-eco/le-blog-de-fran%C3%A7ois-lenglet/les-%C3%A9pargnants-votent-avec-leurs-pieds-104715

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s