1984

Diviser opposer imposer, l’art de la guerre au service de l’oligarchie Par Master T

Diviser opposer imposer, l’art de la guerre au service de l’oligarchie

La guerre civile est le résultat de l’entropie dont le Système a le secret, car au fond nos maitres ne sont que les métayers du Système qui les domine, à la manière de poupées russes.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

De nos jours, il apparait de plus en plus évident que les politiques sont à la masse, qu’ils agissent et réagissent en dépit du bon sens et que la raison de leurs agitations ne s’expliquent qu’en regard d’impératifs dictés par le haut du panier social: l’oligarchie. Ce que recherche celle-ci est de créer les conditions préalables du détournement des énergies consécutives aux frustrations cumulées d’une société malade qui draine dans son sillage les furoncles de 40 années de politiques mortifères. Quand l’horizon économique s’assombrit et que les perspectives d’émulation sociale s’éteignent, le feu de la contestation prend doucement le relais, s’alimentant autant à la mamelle des faits divers (véhiculés par les agences de propagande détenues par l’oligarchie) qu’à celle des politiques absconses prodiguées pour la circonstance. Circonstances s’aggravant à mesure que le baromètre des émotions prend le chemin irréversible de la violence et de la haine… haine qu’alimentent l’indigence et la forfaiture des politiques.

Dans le processus qui a court nous devrions nous interroger sur les motivations véritables derrière le décorum médiatique qui entoure de ses fumées ubuesques le « vivre ensemble » et sa contre-partie pathologique: » l’immigrationnisme »… En effet, l’immigration est plus qu’elle-même, une représentation effective de la réalité, mais aussi se trouve-t-elle être porteuse d’une idéologie révolutionnaire pour la société en tant que culture millénaire mutilée, sensée, par les voies gestatives de l’enfantement, nous fournir dans la douleur croissante des contractions un modèle sociétal conçus fidèlement selon l’image fantasmée de nos maitres.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Comme je l’ai déjà dit sur ce site, « on ne fait pas boire plus que ce qu’une éponge est capable, naturellement, d’absorber », hors, une nation n’a pas à hypothéquer son avenir en s’infligeant une telle pénitence collective, car non seulement le peuple aura à en pâtir mais ceux-là même que l’on aura permis de venir auront à en payer le prix fort!. La situation financiaro-économique de ce qui nous reste de nation est dans un tel état de délabrement que rajouter, en flux constant, la misère du monde, ne peut que conduire ce pays à la guerre civile… mais n’est-ce pas ce qui est recherché?, A qui profite le crime?… la réponse est dans le titre, évidemment, du moins pour ceux que la « pensée unique » n’a pas encore totalement conditionné au point de penser rose quand tout est sombre.

Permalien de l'image intégrée

Permalien de l'image intégrée

L’oligarchie a un projet sociétal qui dépasse les frontières devenues entièrement poreuses aux idéologies contaminantes mondialistes qui ramène, de fait, l’Humain au même niveau que des produits, services ainsi que capitaux, dont nos maitres ont su nous rendre si dépendant… c’est cela le prix de la servitude, il nous en coute notre liberté véritable, contrepartie de notre dignité perdue… Ils ne nous paraissent jamais aussi grands que quand nous sommes à genoux.

Permalien de l'image intégrée

La guerre civile est le résultat de l’entropie dont le Système a le secret, car au fond nos maitres ne sont que les métayers du Système qui les domine, à la manière de poupées russes.

L’Humain est à l’image de la Nature, sacrifié sur l’autel du consumérisme global au seul profit des dieux dont l’hybris n’aurait d’égal que leur aveuglement.

Le Système n’est que la manifestation sémantique de l’inconscient collectif et celui-ci s’avère etre la formulation émotionnelle,effective, de notre Histoire collective, nous dirions SUR-naturelle, car SUR-déterminante de nos actes/pensées selon une échelle cognitivo-spirituelle propre à chacun.

L’oligarchie a pris son parti de nous diviser afin que par les oppositions croissantes, sur le lit tumultueux des émotions et passions, germe le conflit… dans les larmes et le sang… offrandes offertes aux dieux du mercantilisme pour qu’opère, en le réalisant, ce désir si enivrant de puissance/jouissance. Viendra un temps ou le couronnement de leurs abominations s’imposera avec notre consentement… les énergies passionnelles seront passées par là.

