Indicateur des Marchés

L’inflation est une taxe (une de plus !!!!)

L’inflation est une taxe (une de plus !!!!)

 « Quand on réfléchit à la substance de la monnaie, on réalise qu’à part les situations singulières où un étalon métallique (l’or, par exemple) est utilisé, la valeur de la monnaie repose exclusivement sur la confiance. La monnaie est donc un acte de foi dans la pérennité des systèmes étatiques et sociaux.  En effet, si cette monnaie n’a pas de valeur intrinsèque (ce qu’on qualifie de monnaie sui generis), sa fiabilité résulte de la croyance en la stabilité de son pouvoir d’achat futur. 

C’est pour cette raison que la monnaie créée par la BCE suscite des questions, dont la principale est de savoir si elle générera plus de richesse – au sens de la formation de capital – que l’effet inflationniste impliqué par la création monétaire. La réponse est aujourd’hui négative, puisque la création monétaire finance des dettes publiques qui n’entretiennent que des dépenses courantes et non des dépenses en capital. La création monétaire de la BCE n’entraîne par conséquent aucune formation de capital et n’engendre pas de richesses. 

Ceci étant, cette création monétaire est indispensable puisque les dettes publiques sont devenues impayables. C’est donc la création monétaire, naturellement inflationniste, qui va financer l’Etat-providence. 

L’inflation n’est pas injuste si elle frappe exactement les mêmes contribuables que ceux qui auraient été imposés si l’impôt, plutôt que l’inflation, finançait les dettes publiques. Mais si l’inflation frappe uniquement l’épargnant, c’est un impôt aveugle sur le capital.  Le débat politique sur l’indexation des salaires et la protection de l’épargne est donc essentiel. Il exige la même clairvoyance et le même discernement politique que l’établissement d’une politique fiscale. 

Puis il y a cette incontournable réalité monétaire : au-delà de la création monétaire, c’est la BCE qui pilote aujourd’hui le contrat social européen en déterminant dans quelle mesure l’inflation sera tolérée au titre de substitut à l’impôt. Quand son président déclare qu’il faut assumer la fin de l’Etat-providence, il ne dit rien d’autre que l’avenir sera différent et que la corruption monétaire de la monnaie par l’inflation a ses limites. La BCE définit la valeur de la monnaie, donc celle du temps. 

En prononçant la fin de l’Etat-providence, Mario Draghi nous a donc prévenu : le futur sera plus cher, monétairement mais aussi budgétairement. » 

Bruno Colmant  mai12

http://blogs.lecho.be/colmant/2012/05/un-acte-de-foi-mon%C3%A9tare.html

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Répression Financière/ Inflation : l’OCDE veut mettre fin en Belgique à l’indexation automatique des salaires au nom de la « compétitivité extérieure « (SIC)

Selon les projections économiques (mai 2012) de l’OCDE, l’économie belge ne retrouvera un rythme d’expansion ferme qu’au second semestre de 2012, lorsque l’accélération du commerce mondial relancera les exportations. L’assainissement budgétaire, le faible taux d’utilisation des capacités et de rentabilité et le niveau élevé du chômage brideront la demande intérieure. La croissance de l’économie belge devrait être de 0,4% en 2012 et et de 1,3% en 2013. L’assainissement des finances publiques en 2012 représente environ ¾ pour cent du PIB et devrait suffire à ramener le déficit public à 2.8 % du PIB. Un cinquième environ de cet effort correspond à des mesures ponctuelles, le reste étant réparti de façon égale entre les dépenses et les recettes. Un nouvel effort d’assainissement équivalant à 1 % du PIB est censé être réalisé en 2013. Pour être durable, l’assainissement devra être centré sur les dépenses, afin notamment de limiter l’augmentation des coûts liés au vieillissement dans les dépenses au titre des retraites et de la santé. Le mécanisme d’indexation automatique des salaires devrait être réformé afin d’éviter une nouvelle érosion de la compétitivité extérieure.AFP

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s