Cela se passe près de chez vous

Syrie / Libération de Palmyre : Obama et Cameron ont-ils avalé leur langue ?

Libération de Palmyre : Obama et Cameron ont-ils avalé leur langue ?

obama cameron palmyre

25660460310_3f71ef7f70_n

SPUTNIK – Des médias ont reproché à Barack Obama et à David Cameron leur silence radio au sujet de la libération de Palmyre par l’armée syrienne, le 27 mars.

Ainsi, la Grande Bretagne aurait pris la décision de ne pas se prononcer au sujet de la libération de Palmyre par l’armée syrienne, considérée actuellement comme la plus grande défaite de Daech depuis deux ans, s’offusque le quotidien britannique The Independent.

« Lorsque des bourreaux noirs ont quitté Palmyre ce week-end, M.Obama et M.Cameron ont gardé le silence », lit-on dans l’article de Robert Fisk.

Des terroristes de Daech ont effectué récemment une série d’attaques à Bruxelles faisant, selon un dernier bilan, 28 victimes et plus de 300 blessés de 20 nationalités, a rappelé M.Fisk.

« Ne devrions-nous pas applaudir la plus importante défaite militaire de l’histoire de Daech ? », demande le journaliste.

En outre, M.Fisk estime que si les forces syriennes, avec l’aide des militaires russes, prennent la ville de Raqqa, « capitale » de Daech, l’Occident gardera de nouveau le silence.

« Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire quand j’ai lu que le commandement des Etats-Unis avait fait rapport de deux frappes aériennes sur les positions des terroristes de Daech aux alentours de Palmyre, dans les jours précédant sa libération. C’est tout ce que vous deviez savoir sur la ‘guerre américaine contre le terrorisme’. Ils voulaient détruire Daech mais pas autant que ça », écrit Robert Fisk.

L’armée syrienne a repris le contrôle total de Palmyre, dimanche, après en avoir chassé les terroristes de Daech qui tenaient depuis près d’un an cette ville antique du centre de la Syrie.

La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés patrimoine mondial par l’Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s’étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourra ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, « capitale » de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

Neuneu II, le retour

29 Mars 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus /Chroniques du grand jeu

Neuneu II, le retour

Qu’elle donne dans le cynique ou le burlesque, la politique américaine est une éternelle source d’émerveillement.

En Syrie, on pensait avoir déjà tout vu… Bombardements (réticents) sur l’Etat Islamique après avoir participé à sa création, amitié simultanée avec les Kurdes syriens et les Turcs qui sont en train de s’entretuer, soutien aux milices chiites irakiennes et opposition aux milices chiites syriennes qui sont pourtant une seule et même chose, assassinat du n°2 de l’EI pour la troisième fois en deux ans, entraînement des rebelles modérés qui tourne à la farce absolue. N’en jetez plus ! Une vie n’y suffirait pas…

Et pourtant. Les génies comiques de Washington semblent dotés d’inépuisables ressources pour nous faire rire. Connaissez-vous la dernière ? Le Pentagone se bat contre la CIA par groupe syrien interposé !

Pour être tout à fait honnête, ce n’est pas la première fois que cette situation grotesque arrive et nous avions déjà évoqué la chose quand les Kurdes avaient fait mouvement autour d’Azaz. Mais c’était avant le cessez-le-feu et les optimistes pouvaient penser que, dans le mouvement de panique suivant l’offensive russo-syrienne à Alep, certains esprits avaient pu malencontreusement s’échauffer.

Que nenni, ils remettent ça, au vu de tous, et c’est suffisamment sérieux pour que la presse américaine elle-même s’en fasse l’écho.

Il ne surprendra personne que le Pentagone, soutenant les YPG kurdes, est ici plus modéré que les pompiers-pyromane de la CIA et leurs armées privées de « modérés ». Nous avions déjà montré que le flirt du gouvernement et de la CIA avec les djihadistes passe très mal auprès de la hiérarchie militaire américaine et qu’un esprit de fronde plane sur l’US Army. Les derniers événements ne vont pas arranger les choses sur le bateau ivre…

En attendant, ne boudons pas notre plaisir. La politique américaine en Syrie, ça ressemble un peu à ça.

http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/03/neuneu-ii-le-retour.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Sputnik, le 28 mars 2016

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/03/28/liberation-palmyre-obama-cameron/

EN BANDE SON :  

3 réponses »

  1. Obama & Cameron peuvent bien piquer leur phare,les fait donne une nouvelle fois raison à Poutine.Sans promettre ni aboyer il agit ferme et ne ce laisse pas influencer par ces vociférations de femmes jalouses .
    oui c’est comique ces gesticulations entre services ça rappel certaines heures du Vietnam Une cohésion contre les terroristes du Deach..serai pourtant de bon augures afin de porter l’ultime estocade sur le fief de Raqqa et en finir sur le terrain de la Syrie avec ces criminels fanatiques.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s