Permalien de l'image intégrée

Il y a des signes avant-coureurs qui devraient nous donner à réfléchir :

Permalien de l'image intégrée

-En 2005 les banlieues se mettent à flamber, il faut y voir en microcosme ce qui pourrait prendre une forme macrocosmique. La durée et le niveau de violence sont eux même susceptibles d’augmenter à des niveaux jamais vu jusqu’ici.

-En 2016, en réaction à un guet-apens tendus à la police et aux pompiers des centaines de corses décident de monter dans les « quartiers »et de chercher les coupables. Ce coup de force réactif est un préalable à de futures interventions car l’exemplarité du geste est cautionnée par la majorité silencieuse… à commencer par celle qui en souffre directement… les gens des quartiers.

La situation socio-économique ne peut qu’empirer, mais ce qui tient encore debout: « la paix sociale », « le vivrensemble » ceux-là ne tiennent que par ce qu’en face la grande redistribution/assistanat abreuve le sillon stérile d’une immigration élevée en batterie, sans autre horizon que le chômage, le RSA, la CMU…et le bénéfice juteux (en bonus) du deal. C’est dans des forteresses contrôlées par les malfrats, issus du cru, dit pudiquement: « zone de non droit »… que le tonneau des Danaides fiscales n’attend plus que sa flamme.

Des malfrats armés contrôlent l’entrée comme la douane contrôle une frontière… ici pas d’espace Schengen!.Il va de soi que le petit peuple désarmé, lui, abandonné à son triste sort par une police sur le frein, contemple de son balcon ce cirque quotidien et se stresse en se demandant si demain il retrouvera encore intègre son gagne-pain quotidien: sa voiture.

Combien de jeunes et moins jeunes ont compris que l’état « vache à lait » leur offrait aussi le beurre, l’argent du beurre et maintenant la crémière?. A Cologne, la crémière est allemande.

Permalien de l'image intégrée

Pour parodier Bastia, ce célèbre économiste français: « il y a ce que l’on voit: ces zones favelas, et ce que l’on ne veut surtout pas voir »: la bombe sociale sur laquelle une nation a hypothéqué son auguste séant ».

La percolation fiscale alimente ce système en confortant l’immigré dans un calcul simpliste mais oh combien doublement avantageux: plus je fais de gosses, plus je touche, et tant mieux s’il en est ainsi puisque culturellement faire des gosses c’est aussi dans ma tradition!.

Permalien de l'image intégrée

La courbe de Laffer devrait très logiquement être franchie, plus qu’un col avant la descente, celle de la dépression, et on sentira assez rapidement le rendement fiscal décroitre à mesure que le tissus entrepreneurial s’effilochera puis se rompre et ceci en même temps qu’une classe moyenne lessivée et ulcérée viendra ainsi grossir le socle déjà bien élargi des nouveaux pauvres. La courbe de Laffer c’est: plus je veux pomper fiscalement, moins il en sort.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

La mort de l’assistanat, justifié/légitime ou non, selon qui elle vise, aura pour conséquence la révolte protéiforme des classes (« moutons tondus unissez-vous ») et des inclassables (nos parasites des cités lacustres ou prolifère les « intouchables » de la république).

La réponse de l’état, en toute logique, sera de passer de l’état d’urgence à la loi martiale, car le désordre social sera paroxystique, si bien que le sécuritaire exigera l’abolition des libertés… les « Charlie » d’hier seront les charlots de demain.

Permalien de l'image intégrée

La guerre de trente ans avait vu la France investie de ses hordes barbares évoluer de villages en petites villes à la recherche de richesses sans que justice ou forces de l’ordre ne puissent intervenir…

Il reviendra donc aux français de se prendre en main… à la manière corse, en un peu plus radical certainement…. question d’époque charnière ou l’on se condamne à revivre ce que l’on croyait naïvement impossible… mais « impossible n’est pas français! »

Permalien de l'image intégrée

EN BANDE SON

12 réponses »

  1. la question que je me pose: quand nos marionnettistes au pouvoir auront accompli la mission que leurs maîtres leur ont confiée, qu’adviendra-t-il d’eux?? Je crois qu’ils n’en ont pas conscience, mais à leur place, je ne me ferais pas trop d’illusions …

    J'aime

    • historiquement les marionnettes et les marionnettistes changent en tant que de besoin sans généralement qu’il ne leur arrive rien de bien fâcheux — les révolutions ou coups de sang sont rares.

