Chinamerica

Pendant ce temps, en Chine …

Pendant ce temps, en Chine …

Avec l’affaire Grecque et toute l’attention mobilisée vers le référendum et son issue, on en oublie ce qui se passe en Chine. Et là, ce n’est pas de tout repos. Les nouvelles économiques sont sinon mauvaises du moins médiocres, la politique monétaire alimente une spéculation dangereuse et l’instabilité est extrême; comme nous l’avons expliqué à plusieurs reprises, le gouvernement et la Banque centrale sont dans la seringue, aucune option n’est bonne. Tout a un coût et des risques.

La Bourse de Shanghai s’effondre dans un climat de panique générale

Permalien de l'image intégrée

La Bourse de Shanghai a prolongé vendredi la dégringolade des séances précédentes, dans un climat de panique générale.

30 % de pertes en trois semaines et près de 6 % pour la seule séance de ce vendredi à la Bourse de Shanghai. Une véritable dégringolade pour la place financière chinoise après des mois et des mois de hausse en fanfare.

A la Bourse de Shanghai, la panique est palpable. On y voit des investisseurs en larmes ou pris en charge par des infirmières qui distribuent des pilules contre d’éventuelles crises cardiaques. Et pour cause : 2,6 trillions de dollars se sont évaporés en moins de trois semaines, selon le journal China Daily. Les titres ont perdu un tiers de leur valeur.

L’effondrement vient après une surchauffe spectaculaire. En seulement un an, la place shanghaienne s’était envolée de 150 %, un boom spéculatif largement dopé par un endettement massif.

Est-ce que les autorités financières sauront stopper cette chute vertigineuse ? Pour l’instant, tous les efforts semblent vains. Pourtant, la Banque centrale de Chine (PBOC) ne ménage pas sa peine. Samedi dernier, elle avait encore réduit les taux d’intérêt – la quatrième baisse en moins de huit mois. L’objectif affiché est d’inciter les banques à accorder des prêts à des conditions plus avantageuses.

La Commission chinoise de régulation des marchés financiers ne ménage pas sa peine pour stopper l’hémorragie qui a fait perdre environ 30% de sa valeur à la place boursière de Shanghaï en trois semaines. En moins d’un mois, 2.800 milliards de dollars se sont envolés en fumée entre Shanghaï et Shenzhen. La Commission a assoupli les restrictions des opérations sur marge dans lesquelles un investisseur emprunte pour acheter des actions et elle a crée un comité d’enquête pour scruter le marché et combattre toute manipulation des cours. Sans grand succès il faut le dire.

Malheureusement il semble bien que la bourse de Shanghaï paie aujourd’hui les excès qui lui ont premis de gagner 150% en douze mois depuis juin 2014.

“Je pense que les mesures prises ont eu un effet positif. Car cette récente chute est dûe à un manque de confiance, explique Zhang Qi, analyste de marché chez Haitong Securities. D’un autre côté, ce matin, les échanges étaient plus stables, mais dans l’après-midi on a eu une rechute. C’est un cercle vicieux”.

Pour d’autres analystes la bulle locale est en train d‘éclater et la hausse de ces marchés s’explique en grande partie par les fameuses opérations sur marge oú les investisseurs s’endettent lourdement auprès d’intermédiaires financiers pour boursicoter – et en Chine tout le monde boursicote. C’est une technique à double tranchant qui accroît les gains comme les pertes. Et les efforts du régulateur chinois pour restreindre cette pratique jugée risquée ont en grande partie provoqué le retournement du marché.

Le marché boursier en déroute reflète les difficultés dans l’économie réelle du pays. La Chine, deuxième puissance économique du monde, s’attend cette année à seulement 7 % de croissance, la plus mauvaise performance depuis un quart de siècle.

5 réponses »

  1. Maintenant ou,,,,quand, ce n’est pas la question. Le marché chinois va sur un boom & bust,,,comme le Japonais en 89. De toutes façons, l’homme chinois est un joueur, et le régime crypto-communiste de Pékin ne pourra pas faire grand chose.
    Comptez sur les USA pour jouer la politique du pire aussi quand cela leur chantera….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s