Brèves de Trottoirs

Tonneau des Danaides -Les lourdes pertes des banques grecques

 Tonneau des Danaides -Les lourdes pertes des banques grecques

 Eurobank affiche une perte d’un milliard sur neuf mois. La Banque du Pirée 629 millions.

Eurobank a perdu 1,09 milliard d’euros de janvier à fin septembre, soit le double des pertes enregistrées sur la même période en 2011 (-575 M d’euros), en raison des conséquences des opérations d’effacement de dette souveraine grecque, a-t-elle annoncé jeudi.

Eurobank, qui doit fusionner prochainement avec la Banque Nationale de Grèce (BNG), premier établissement commercial de Grèce, a subi des pertes de quelque 6 milliards d’euros en raison des deux opérations d’effacement de dette menées en 2012, la première dite PSI en début d’année, et la deuxième, un rachat de dette par l’Etat grec en fin d’année, imposées par les créanciers du pays pour poursuivre leur perfusion financière.

Eurobank doit recevoir en échange 5,8 milliards d’euros en recapitalisation européenne, dont le montant (34,5 milliards d’euros au total) a été débloqué tout juste cette semaine après de longs mois de tractations douloureuses entre le pays et ses créanciers internationaux. La recapitalisation doit être bouclée au printemps. Eurobank a déjà reçu 3,97 milliards d’avance.

«Sur les neuf premiers mois de l’année, Eurobank a vu son bénéfice d’exploitation chuter à 1,4 milliard d’euros contre 1,83 milliard, et, en net, la banque a enregistré une perte d’exploitation de 472 millions d’euros contre un bénéfice de 4 millions l’an passé.

 La banque du Pirée, quatrième du secteur, a annoncé avoir perdu 629 millions d’euros de janvier à septembre, plombée par des provisions pour créances douteuses et les opérations d’effacement de dette souveraine grecque. Pour se redresser, la Banque du Pirée, qui a racheté mi-décembre à la française Société Générale sa filiale grecque Geniki, doit recevoir au total 7,3 milliards d’euros en recapitalisation, a précisé un communiqué du groupe.  Le versement de ces fonds doit être conclu en avril 2013, dans le cadre du soutien européen au secteur bancaire grec, frappé de plein fouet par la crise de la dette.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s