      J'aime

  2. pourquoi les dirigeants européens prennent ils le risque d’affaiblir leur pays alors qu’ils vivent de notre labeur ? commen,t espèrent t’ils continuer à se sucrer sur notre dos si les citoyens n’arrivent plus à vivre eux même de leur travail ? on ne peut plus présser un citron qui n’a plus de jus …..et tout ces zélus , sans cervelle pensent t’ils vraiment que les gens vont se laisser bouffer sans réagir ? tout les citoyens ne sont pas des moutons , loin de là , et il est certain qu’à un moment ça va péter , et tout le monde sera perdant .

    J'aime

  3. Le problème de l’oligarchie, c’est l’effondrement de la croissance.

    Mardi 19 janvier 2016 :

    La Chine annonce pour 2015 sa plus faible croissance depuis un quart de siècle.

    La croissance chinoise a ralenti en 2015 à son plus bas niveau depuis 25 ans, a annoncé mardi le gouvernement, alors que l’essoufflement persistant de la deuxième économie mondiale, malgré l’essor des services, exacerbe l’anxiété des marchés mondiaux.

    http://www.romandie.com/news/La-Chine-annonce-pour-2015-sa-plus-faible-croissance-depuis-un-quart-de-siecle/667983.rom

    J'aime

  4. C’est une chose de dire qu’ils sont fous en ce qui concerne le moyen terme, mais en réalité, il faut le répéter c’est le cas aussi pour le CT. Ce truc ne tient plus à rien, c’est un chateau de cartes sovietique des années 80

    ils ont fusionné le tresor la bce la bdf les banques alors qu’ il ne va plus rien avoir à extraire sous les burnous (l’allemagne est ruinée, 1tn de créances irrecouvrables: on le sait car on a vient de constater que merkel n’était pas schroder mais était hollande)

    nous sommes complètement discredités vis à vis des russes et des chinois (et même des americains trump carson…Rocard a bien dit que l’europe c’était perdu car trop tard)

    ils veulent supprimer les « liens hypertextes de l’internet »…

    A tel point que la police l’armée ne fera rien pour eux

    Si ridicule et si fragile, que c’est peut être même encore une deuxième fois la Corse ou un corse qui va nous montrer le chemin… lol
    Si le SP500 part en bear market alors c’est plié

    J'aime

  5. La seule solution même si elle n’aurait pas réglé tous les problèmes aurait été de voter FN aux régionales mais que voulez-vous chaque Peuple ne mérite-t-il pas que son sort?.

    J'aime

  6. Ca ressemble à de la panique.

    Donald Tusk panique.

    Mardi 12 janvier 2016 :

    Le ministre allemand du développement : « 8 à 10 millions de réfugiés sont en route. »

    « Seulement 10% des réfugiés en provenance de Syrie et de l’Irak ont atteint l’Europe jusqu’à présent, et 8 à 10 millions d’entre eux sont encore sur le chemin. »

    Cette déclaration, c’est celle du ministre allemand du Développement, Gerd Müller (CSU), auprès du journal Bild am Sonntag.

    http://www.bild.de/politik/inland/dr-gerd-mueller/erst-zehn-prozent-der-fluchtwelle-ist-bei-uns-angekommen-44081514.bild.html

    Mardi 19 janvier 2016 :

    Le temps presse pour maîtriser la crise migratoire, selon M. Tusk.

    « L’Union européenne (UE) n’a pas plus de deux mois pour maîtriser la crise migratoire. Passé ce délai, elle devra tirer un trait sur l’espace Schengen de libre-circulation », a déclaré mardi le président du Conseil européen, Donald Tusk, devant le Parlement européen.

    Donald Tusk a également mis en garde contre le risque d’échec du « projet politique » européen si l’ensemble communautaire ne parvient pas à exercer un contrôle efficace à ses frontières extérieures.

    L’Europe est confrontée, depuis l’année dernière, à la plus grave crise migratoire qu’elle ait connue depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

    http://www.romandie.com/news/Le-temps-presse-pour-maitriser-la-crise-migratoire-selon-M-Tusk/668185.rom

    J'aime

  7. Comme d’habitude, la tactique consiste à effrayer la population pour faire avaler aux peuples européens que la solution pour qu’il y ait un renforcement des frontières extérieures n’est possible que si en même temps il y a suppression des frontières des états européens. L’Etat-prison sera plus facile à surveiller…
    L’objectif principal est de supprimer les frontières à l’intérieur de l’Europe. L’Allemagne veut être chez elle partout en Europe et souhaite pouvoir répartir sont trop plein de migrants chez ses voisins. Elle veut des « lands » qu’elle puisse piloter par l’intermédiaire de Bruxelles. La France a préparé le terrain en fusionnant les régions… Allez encore un attentat ou deux et ça passera sans problème !
    salut les mougeons !

    J'aime

  8. culture sur brulis,vide sanitaire,chimiotherapie; l’oligarchie pourrait ainsi poursuivre son œuvre ,l’instauration du nouvel ordre mondial (totalitaire) sur des ruines.je suis d’accord avec toi le chaos est controlé. après les bulles financieres, la bulle immigrationniste,la bulle des tensions géopolitiques …. a vous de voir la fin de la premiere partie. cependant les maitres ont certainement prevu une suite.

    J'aime

  9. Rappel :

    Le Japon est la 3ème puissance économique du monde.

    Le Japon connaît le plein-emploi : il y a seulement 3 % de chômage.

    Samedi 23 janvier 2016 :

    Japon : 7 586 réfugiés demandent l’asile … seuls 27 réfugiés l’obtiennent !

    Le Japon est intransigeant : il a accepté seulement 27 réfugiés et rejeté la quasi-totalité des demandes d’asile en 2015. Les défenseurs des droits de l’homme pressent le gouvernement d’en accepter davantage. Le ministère de la Justice a indiqué samedi que le Japon avait reçu 7 586 demandes d’obtention du statut de réfugié – un record -, ce qui signifie que 99 % des demandes ont été rejetées.

    Parmi les demandeurs d’asile, cinq étaient syriens, et seulement trois d’entre eux ont obtenu le statut de réfugiés, loin derrière le flot de migrants qui sont arrivés en Europe en provenance de ce pays du Moyen-Orient dévasté par la guerre. Le Japon a longtemps été réticent à l’idée de laisser des réfugiés pénétrer dans sa société homogène et a fortement restreint le nombre de personnes acceptées.

    J'aime

  10. A propos de l’oligarchie :

    Sur la fiche Wikipedia de Laurent Joffrin, je lis ces phrases ahurissantes :

    Laurent Joffrin, de son vrai nom Laurent Mouchard, né le 30 juin 1952 à Vincennes, est un journaliste français.

    Laurent Joffrin est le fils de Jean-Pierre Mouchard, éditeur, propriétaire des Éditions François Beauval, devenu homme d’affaires, puis gestionnaire de fortune, aujourd’hui à la retraite, et de Chantal Michelet, décédée en 1955. Il a passé une partie de sa jeunesse dans le château de Moncé que sa famille possédait, à Limeray, près d’Amboise (Indre-et-Loire).

    Fin de citation.

    Laurent Joffrin, c’est le bobo, c’est le fils du châtelain, c’est le fils du gestionnaire de fortune, c’est le château de Moncé, c’est la grande bourgeoisie.

    http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateaux-indre-loire-chateau-a-limeray-chateau-de-monce.html

    En France, Laurent Joffrin fait partie de la classe sociale des 1 %. C’est la classe sociale qui a voulu la mondialisation. C’est la classe sociale qui profite de la mondialisation.

    C’est la classe sociale pour laquelle la mondialisation est heureuse.

    26 novembre 2006 :

    Warren Buffett, troisième fortune mondiale, déclare au journal New-York Times :

    « There’s class warfare, all right, Mr. Buffett said, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning. »

    Traduction :

    « La guerre des classes existe, c’est d’accord, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

    http://www.nytimes.com/2006/11/26/business/yourmoney/26every.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s